Société

Activités nautiques: la Préfecture appelle à la prudence

Suite à la recrudescence d’observations de requins ces derniers jours, la Préfecture rappelle les règles de sécurité à respecter. Les observateurs ont signalé un pic d’activité de requins bouledogue aux abords des engins de pêche. La situation était pourtant calme depuis un mois et demi.


Activités nautiques: la Préfecture appelle à la prudence
Appel à la prudence et rappel de la réglementation applicable pour la baignade et certaines activités nautiques à l’approche des vacances scolaires de l’été austral

Les dernières opérations de capture ciblée de requins tigre et bouledogue démontrent la persistance de leur présence aux abords des zones d'activités nautiques de La Réunion. Cette situation conduit le préfet de La Réunion à recommander la plus grande vigilance aux usagers de la mer et plus particulièrement aux pratiquants des activités les plus exposées au risque requin, qui font l’objet d’une réglementation spécifique.

Le préfet invite l’ensemble des usagers de la mer à respecter les conseils de prudence suivants:

Rappel de la réglementation en vigueur

L’arrêté préfectoral du 13 février 2015, portant réglementation temporaire de la baignade et de certaines activités nautiques, est applicable jusqu’au 15 février 2016. Cet arrêté restreint, dans la bande des 300 mètres du littoral du département de La Réunion, sauf dans le lagon et, en dehors du lagon, dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal, les activités les plus exposées au risque requin, à savoir :

la baignade, y compris lorsqu’elle s’effectue à l’aide d’un équipement de type palmes, masque et tuba ; les activités nautiques utilisant la force motrice des vagues (surf, bodyboard, bodysurf, longboard, paddleboard).

La récente installation de filets sur la plage de Boucan-Canot (commune de Saint-Paul) dans une zone expérimentale opérationnelle (ZONEX) ouvre un nouvel espace de pratique surveillée hors lagon, dans les conditions et aux créneaux horaires portés à la connaissance des usagers par les services municipaux sur site.

Les autres activités nautiques, notamment la plongée et la pêche sous-marine, demeurent possibles dans le cadre de la réglementation, aux risques et périls de leurs usagers.

Rappel des dispositifs de prévention et de surveillance en vigueur

D’une manière générale, la signalisation utilisée pour la baignade sur les plages surveillées est la suivante:
  • un drapeau rouge vif signifiant : « interdiction de se baigner » ;
  • un drapeau jaune orange signifiant « baignade dangereuse mais surveillée » ;
  • un drapeau vert signifiant « baignade surveillée et absence de danger particulier »
Sur certaines plages, ce dispositif est complété par une signalétique spécifique relative au risque requins :
  • la flamme rouge représentant un requin indique que la présence d’un requin est signalée ou observée ;
  • la flamme orange représentant un requin indique que les conditions météorologiques sont propices à la présence de requins.
  • Une signalétique spécifique, permettant de différencier les possibilités de pratique de la baignade et les autres activités nautiques, est également mise en place.
Conseils de sécurité et de prudence

Avant de se mettre à l’eau
  • vérifier la couleur du drapeau hissé et consulter les panneaux d’informations ;
  • recueillir les informations utiles relatives aux mesures d’interdiction auprès des services compétents, les municipalités ou le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion ;
  • se renseigner auprès des maîtres nageurs sauveteurs du poste de surveillance de la plage sur les dangers éventuels : courants, conditions météorologiques (forte houle, orage, intempéries), qualité de l’eau (eaux troubles, pollution) ;
  • ne jamais se mettre à l’eau dans une zone interdite ou signalée dangereuse.

Une fois à l’eau
  • ne pas relâcher sa vigilance : le risque « zéro » n’existe pas, y compris lorsque l’on pratique une activité nautique dans un espace aménagé et surveillé.
  • ne pas se baigner en cas de blessure ;
  • privilégier la pratique collective des activités nautiques, sous l’encadrement et la responsabilité des professionnels de la mer ;
  • en cas de pêche sous marine, ne pas conserver ses prises sur soi : les déposer le plus rapidement possible sur sa bouée ou dans son bateau.

Il est demandé de rapporter toute observation de requin auprès d’un poste de surveillance ou du CROSS Réunion : 02 62 43 43 43

Toutes les informations relatives aux démarches de réduction du risque requin à La Réunion, dans l’ensemble des domaines, sont disponibles sur le site Internet dédié : www.info-requin.re
Samedi 19 Décembre 2015 - 16:16
Lu 1652 fois




1.Posté par Effé ralgan le 19/12/2015 16:33
Tout ca pou deux ou trois Gratels gratèr ki moin si moin té Pole emploi mi té met un filet pour empêche ces gratels rentre dan l'eau et donne souci zot parent ....je connais mon pays

2.Posté par oliv le 19/12/2015 17:15
Tout ça pour ça l'argent dépensé en études (même si'il en faut) ....qui disaient que les requins étaient plus présent en hiver LOL.... et qu'on a pas de problème nouveaux avec les requins bouledogues... bref 5 ans pour rien

3.Posté par Plouf le 19/12/2015 17:20
Espérons que le requin qui saute de Kelly ne va pas faire ça dans le filet ! mais on suppose qu'un controle quotidien est prévu pour checker 67 piscines olympeak .

4.Posté par l''''impact des drumlines prouvé le 19/12/2015 18:26
comme le fait remarquer tres justement le commentaire n°2, les requins avaient pour habitude de passer l'ete austral au pays de la ciguatera avant de revenir à la reunion. On a donc la preuve que L'appatage des drumlines fonctionne à la puissance 10 puisqu'il attire des requins supplementaires!!

5.Posté par post 4 t'es vraiment grave le 19/12/2015 19:27
Post 4 tu es vraiment grave, comme si les 10 drumline avait un quelconque impact par rapport aux milliers de palangres des pêcheurs avec leurs thons et autres dorades au bout de l'hameçon.... Le gars croit qu'il y a seulement 10 drumline dans l'océan et c'est tout.... The Specialist !!!

6.Posté par noe le 20/12/2015 05:58
Super !
J'aime voir les gens s'amuser dans l'eau si limpide et chaude !

7.Posté par Cool le 20/12/2015 08:47 (depuis mobile)
Et vive le tourisme à la réunion... Vive la baignade comme il y plus de 5 ans où des dizaines de milliers de personnes s''ébattaient joyeusement dans les vagues. Réunion ? Île morte car personne n''agit, les élus s''en foutent.

8.Posté par Simandèf le 20/12/2015 09:11
Les arrêtes ne servent à rien les surfeurs préfèrent payer l'amende et pleurer quand il y a un drame après.

9.Posté par couillonisse le 20/12/2015 10:06
Tous à boucan dans le parc à boeufs ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales