Faits-divers

Acte de vandalisme sur des engins d'Hermann Elise

Hermann Elise nous appelait hier pour dénoncer un acte de vandalisme dont il est victime. Ci-dessous, les photos qui montrent l'acharnement des personnes qui ont détérioré trois des quatre engins présents sur les lieux. En pleine période de crise dans le BTP, le chef d'entreprise regrette de devoir affronter de tels désagréments.


Acte de vandalisme sur des engins d'Hermann Elise
Hier matin, Hermann Elise et des collègues d'une autre entreprise arrivent sur un chantier de construction d'une petite stade de football à la commune Primat où ils effectuent des travaux de terrassement.

Leur surprise est grande, et leur colère monte, lorsqu'ils découvrent leurs engins cassés et abîmés. De nombreuses vitres ont été brisées avec des galets, et sur l'un des engins, 25 coups ont été comptabilisés. La police est venue sur les lieux pour constater cet acte de vandalisme.

Pourquoi un tel acharnement ? Hermann Elise, dirigeant du syndicat "Vigilance terrassiers de la Réunion", n'écarte aucune hypothèse, surtout dans un contexte électoral...

Acte de vandalisme sur des engins d'Hermann Elise

Acte de vandalisme sur des engins d'Hermann Elise

Acte de vandalisme sur des engins d'Hermann Elise
Mardi 16 Mars 2010 - 12:41
Melanie Roddier
Lu 1649 fois




1.Posté par tonton le 16/03/2010 13:23
C'est comme ça, si on laisse trainé ses engins dans la rue.

2.Posté par Lolo le 16/03/2010 13:56
C'est très regretable, mais on ne laisse pas les engins dans la nature sans sécurité, surtout dans un quartier fréquenté par des jeunes souvent pas recommandable.

3.Posté par polémique Victore le 16/03/2010 15:59
"Les jeunes pas recommandable" sont le parfait bouc émissaire...(...)...allez chercher plutôt du coté de la concurrence......

4.Posté par ANDREAS le 17/03/2010 21:00
Attention a la polémique,!!!?
On ne laissé jamais un engin de terrassement quel qu'il soit sur un chantier sans surveillance ,
Un engin sa de la valeur ,
La bonne marche de l'entreprise en dépend ,
Surtout en situation de crise ,
Dans les marches nécessitant l'intervention d'engin de la sorte il y a toujours un poste de gardiennage et de clôture provisoire pour assurer la sécurité du chantier du matériel et des personnes ,
Mr Élise est intervenue en qualité de sous-traitant c'est évident ,
L'entreprise titulaire du marché qui a sous traité a Élise a certainement fait des économies de gardiennage et de clôture sachant qu'il ne s'agissait pas de son matériel mais celui de son sous-traitant ??!!
Je ne pense pas que Mr Elise a dépose ces engins dans la nature sans aucune surveillance, ????!!!!
Je crois qu'il faut savoir assurer la sécurité de son outil de travail,
Il faut également agir en homme responsable et s'assurer de la sécurité en général avant de commencer les travaux même en qualité de sous traitant ,
Si les jeunes ont réussit a pénétrer sur le chantier pour causer ces dégradations c'est de la responsabilité du titulaire du marché qui a le devoir d'assurer la sécurité du chantier et du chef d'entreprise propriétaire du matériel ,
Alors déposer plainte contre les jeunes et montrer au public réunionais a quel point on soufre ,
C'est perdre son énergie a remuer ciel et terre après la casse et sa ne sert a rien ,
Le mal est fait ,
Il faut d'abord se comporter en homme et chef d'entreprise responsable c'est sa le problème et quand vous aurez compris cela sa ira mieux ,
Bien que j'ai été un peu dur avec vous je vous souhaite du courage et de vous en sortir de se mauvais pas ,


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales