ZinfosBlog

Acte I scène 3. Ameenah et Alvaro


Acte I scène 3. Ameenah et Alvaro
La Mauricienne demande humblement au gouvernement dans leur trop grande générosité de limiter les scandales de deux à trois par semaine et non par jour. Essayer de se tenir au courant des scandales de ce gouvernement c'est comme se tenir au courant de la technologie. Chaque jour, y'a un truc nouveau. Ayo matelo ! Give us a break !
 
Le bellâtre et milliardaire Alvaro Sobrihno continue à mettre le gouvernement dans la mouise. D’autant que le ministre de la Bonne Gouvernance et des Services financiers Sudhir Sesungkur a tenté de défendre l’indéfendable. Ce qui a poussé le leader de l’opposition Xavier-Luc Duval à réclamer sa démission. 

Le ministre de la Bonne Gouvernance c'est notre Sudhir ! Celui dont La Mauricienne se demande si il fait exprès d'attirer autant d'emmerdes ou est-ce inné. C'est une vraie question existentielle. La Mauricienne demande à comprendre ce genre de petit phénomène sur pattes. Ne serait-ce que pour la science ! Dans l'exercice de ses fonctions il est tout de même accusé par un de ses anciens partenaires en affaires, d'avoir détourné des fonds de la compagnie en missouk. Si son affaire est en cours, il faut savoir qu'on lui réclame 800  000€ de dommages ainsi qu'à son épouse. En parlant de famille, son rejeton était au coeur de l'actualité lorsqu'il s'est pris pour Bruce Lee face à un taximan lors d'un accident. Et son collaborateur arrêté pour injure et harcèlement contre les forces de l'ordre. Une sombre histoire de crachats sous fond d'alcoolisme. 

Acculé par les questions de Xavier Duval, le leader de l'opposition, notre Sudhir nous apprend que l'interdiction d’opérer qui pesait sur les compagnies du bellâtre Alvaro à Maurice a été levée. Alors qu’un communiqué avait été émis en mars 2017 par la FSC pour demander à ce que les opérations des compagnies d’Álvaro Sobrinho ne débutent pas.

Comment se fesse ? 
Selon un document déposé par Xaxa , la FSC a enlevé toute restriction imposée sur les quatre compagnies d’Alvaro Sobrinho. Et ce malgré le fait que la FSC soit en présence d’un rapport qualifié de « damning » par la firme consultante américaine Kroll sur le caractère de l’homme d’affaires angolais.

Notre Sudhir fait état d’«allégations» de blanchiment d’argent, et non de faits avérés. Il insiste dans sa bêtise en affirmant qu’en Angola, Sobrinho est bien vu. 

Ce qui va suivre est une riposte de Duval cinglante : l’Angola est 164ème sur 176 pays pour l’Indice de perception de la corruption de Transparency International pour 2016. Sobrinho a une «réputation d’escroc international». Il cite sans lâcher du regard notre Sudhil. Les soupçons des autorités portugaises, le gel des avoirs d’une valeur de Rs 6,4 milliards par les autorités suisses, ou encore ses quelque 150 comptes dans les banques de ce pays.

«Le gouvernement tente de le protéger, comme en Angola».  Sauf que «notre réputation vaut plus que les millions de Sobrinho».

Notre Sudhir nie avoir participé à cette décision. C'était sans compter notre Xaxa le Magicien qui depuis hier fait apparaître de son chapeau des documents compromettants. En veux tu, en voilà, il distribue à la pelle et les claques verbales retentissantes qui vont avec. 

La démission des quatre membres du Board, dont le Solicitor General Dhiren Dabee, Jacques Li Chung, Roy Ramlackhan et Wardah Dulmar Ebrahim du Board de la FSC n'est pas anodine. Selon Xaxa ils savent que le Board a pris une mauvaise décision d’avoir redonné à Alvaro Sobrinho ses permis d’opération. Il évoque également la nomination en catimini de Yandranath Googoolye à la FSC. Ce que n’a pas réfuté notre Sudhir. Tout comme le fait que les membres siégeant sur le Board de la FSC sont tous des fonctionnaires et qu’il n’y ait pas un seul membre indépendant. 

Xaxa que la force soit avec lui, a également voulu savoir si le gouvernement avait encouru d’autres dépenses pour l’homme d’affaires. Sudhir Sesungkur devait répliquer que cela n'était pas le cas. Mal lui en a prit. Xaxa a affirmé que l’ambassade de Maurice à Paris est en présence d'une facture de plus de 13 000 euros pour la location de deux berlines pour une mission privée à Rome pour Planet Earth Institute dont la Présidente de la République, notre Ameenah Gurib-Fakim, était de la partie en tant que Présidente de cette organisation. 

Un mensonge par omission à mettre sur le compte de notre Sudhir qui expliquait un peu plus tôt que l’Etat n’a déboursé aucune somme pour les affaires du bellâtre milliardaire Alvaro. Sauf pour l’accès au VIP Lounge de l’homme d’affaires. Pour le commun des mortels, un petit mensonge ça passe mais pour un ministre censé représenter la Bonne Gouvernance. La Mauricienne estime que c'est très gênant. Voir très très gênant. 

Xaxa semble tout aussi déterminé. " C'est le pire ministre des services financiers que le pays ait connu. Ce ministre aide à protéger et couvrir ce qui s’est passé. Il est clair que le gouvernement au complet protége Sobrinho. Au vu de son ingérence honteuse dans l’affaire Sobrinho, je réclame la démission du ministre." V'lan ! Et tout ceci, je vous le donne en mille. Dans un walk-out temporaire ! Ça sonne comme une danse. Ça y ressemble. Puisque à l'unisson, les membres de l'opposition se lèvent comme un seul homme et s'en vont...bruyamment. 

Avant de quitter l’hémicycle, Adrien Duval junior et Roshi le Minion lancent à notre Sudhir une dernière salve : «Demisione ta!» La réponse du petit Pravind ne se fait pas attendre : « Parti tonkin * Ale ta !» * fesse, postérieur.

Vous l'avez compris dans un autre volet La Mauricienne vous parlera de Arjoon Suddhoo, directeur du Mauritius Research Council, président d’Air Mauritius, membre du conseil d’administration de la Mauritius Oceanography Institute et du Mauritius Renewable Energy Agency. L'homme qui semble avoir pris au pied de la lettre la réduction du chômage à lui tout seul. Ainsi que la nomination par la méritocratie de Naila Hanoomanjee, une des filles de la Speaker Maya l'hystérique, matante du petit Pravind. ( lire sur le Blog de La Mauricienne le " Biscuitgate "). Pour l'heure La Mauricienne prend des forces pour la prochaine séance de jeudi. 



Suivez le ZinfosBlog de la Mauricienne.
Mercredi 14 Juin 2017 - 22:44
La Mauricienne
Lu 397 fois




1.Posté par Martin le 18/06/2017 09:23

Malgré tous les éléments démontrant la collusion entre la présidente et sobirno, la présidente fantoche demeure.
L’entente tacite qui a permis le papa piti, ne permet pas au gouvernement d’isoler la présidente.
Les grands pays comme le Brésil et la Corée du Sud ont réussi à destituer leurs présidentes indélicates ; pourquoi une petite Île comme Maurice n’y parvient pas ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Octobre 2017 - 05:21 Rythme et calendrier scolaire : Un débat réel!