Société

Accueil, infrastructures... qu'en pensent les touristes ?


Accueil, infrastructures... qu'en pensent les touristes ?

Tandis que la question du tourisme à La Réunion est toujours aussi brûlante, dans l’effervescence du marché forain de Saint-Paul, une poignée de touristes métropolitains nous a donné son avis sur la qualité d'accueil de l'île.

 

Parmi eux, Virginie et Olivier, ils vivent à Strasbourg, et sont des amoureux de randonnées. Ils sont arrivés à La Réunion il y a 4 jours. Sans à priori sur l'île, ils ont trouvé, au gîte où ils dorment actuellement, "un accueil très chaleureux et des gens courtois". Aujourd'hui "agréablement surpris", ils ne venaient au départ pourtant pas à La Réunion en espérant "du grand confort". Au niveau des sites de randonnées, ils estiment que "les sentiers sont très bien balisés, même pour les étrangers".

 


Virginie et Olivier
Virginie et Olivier

Brigitte, elle, repart demain, après 10 jours passés avec sa tante chez son cousin Gilles, qui est installé depuis deux ans dans l'Ouest. C'est la première fois que Brigitte quitte la Basse-Normandie en direction de La Réunion, et ce ne sont pas les plages réunionnaises, ni les randonnées qui ont charmé cette Métropolitaine. Elle dit qu'elle "préfère la vie quotidienne" de l'île.

"Pour moitié prix, on a accès aux Antilles"

 

Avant de s'installer, son cousin portait "très peu d’intérêt pour La Réunion" et ne s'était même "jamais posé la question de savoir où est-ce que l'île se situe", explique-t-il. "Pas vraiment intéressées par les voyages", Brigitte et sa tante ont découvert La Réunion à "La Foire de Paris et au Salon de l'Agriculture", à travers les stands de produits locaux.

 

Un endroit plutôt atypique pour faire la promotion de l'île, mais selon Gilles, la plupart des publicités "passent inaperçues tant qu'on ne s'est pas intéressé à l’endroit", et que "l'on a pas connu des gens qui y sont liés". Il explique aussi, que ce n'est "pas une évidence" pour une destination de vacances au contraire de Maurice.

 

Pour lui, le problème est clairement le coût du billet d'avion. Il affirme que "pour moitié prix, on a accès aux Antilles, alors le choix n'est pas difficile". Pour ce qui est de se loger en plus, Gilles "n'en parle même pas..."

 


Jérémy, Thomas, Jean-Yves, Laurent et Pauline
Jérémy, Thomas, Jean-Yves, Laurent et Pauline
Une villa plutôt qu'un hôtel
 

C'est ce que Jérémy, Thomas, Jean-Yves, Laurent et Pauline ont bien compris. Ces cinq amis ont décidé de jouer la carte de l'économie, en louant une villa "avec une vue imprenable" à un particulier de Saint-Leu.

 

Ce groupe d'amis qui n'avait aucun cliché sur la vie réunionnaise, a tenu à souligner une spécificité locale qui l'a pour le moins marqué : "Radio Freedom ! C'est quelque chose ça, je le mettrai au bureau le lundi maintenant, via internet", plaisante l'un d'eux.

Sans surprise, certains d'entre eux ne savaient pas réellement situer l'île non plus, en plus, "il existe peu de publicités et carrément pas de tour opérateurs. Il faut tout gérer séparément pour organiser le voyage". D'ailleurs, l'un d'entre eux fait remarquer "qu'il n'y a pas beaucoup d’hôtels, ou du moins des petits avec une dizaine de chambres pas plus" avant que son ami ne le reprenne en déclarant qu'ils "n'avaient pas trop cherché non plus".

 

Contrairement à ses amis, Thomas vient ici pour la toute première fois et trouve les Réunionnais, ainsi que les commerçants, "très sympas et surtout avenants". Venus avant tout chercher du soleil plutôt que de longues marches, le groupe a découvert La Réunion par "bouche à oreille".

 
Une image faussée
 

De leur côté, Alain et Eliane, deux retraités, "ont le temps" de "partir à l'aventure" et se sont "tout naturellement tournés vers la Réunion" sans forcément "d'incitation publicitaire". Actuellement dans une chambre d'hôte qu'ils décrivent comme "très bien, trop bien même", ils profitent "de ballades" et des restaurants servant "à profusion, pour des prix très abordables".

 

Charmé par le "sourire" des Réunionnais, le couple originaire de Versailles n'a pas préféré croire en l'image "négative" que "la presse donnait de l'île" puisqu'une fois ici, ils ont constaté "que ce n'était pas ça".

 

Ils ont aussi été surpris par la propreté de l'île, contrairement à ce que décrivait un guide qu'ils avaient lu, ainsi que de la qualité du réseau routier, "très correct par rapport à d'autres îles comme les Antilles".

 

Ces témoignages ne sont pas totalement représentatifs de la situation touristique de l'île de la Réunion, même s'ils relèvent certains points essentiels du travail qu'il reste à accomplir pour les collectivités. De nouvelles campagnes de promotions ont d'ailleurs été lancées il y a peu de temps en métropole.

Lundi 26 Mai 2014 - 12:13
Lu 1438 fois




1.Posté par trop de risque le 26/05/2014 15:32
Ils ont aussi été surpris par la propreté de l'île belle blague il on la tête au ciel à la montagne à l océan oui magnifique , mais l œuvre de l 'homme lamentable

2.Posté par Bryce le 26/05/2014 18:58
Au passage on peut remercier le "monopole" d'Air France pour le prix des billets.

3.Posté par L''''Ardéchoise le 27/05/2014 13:09
"témoignages pas totalement représentatifs" : évident, on ne pensait pas lire les témoignages négatifs qui ont été zappés...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales