Social

Accord entre les transporteurs et la Région tard dans la nuit

La délégation des transporteurs a quitté très tard dans la nuit la Pyramide inversée. Les sourires se lisaient sur les visages de ses membres et ça se comprend: les camionneurs et les autres professions concernées ont totalement obtenu gain de cause après plusieurs heures de discussion avec Raymond Lauret, qui parlait au nom de la Région.


(Photo d'archives)
(Photo d'archives)
Les professionnels de la route notamment emmenés par Bernard Caroupaye et Ary-Claude Caro, ont obtenu de la Région qu'elle applique sans restriction le protocole d'accord signé au mois de novembre dernier, à l'issue -vous vous en souvenez- d'un blocage quasi-total de l'île.
La Région a pris acte de la volonté des professionnels de voir le protocole appliqué, même si les élus faisaient remarquer qu'il était déséquilibré et avantageait pour l'heure les grosses entreprises de transport.
A l'issue de la réunion, vers 23 heures, les camionneurs sont restés sur le parking de la Région pour discuter. C'est là qu'ils ont eu la surprise de voir passer la Citroën C6 du président Vergès, alors qu'on leur avait expliqué à 17h, au début de la réunion, qu'il ne pouvait les recevoir car il n'était pas à la Région...
Au cours de cette réunion à bâtons rompus, il a également été décidé d'envoyer demain matin (mercredi) un fax au Préfet pour lui rappeler la revendication des professionnels de la route de voir appliquer une baisse de 20 centimes d'euros sur le litre d'essence et de diesel, pour tous les usagers. Ils demandent à être reçus dans les plus brefs délais par le Préfet, et lancent un préavis de grève, histoire d'appuyer leur revendication...


Accord entre les transporteurs et la Région tard dans la nuit
Mardi 20 Janvier 2009 - 23:13
Pierrot Dupuy
Lu 845 fois




1.Posté par looping974 le 21/01/2009 09:11
ils en ont pas marre les professionnels que la région les prennent pour des cons ?

- comportement de Pierre Verges en novembre
- comportement de Paul Verges à 15 jours de la réévaluation des prix des carburants pour mettre en difficulté le préfet . Le même qui a le dont d'ubiquité , pas à la région et en même temps à la région

2.Posté par Moral CITOYEN le 21/01/2009 09:40
La délégation des transporteurs a quitté très tard dans la nuit la Pyramide inversée. Les sourires se lisaient sur les visages de ses membres et ça se comprend: les camionneurs et les autres professions concernées ont totalement obtenu gain de cause après plusieurs heures de discussion avec Raymond Lauret, qui parlait au nom de la Région.

N'y a-t-il pas là, dans l'annonce faite par Paul VERGES de suspendre l'aide financière de la Région, un relan de prendre sa vengeance avec le préfet ?
Je note qu'il adresse une missive à la presse, sans prendre la précaution d'inviter au préalable les professionnels, les seuls concernés, pour les informer de la situation et de prendre avec eux une décision... Il les fait réagir, et en quelque sorte nous menace, nous les citoyens, d'être encore une fois les otages de problème de fond des transporteurs...
Je trouve que cela relève d'une autre époque Nous sommes aujourd'hui, les citoyens contribuables, rémistes, chomeurs, noirs, blancs, créoles, zoreils, zarabes, malabars, chinois, et j'en oublie surement, riches et pauvres maintenant un minimum instruits et nous sommes amème de comprendre ce qui peut être bon ou pas pour notre avenir réunionnais. Nous pouvons maintenant mesurer les conséquences à terme ou à long terme, d'une décision, d'un choix pris pour les générations à venir de notre territoire. Encore faut-il que les dirigeants politiques actuels au pouvoir, arrêtent de nous prendre pour des "pieds bananes". NON NOUS NE CROYONS PLUS à "BEUF VOLE".
Je pense très sincèrement que nous aurons à confier la gestion du devenir de La Réunion, territoire français, européen, et à fortiori Indian Ocean compte tenu de notre situation géographique, à des réunionnais quadragénaire et quinquagénaire car dans 20-30 ans ceux là même pourront encore répondre aux choix, aux décisions prises pour notre avenir.
Qu'en sera t-il des septuagénaire ou octogénaire qui nous dirigent actuellement et nous impose ce qui sera bons pour nous dans 20-30 ans ? Il est temps de passer le relai, avec d'autres acteurs, d'une autre génération, avec une vision autre de cette histoire surement légitime et respectueuses de nos parents, qui a fait qu'il y avait la Réunion des gros blancs, et de l'autre la Réunion de la classe sociale des sans droit, la Réunion des conservateurs et la Réunion des communistes, celle des départementalistes et celle des indépendantistes...
Messieurs, de ces générations, merci de ce que vous avez réalisé pour notre territoire, merci de laisser l’histoire continuée, merci de nous transmettre le bâton du relai du développement de La Réunion.
L'Amérique, vient de nous montrer sa capacité à le faire, oui, nous le pouvons aussi...

3.Posté par Don Felipe le 21/01/2009 11:28
Un peu de pitié pour Mr VERGES; D'abord, il n'aurait pas menti aux transporteurs, il dit toujours la vérité. C'est sûrement son âge ou son état de santé qui l'empêche de participer à des réunions après 20h, donc une solution: mettez le à la retraite aux prochaines élections , ainsi que son fils pour lui tenir compagnie. Ne vous inquiétez pas pour eux, je pense qu'ils auront de quoi vivre. Ah, un 21° siècle sans les VIRAPOULLE ou les VERGES! Rêvons encore, tout est permis...

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 21/01/2009 11:32
faut arrêter de regarder ce que "l'amérique" sait ou non faire.. vu ce qu'elle a su faire pendant des années, il faut arrêter de prendre ce pays pour un exemple..sauf un exemple à ne pas reproduire..?

mais oui, il est temps à ceux qui s'accrochent de passer le relais, à ceux qui sont fils ou fille de, de passer par la case "scrutin", et ceux qui contestent et qui allument par exemple sur zinfos974, de mettre peut être le pieds à l'étrier du monde politique... mais attention au risque de se faire parrainer par "les vieux de la vieille.."

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales