Faits-divers

Accident sur la route du littoral: Le conducteur a pris tous les risques


Accident sur la route du littoral: Le conducteur a pris tous les risques
L'automobiliste qui a violemment percuté une voiture de police dimanche matin sur la route du littoral était ivre. Un élément que les forces de l'ordre avait déjà relevé quelques minutes après l'accident.

Mais on apprend aujourd'hui dans la presse écrite locale que le plus étonnant était à venir. Le conducteur ivre avait été contrôlé par les gendarmes de la brigade motorisée de Saint-Paul près de deux heures avant l'accident, avec 1,78 g d'alcool dans le sang à Saint-Gilles.

Le conducteur de la Seat Ibiza a donc perdu son permis de conduire mais est reparti au volant de sa voiture au lieu de prendre le bus, comme il l'avait indiqué aux gendarmes.

Il a par la suite percuté la voiture de police, blessant une brigadière qui intervenait sur un premier accident. Ses jours ne sont pas en danger.

Le jeune homme sera jugé ce matin au tribunal correctionnel de Saint-Denis.
Mardi 2 Septembre 2014 - 08:08
.
Lu 8600 fois




1.Posté par L''''abbé R le 02/09/2014 09:37
La peine doit être très sévère . Ce monsieur mérite un rappel à la loi !

2.Posté par vipére le 02/09/2014 09:49
encore un fils à papa autrement vous donneriez son nom !

3.Posté par Nono le 02/09/2014 09:51
Il manque plus qu'une petite pousse sur l'entrée Est de Saint Denis et on a la totale. Une Seat Ibiza, tiens, pourquoi je ne suis pas surpris?

4.Posté par Nono le 02/09/2014 09:54
Sinon, comment est il possible que ce conducteur ait pu reprendre son véhicule après avoir été contrôlé avec 1,78g?

Faute des gendarmes, policiers blessés, voila qui devrait améliorer les relations entre les deux professions...

5.Posté par Alexis le 02/09/2014 09:55
Au trou direct !

6.Posté par jean-jacques le 02/09/2014 10:05
Et bien celui là il a gagné sa journée ! Un individu avec un tel état d'esprit peut-il avoir le droit de conduire ?

7.Posté par prout le 02/09/2014 10:05
Seat Powa ...fails

8.Posté par bertel974 le 02/09/2014 11:00
Il me semble qu'avec un taux d'1,78, ce conducteur aurait du être placé en garde à vue. C'est la règle je crois pour les alcoolémies délictuelles? Il me semble que les gendarmes dans un soucis de "Pas S'emmerder avec çà" on commit une faute grave qui a débouchée sur l'accident dont on été victimes les policiers. Pour moi çà s'appelle de "La mise en danger de la vie d'autrui". Je serait un des policiers blessés dans cet accident, je déposerait plainte également contre les gendarmes!!!!!!!

9.Posté par Perdue de vue le 02/09/2014 11:08
Il est 4 heures du matin et il y a 2 gars raides déglingués qui
sortent de boite où ils sont allés passer la soirée

" Ouktami la bagnole ? "
" Chaiplus ! "
" Bon je vais chercher par là et toi par là... "

Et les voila qui tâtent le toit de 2 voitures.
" C'est pas celle-la ! "
" Pas celle-la non plus ! "

Et ils tâtent les toits de 2 autres tires.
" Pas celle-la... "
" Pas celle-la non plus... "

Et ils continuent.

Un gus qui promène son chien, intrigué, demande au plus proche :
" Je ne suis pas curieux mais j'aimerais savoir, comment vous pouvez
reconnaître votre voiture en tâtant le toit ? "
" Tout simple, sur le toit de la nôtre il y a un gyrophare bleu... "

10.Posté par Nono le 02/09/2014 11:37
@8 Il n'y a plus d'obligation de GAV si le conducteur coopère. En ayant juste immobilisé le véhicule, d'ici à ce que le conducteur, toujours éméché et donc n'ayant pas toute sa tête, soit parti faire un petit tour à pied et soit revenu le prendre une fois les gendarmes partis...

Note : Le fait de conduire le véhicule malgré l’immobilisation de celui-ci constitue une contravention de 4ème classe. Ce gars la, c'est le grand gagnant du week end...

11.Posté par nini le 02/09/2014 12:52 (depuis mobile)
A Nono 11h37, s il n y a pas de Gav avec 1,78 g d alcool , on ne peut pas laisser quelqu un avec un taux pareil sur la voie publique. N y a t il pas moyen de prendre une autre mesure de protection pour les autres ou lui meme? Car il presente un dange

12.Posté par Nono le 02/09/2014 14:26
@11 Si, tout à fait : le placement en cellule de dégrisement si personne ne peut prendre le volant.

13.Posté par Yankee le 02/09/2014 14:56 (depuis mobile)
Il aurait dû être interpellé, présenté à un OPJ, droit différé pour l''avocat etc... vu qu''il est blindé. Placé en cellule de dégrisement le temps de décuver pour lui notifier sa mise en garde à vue une fois agun. Ça n''a pas été le cas, pourquoi ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 08:15 Saint-Paul: Un scootériste décède

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales