Faits-divers

Accident mortel à Ste-Marie: Le chauffeur placé en détention pour "homicide involontaire"


Accident mortel à Ste-Marie: Le chauffeur placé en détention pour "homicide involontaire"
Jean-Patrice S., le conducteur âgé de 41 ans qui a fauché mortellement trois élagueurs lundi sur la quatre-voies de Sainte-Marie, vient d'être placé en détention provisoire par le juge des libertés pour "homicide involontaire". Le juge a en effet estimé qu'il savait qu'il n'était pas en état de conduire, lui qui souffre d'épilepsie. Pour son avocat, maître Caliamou, "sa place n'est pas en prison mais à l'hôpital".

L'avocat déplore que le médecin traitant de son client n'ait déposé qu'un "compte-rendu" devant le juge, "mais sans les pièces justificatives". Maître Lucas Caliamou se pose la question suivante : "Pourquoi a-t-on laissé mon client avec un permis de conduire si le médecin estimait qu'il n'était pas en état de conduire ? Est-ce que l'injonction d'interdiction a été faîte ? Seul le médecin peut donner ces papiers et il ne les a pas fournis".

Il estime par ailleurs que son client "est dépassé par les évènements. Il est accablé par les regrets et l'a d'ailleurs dit devant le juge. Il a appris ce qui s'est passé lorsqu'il s'est réveillé à l'hôpital et que le médecin lui a expliqué les faits. Il n'a rien compris. Lorsqu'il a eu son absence, son pied est resté coincé sur l'accélérateur", explique son avocat. Pour lui, son client ne peut pas être pénalement responsable car il a effectué un malaise lorsque l'accident est survenu. "Il ne boit pas d'alcool, ne fume pas de zamal. Ce n'est pas un délinquant !", renchérit-il.

Maître Caliamou "étudie actuellement l'opportunité de faire appel" de la décision du juge des libertés de placer son client en détention provisoire, nous a-t-il confié.
Vendredi 28 Septembre 2012 - 12:14
Lu 2747 fois




1.Posté par Mwa la pa di le 28/09/2012 15:24
Maître Caliamou, votre client, comme sa famille et son médecin ont une part de responsabilité. Chacun aurait du manifester son interdiction, et votre patien son retrait du volant. C'est trop facile de rejeter vers un individu (le médecin) la faute. Tout le monde l'a laissé conduire, tous même ses proches ! Cherchez les erreurs !!! Que cela servent de leçon aux autres, Connaissons nous le nombre d'épileptiques qui conduisent aux yeux de tout le monde ! Et vont même chez leur médecin en voiture et au volant !!!!!

2.Posté par noe le 28/09/2012 16:57
Le juge a raison !
Ce monsieur savait (quand il était conscient) qu'il ne pouvait conduire une vouture au vu de son état de santé .... avec des neurones qui prennent feu sans prévenir !

Mais il n'est pas seul responsable ...il y a aussi : le médecin , les textes , la voiture , la famille , les médicaments ....
Mais il y a eu "morts d'hommes" !

3.Posté par LILI le 28/09/2012 17:03
post 1 .bien parlez; tro facile de jeter la faute a kelkun .moi je dit ke chake etre humain doit prendre ses responsabilités on es malade on doit plu conduire...... cest comme ca (Surtout si on fait des crises) meme les personnes ,diabetiques ki font souvent des malaises arretez de conduire..........................

4.Posté par Choupette le 28/09/2012 18:26
J'ai connu des épileptiques et des diabétiques qui étaient conscients et sensés; bref qui ne reniaient pas leur handicap.

Jamais ils n'auraient pris le volant. C'était moi qui les conduisais.

Dans ce cas d'espèce, il manque les deux dernières vertus.

D'où rejet total des responsabilités. Il sait qu'il est épileptique; ce n'est pas écrit sur son front mais il le sait, lui.

Sage décision du juge. Il en fallait un pour la prendre...

Nouveau commentaire :
Twitter