Faits-divers

Accident de plongée au large de Saint-Gilles


Accident de plongée au large de Saint-Gilles
Un plongeur a été victime d'un malaise au cours d'une sortie en mer au large de Saint-Gilles, peu après 11h ce matin.

Il a été "transporté dans un état grave", signale le commandement du SDIS en début d'après-midi.

C'est son club de plongée qui l'a ramené sur le quai et a procédé à sa mise sous oxygène en attendant l'arrivée des secours.

Le plongeur était malgré tout conscient avant d'être transporté à l'hôpital de Saint-Pierre.
Lundi 3 Février 2014 - 14:03
Lu 2628 fois




1.Posté par noe le 03/02/2014 14:37
Qu'il se rétablisse au plus vite !

La plongée comporte des risques surtout en ces temps de chaleur extrême ....

2.Posté par Travis le 03/02/2014 14:59
Une bonne résolution pour 2014, que Zinfos974 supprime les commentaires inutiles de "noe"... Un accident de plongée se passe sous l'eau... La chaleur la dedans ???

3.Posté par un plongeur occasionnel le 03/02/2014 15:21
Quand on sait que les minutes comptent pour sauver une vie ou des conséquences de graves séquelles en cas d'accident et que 90 pour cent des plongées effectuées à La Réunion se font dans l'Ouest sur le territoire du TCO, on se demande pourquoi l'hôpital de Saint-Paul n'est pas équipé de caissons de décompression ???

4.Posté par RGPP le 03/02/2014 16:36
3.Posté par un plongeur occasionnel

et oui. D'autant que la route des tamarins monte en altitude.

5.Posté par polo974 le 03/02/2014 17:10
à propos du caisson:
Parce que les plongeurs ne l'ont pas payé...
C'est un équipement tout de même assez spécifique...

6.Posté par Gabs le 03/02/2014 17:40
@ polo974
Un caisson de recompressions sert surtout à des fins thérapeutique contre diverses maladie.
Le taux d'occupation du caisson par des personnes ayant eu un accident de plongée sous marine est extrêmement minime...

7.Posté par RGPP le 03/02/2014 18:09
5.Posté par polo974
Parce que les plongeurs ne l'ont pas payé...


on te souhaite une bonne gangrene gazeuse avec ton diabete pour t'eclaircir les idées. On retrouve là la mentalité des sociaux-neocons qui veulent individualiser le financement de la santé comme les assurances et démanteler les principes de "solidarité" et "perequation" avec des arguments à la con sur des economies de bout de chandelles. Ceux là meme qui font fermer les hopitaux de campagne "pas assez rentable".

8.Posté par n o e le 03/02/2014 18:09
Post 2
Les courants chauds qui rencontrent des courants froids vous entrainent dans les profondeurs extrêmes de l'abîme surtout si on plonge sans regarder la profondeur où on va et ce serpent de mer qu'est la couillonniste humaine laisse présager des fins redoutables si le plongeur amateur n'y prend garde en pensant à sa mère qui l'a nourri à l'aide de ses seins animés et là il se retrouve ballotté entre deux eaux et là , c'est le drame !

9.Posté par bolo le 03/02/2014 18:13
Le caisson de recompression (et non décompression) est un équipement utilisé pour l'oxygénothérapie hyperbare, dont l'utilisation a de multiples indications, pas seulement le traitement de l'accident de décompression suite à une plongée...

On peut l'utiliser par exemple pour soigner certaines intoxications (au monoxyde de carbone par exemple), aider des plaies importantes à cicatriser, soigner les surdités brusques, certaines formes de diabète... J'en ai fait 11 séances et je n'y ai pas croisé un seul plongeur, c'est donc un équipement de santé publique qui peut être utile à toute la population, pas seulement à certains pratiquants de disciplines sportives ou de loisir

10.Posté par Arrêt de TOUTES activités nautiques le 03/02/2014 18:16
Entre le risque requins et les risques encourus en plongée, que la Préfecture interdise TOUTES activités aquatiques et subaquatiques sur les côtes de la Réunion.

La Réunion sous cloche et qu'on soit tous sur le même pied d'égalité.

11.Posté par nsnf le 03/02/2014 22:47
@poste 10 encore un extrémiste OPRRPNE occupez vous de ce que vous prétendez maitriser et connaitre...

Et oui n'en déplaise à certains et certaines comme déjà dit l'utilisation d'un caisson pour les plongeurs est faible même en métropole où il y a plus d'accident sur la cote méditerranéenne

12.Posté par Arrêt de TOUTES activités nautiques le 04/02/2014 06:35
Qu'on n'interdise purement et simplement cette activité chère et polluante pour des sportifs qui n'en ont que le nom. Le carburant, les va-et-viens des bateaux, les bouteilles à remplir, les compresseurs qui tournent à plein régime.
http://www.plongeur.com/forums/showthread.php?t=60913
Va-t-on attendre une attaque sur ces illustres sportifs du dimanche? Non! Qu'on les range donc au placard et qu'on mette toute la Réunion sous cloche où seuls les scientifrics auraient accès à l'océan.

13.Posté par dramatiquement con le 04/02/2014 06:53
8.Posté par n o e

noé, tu es un drame à toi tout seul

14.Posté par Jenni le 04/02/2014 08:12 (depuis mobile)
Non mais faut arrêter le délire!
Il y a des accidents sur nos routes ts les jrs et c''est pas pour autant qu''on nous interdit d''y rouler!
Chacun prend ses précautions et basta!
Si un mec a mal géré son carry on va pas tout stopper en son honneur!!

15.Posté par DR ANONYME le 04/02/2014 08:32
Je croyais, comme tous les médecins de plongée, que les accidents de remontée étaient des embolies gazeuses d'azote par non-respect des paliers. Encore une fois cet accident montre qu'il faut chercher dans une autre direction.

Un médecin américain en 1968 a démontré que ce sont des embolies graisseuses en fait. Il avait expérimenté son idée sur les autopsies de 120 chiens passés de 6 BARS à Atmosphère en deux minutes en caisson.

Depuis Paul BERT, personne n'avait encore étudié, de façon expérimentale, la manière dont les accidents se produisent avant ce dénommé COCKETT : lisez ses publications, car il faut que les médecins avancent sur cette nouvelle idée, sinon les accidents dits inexplicables se produiront encore et il faut dépister quelles sont les personnes à risque.

16.Posté par polo974 le 04/02/2014 08:36
@Gabs: merci pour ce complément d'infos

@RGPP: puisque ce n'est pas un équipement spécifique aux plongeurs, pourquoi favoriser un lieu pour un risque minime (les accidents de décompression étant rares) alors que le besoin est général...
Et désolé pour toi, le diabète ne faisant pas partie de mes soucis personnels, il faudra donc me supporter encore un peu.

17.Posté par nsnf le 04/02/2014 11:14
@poste 12 affligeant...plongeur.com et ses sujets de fond comme référence...
@poste 15 pour votre info ça fait un moment qu'ils explorent d'autres pistes comme le FOP, d'autres
procedures de deco par la marine...

18.Posté par DR ANONYME le 04/02/2014 18:20
@POST 17

Ben oui normal vu que COCKETT, c'est en 1968, à CADAQUES, au cours du congrès de médecine de plongée. Que de temps perdu depuis 1968 et que d'accidents de plongée pourtant évitables à la condition de repérer les plongeurs à risque d'embolie graisseuse.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales