Société

Abattoir de l'Etang-Salé: Lavalin défend sa ligne de conduite anticorruption


Abattoir de l'Etang-Salé: Lavalin défend sa ligne de conduite anticorruption
Début septembre, un artisan écarté d'un appel d'offre sur le chantier de construction de l'abattoir de l'Etang-Salé faisait part de ses doutes sur l'attribution du marché métallerie (voir notre article ). Des doutes appuyés et relayés par le syndicat des artisans du BTP, la CAPEB. Mêlée dans un scandale international de corruption, la société Lavalin - qui pilote le projet d'abattoir pour le compte de Crête d'Or à la Réunion - répond à son tour aux soupçons soulevés par les acteurs économiques locaux.

Selon Hélène Enginger, directrice de la communication Europe, les collaborateurs de Lavalin ont réalisé, depuis près de deux ans, des efforts considérables pour faire de SNC-Lavalin une entreprise dotée des standards les plus élevés au monde en matière d'éthique et de gouvernance. "L’ensemble des collaborateurs s’est mobilisé pour en faire une entreprise exemplaire", souhaite-t-elle retenir.

"Cette ambition s’est traduite depuis le début de l’année 2012  par la mise en place de mécanismes, de règles et de critères rigoureux en matière d’éthique et de gouvernance, explique-t-elle. Parmi ces mesures, on peut notamment citer la nomination d’un nouveau président, le renouvellement des membres du conseil d’administration, la nomination d’un chef de la conformité, ainsi que de responsables de la conformité au sein des unités d’exploitation et des pôles régionaux, dans le monde entier. SNC-Lavalin a également mis en place un nouveau code d’éthique, une formation directe en matière de conformité donnée à chaque membre du personnel, ainsi qu’un manuel anticorruption à l’intention des 34.000 membres du personnel de SNC-Lavalin dans le monde".

Il faut dire que si la société Lavalin fait peu parler d'elle à la Réunion, son nom est associé à l'international à des faits de corruption retentissants par certains anciens employés au Canada et à l'étranger. Des démêlés qui ont valu au groupe et ses filiales une peu banale radiation par la Banque mondiale pour une durée de 10 ans. Ses filiales perdant ainsi le droit de participer à des contrats financés par la Banque mondiale.

"Les actes illégaux sont inacceptables"

Le management actuel compose avec ce lourd passif tout en se projetant sur une confiance à regagner avec ses partenaires. "Nous ne reviendrons pas sur les événements auxquels SNC-Lavalin a dû faire face il y a près de 2 ans. Le groupe s'est exprimé à plusieurs reprises et a déjà agi avec force et en toute transparence. L’entreprise a immédiatement pris des mesures internes fortes et les personnes poursuivies ont quitté la société. SNC-Lavalin considère que les comportements non-éthiques ou les actes illégaux sont inacceptables et que les personnes éventuellement concernées doivent être responsables devant la justice de leurs actes", avise la porte-parole de SNC-Lavalin.

Fort de ses nouveaux engagements, le groupe estime que l'article publié le 30 septembre, et faisant intervenir le secrétaire général de la CAPEB, "jette un discrédit injuste sur l’entreprise et met en doute notre probité et celle de notre client Crête d’Or".

"Ces derniers mois, SNC-Lavalin a continué de remporter d’importants projets dans tous ses secteurs d’activités, poursuit le groupe. C’est une marque de confiance importante de nos clients pour le travail réalisé par l’ensemble des collaborateurs du groupe. Avec plus de 100 ans d’histoire aux côtés des collectivités locales et des partenaires privés, SNC-Lavalin est un leader de l’ingénierie-construction en France et dans le monde".

Les derniers éclaircissements sont destinés à l'entreprise Morel, écartée d'un appel d'offre, et à la CAPEB qui soutient l'artisan: "Nos équipes accompagnent la société Crête d’Or dans le cadre du projet d’abattoir d’Etang Salé à travers une mission de maîtrise d’œuvre. Nous réalisons ainsi les études du projet, assistons Crête d’Or dans la passation des marchés de travaux et dirigeons les entreprises en phase chantier afin de s’assurer que les travaux réalisés soient bien conformes au projet. Comme l’a déjà rappelé la société Crête d’Or, même si la construction de l’abattoir n’est pas soumise au principe d’appel d’offre, l’ensemble des marchés passés dans le cadre de ce projet suivent la même procédure que pour des marchés publics. Nous sommes fiers d’accompagner Crête d’Or dans ce projet important pour l’activité économique locale", fait savoir Hélène Enginger.  

Les travaux se poursuivent dans la zone des Sables à l'Étang-Salé. L'abattoir doit être opérationnel à la fin 2014.
Lundi 7 Octobre 2013 - 07:44
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1471 fois




1.Posté par Contribualble en colère le 07/10/2013 08:11
La mafia s'est installé à l'Etang-Salé ça va être dure de les enlever de là ! Que fait l’État ???

2.Posté par caf974 le 07/10/2013 06:19
S'il ne s'agit pas d'un appel d'offre publique il font se qu'ils veulent !!! Demain j'ai t'envoie de faire construire ma maison par l'artisan le plus cher rien ne m'en empêche!

3.Posté par CRête d''''or 24 carats..?? le 07/10/2013 10:01
la mafia elle est partout , dans toutes les communes..!! le problème c'est de débusquer ces corrompus au bon moment et avec des preuves pour les mettre hors d’état de nuire, car ce sont les contribuables qui payent leur projet mirobolant!!.

4.Posté par Zorba le 07/10/2013 14:58
'La mafia s'est installé (!) à l'Etang-Salé'? Bigre! Voilà une assertion d'importance monsieur "le contribuable en colère". Il ne faut pas demander "Que fait l’État"? Mais vous, que faites vous, citoyen modèle, pour dénoncer cet état de chose si ce n'est vous retrancher derrière un confortable anonymat? Portez plainte devant la justice, donnez les noms des mafieux et éventuellement le vôtre si besoin est. Sinon, arrêtez de vous gargarisez de pseudo révélations qui n'apportent strictement rien sur le plan de l'information.

5.Posté par BUNTY HUNTER.!! le 07/10/2013 17:54
la pour une fois le poste 4 marque un point, c'est rare mais sa arrive!

6.Posté par Bouftango le 07/10/2013 20:08
1.
@5 Il n'a rien marqué du tout car l'article est éloquent
"Mêlée dans un scandale international de corruption, la société Lavalin - qui pilote le projet d'abattoir pour le compte de Crête d'Or à la Réunion - ".

Il faut rappeler que"La Banque mondiale a annoncé mercredi la radiation de la compagnie canadienne SNC-Lavalin Inc et de ses filiales, pour une période de 10 ans, de tous les projets co-financés par cette institution financière internationale, et ce, pour raison de corruption dans la réalisation de projets en Asie" (lire l'article sur le site Algérie. com. 17 Avril 2013).

2. Si chaque citoyen saisissait la justice, le parquet serait débordé, et puis cela sert à quoi vu que le procureur a l'opportunité des poursuites (il classe ce qu'il veut). Il reste la solution de payer un avocat mais qui va payer. Vous croyez que par les temps actuels les citoyens ont les moyens de payer contre la masse des affaires magouilleuses pour obtenir ce qui est de droit: l'honnêteté. C'est le rôle de la société c'est à dire du parquet de poursuivre toutes les atteintes au corps social. De plus, vous êtes autant dans l'anonymat que l'autre. A suivre votre raisonnement, vous n'avez qu'à porter plainte contre ce dénonciateur. Les donneurs d'alerte ont leur utilité.

7.Posté par BATO FOU le 07/10/2013 20:31
Ouf, ils ont échappée belle avec la société MOREL , je les comprends

8.Posté par Question simple à Crête-d''''Or le 08/10/2013 08:10
Et les sacrificateurs ? Ils seront tous obligatoirement musulmans sans qu'aucune offre d'emploi ne paraisse dans la presse pour mieux contourner la loi française (car comment publier une offre d'emploi spécifiant : "Abattoir de volailles recrute sacrificateurs, musulmans uniquement"?). Les volailles sous films plastique seront-elles étiquetées "hâlal" ? Ou cela continuera-t-il de se faire en missouk ? En trompant les con-sommateurs !!!
www.reagissons-la-reunion.fr

9.Posté par LE CLAN??? le 08/10/2013 10:32
pourquoi avoir construit un abattoir de cet ampleur sur cette commune de l’étang salé, qui est gros consommateur d'eau .? à qui profitent vraiment l'argent public mis dans ce bloc...? quels intérêts pour la population, et emplois pour les résidents de cette commune.?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales