Santé

ARS : Perturbation électrique et impact sur les personnes malades

L'agence de santé Océan Indien (ARS), dans un communiqué de presse, rappelle que 107 malades sont actuellement hospitalisés, sous oxygène en permanence, à domicile et directement touchés par les coupures de courant à la suite de l'arrêt des centrales électriques du Gol et Bois-Rouge de la Séchilienne-Sidec hier soir à 22 heures.


ARS : Perturbation électrique et impact sur les personnes malades
Depuis vendredi 25 mars à 22 h, les deux usines des centrales thermiques du GOL et de BOIS ROUGE ont cessé de produire de l'électricité en raison d'un mouvement de grève des salariés de la Séchilienne-SIDEC.

En perturbant l’alimentation électrique et par voie de conséquence la distribution d’eau, ceci génère des risques sur les services de soins et donc pour les malades. Sont particulièrement touchés dès maintenant les patients hospitalisés à domicile et devant bénéficier d’assistance respiratoire et parmi eux les patients à haut risque vital (en ce moment à La Réunion 107 personnes sont chez elles sous oxygène en permanence)

Depuis hier soir, l’ARS OI est en relation avec les établissements de santé pour s’assurer que leurs ressources de secours (groupe électrogène et réserves en eau sont mobilisables) Par ailleurs elle fait le lien avec les services d’hospitalisation à domicile pour vérifier que leurs patients insuffisants respiratoires disposent d’un moyen de secours alternatif. En outre l’ARSOI vérifie auprès des prestataires distributeurs d’oxygène l’état de leurs réserves.

Cette situation préoccupante exige la vigilance de tous et une attention renforcée envers les personnes vulnérables.
Samedi 26 Mars 2011 - 19:04
Lu 1906 fois




1.Posté par noe974 le 26/03/2011 19:19
En cas de problèmes (morts , séquelles diverses ...) , les familles doivent porter plainte contre les responsables des grèvistes pour assassinats , non assistance à personnes en danger de mort , à personnes fragiles ...

2.Posté par Guillaume le 26/03/2011 19:39
un bébé d'une semaine à la maison .....pas facile merci la cgtr

3.Posté par réaction le 26/03/2011 21:41
faut cesser de déblatérer, l'ars sait de quoi il en ressort de ces situations ; il doit donc accompagner ces (ses) malades pour plainte contre X. La justice définira les responsabilités et condamnera les fauteurs de troubles sur leur casier judiciaire

4.Posté par Tanbi le 27/03/2011 10:48
"...elle fait le lien avec les services d’hospitalisation à domicile pour vérifier que leurs patients insuffisants respiratoires disposent d’un moyen de secours alternatif."

C'est avant qu'il y ait des coupures qu'il faut vérifier s'ils disposent d'un moyen de secours alternatif...c'est à dire dès le préavis...pas 24 heures après la grève...bandes de nouilles...

L'hospitalisation à domicile pour faire des économies c'est bien...mais il vous faut aussi assumer les risques que cela comporte pour les malades...pas juste en reporter la responsabilité sur les autres

En tout cas j'epère qu'à l'approche d'un cyclone très intense...vous vous fendrez du même communiqué aussi culpabilisant pour le cyclone...mais là ça peut être hélas 48 heures de coupure
de courant...et n'allez pas vérifier après la levée de l'arlerte...!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales