Société

ARS : François Maury succède à Chantal de Singly


ARS : François Maury succède à Chantal de Singly
Jusqu'à présent directeur général (DG) de l'ARS Poitou-Charentes, François Maury va prendre les rênes de l'ARS Océan Indien à compter du 24 août prochain, comme annoncé ce 15 juillet en Conseil des ministres.

Il succède à ce poste à Chantal de Singly. En place depuis la création de l'agence en avril 2010 après avoir déjà conduit la phase de préfiguration, elle est en effet touchée par la limite d'âge dans l'emploi, ayant eu 66 ans le 9 juillet.

Entré à l'Inspection des affaires sociales (Igas) en janvier 2010 comme conseiller général des établissements de santé (CGES), François Maury, 57 ans, dirige l'ARS Poitou-Charentes depuis mars 2014. Diplômé de l'École nationale de santé publique (ENSP, désormais EHESP) et titulaire d'une maîtrise de droit international des affaires, il a exercé la fonction de directeur adjoint du CH de Corbeil-Essonne (Essonne) de 1983 à 1987 puis, trois ans durant jusqu'en 1990, de chargé de mission sur les démarches et organisations innovantes dans les hôpitaux au sein de la Direction des hôpitaux (actuelle DGOS). Par la suite, il a dirigé de 1990 à 1993 le centre mutualiste de rééducation et de réadaptation fonctionnelles (CMRRF) de Kerpape à Plœmeur (Morbihan).

Au milieu des années 90, dans le cadre de ses fonctions de directeur adjoint du CHRU de Lille (1993-1998), François Maury a également participé au projet puis à l'ouverture de la maternité Jeanne de Flandre — dont le pôle obstétrique date de 1996 et le secteur pédiatrique de 1997. Toujours dans le Nord, il a ensuite dirigé le CH de Roubaix d'octobre 1998 à décembre 2009, avant d''intégrer l'Igas. Dans son poste de CGES, il a notamment été nommé un temps, mi-2011, directeur par intérim du CHI de Clermont-de-l'Oise (Oise).

(Source Hospimedia)
Mercredi 15 Juillet 2015 - 21:57
Lu 1559 fois




1.Posté par Julien le 15/07/2015 23:31
Si on pouvait appliquer la même limite d'âge aux hommes et femmes politiques, cela donnerait un peu de respiration à la démocratie. Déjà, il faudrait remplacer 60% des sénateurs (trices), 40% des députés (ées).
Voilà la France, les politiques imposent des limites d'âge aux autres mais pas à eux.

2.Posté par hum le 16/07/2015 10:42
l'état estime qu'il faut toujours nous envoyer des administrateurs en fin de carrière et qui ne feront jamais de vague en attendant la retraite

3.Posté par ni vu ni connu le 16/07/2015 11:07
tiens.. tiens ça ne braye pas du côté du CREFOM? ni du côté de nou lé kapab? ... ils n'avaient peut être pas de petits camarades à placer sur ce coup là?

4.Posté par maçonnerie le 16/07/2015 13:35
3.
bien vu !
aucune réaction pour l'heure du Patrick...faut croire qu'il y a pas un seul créole en capacité..

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales