Social

ARCP : "Aucune réaction de nos gouvernants concernant le chômage..."

Les membres de l'Alliance des Réunionnais contre la pauvreté (ARCP), Jean-Hugues Ratenon et Roland Lambert en tête, se sont réunis ce samedi du côté de Bras-Panon pour parler chômage. Un phénomène qui se renforce selon les derniers chiffres communiqués en la matière avec, par exemple, 20.000 chômeurs de plus pour la seule année 2009.


ARCP : "Aucune réaction de nos gouvernants concernant le chômage..."
Après la récente publication des derniers chiffres du chômage, l'Alliance des Réunionnais contre la pauvreté (ARCP) a souhaité réagir en réunissant ses membres ce week-end du côté de Bras-Panon.

Lors de cette réunion, Jean-Hugues Ratenon a fait part de ses inquiétudes sur un phénomène qui ne fait que se renforcer. Selon lui, il devient de plus en plus nécessaire de passer à l'action et d'aller vers une nouvelle gouvernance sociale où des solutions concrètes seraient trouvées.

L'ARCP propose également de créer des emplois dans des secteurs clé que sont, entre autres, les services de proximité. Des secteurs où les besoins se font de plus en plus sentir.

Par ailleurs, l'ARCP regrette l'attitude du président de la République lors de son dernier séjour à la Réunion il y a deux semaines. Selon ses membres, le chef de l'Etat est apparu en décalage avec les vraies préoccupations réunionnaises en misant sur l'environnement mais en ne faisant aucune allusion aux 52% de la population vivant en deçà du seuil de pauvreté ou aux problèmes du chômage dans le département.

Les explications de Jean-Hugues Ratenon en audio.

jean_hugues_ratenon___arcp.mp3 Jean-Hugues Ratenon - ARCP.mp3  (2.68 Mo)


Lundi 1 Février 2010 - 08:00
Ludovic Robert
Lu 1905 fois




1.Posté par marinette mardaye le 01/02/2010 10:33
Ratenon se répète. Il faut bien qu'il mérite sa place sur a liste Vergès. En voilà un qui voudra être vice-président.

2.Posté par jolaracaille le 01/02/2010 11:38
dans deux ans on le voit plus .................li va manque a moin èk son soulier talon et son écharpe verte

3.Posté par FRANCO le 01/02/2010 13:29
"Ratenon" parle beaucoup contre le gouvernement réactionnaire et anti-social de la "droite" mais curieusement, l'homme à tout faire du PCR et du président Vergès ne pipe pas un mot sur la casse antisociale, sur les salariées en lutte de l'ARAST jetées à la rue et traitées pire que des animaux en leur coupant l'eau, les WC, l'électricité et tout cela avec la complicité et la solidarité des élus "communistes" comme le camarade Ratenon, les élus socialistes et les élus Modem !!!

Jean Hugues Ratenon ne sait agir pour les "pauvres" que selon le bon vouloir et les ordres de son maître. Les billets d'avion trop chers, l'amende de 40 millions € de la SRPP toujours pas payée, rien à dire de la part du combattant pour le prix des carburants et du gaz puisque son patron ne lui a pas donné l'ordre "d'agir pour lui tout".
Les pauvres ne peuvent pas voyager, pas même à Maurice, prix trop chers, mais les dalons de la région eux vont en Inde à Pondichéry !!! Et pourquoi Jean Hugues n'est jamais des voyages de reconnaissance, la Chine ( avec avion spécial Air Austral, la compagnie de "certains camarades" ), Nouméa, Sydney, Pondichéry. ? Pas digne d'être remercié ?

Il semble bien que le' "chargé de mission" Jean Hugues Ratenon ne trompera plus grand monde parmi les plus pauvres.

4.Posté par bertel le 01/02/2010 18:23
De quoi vit ce Monsieur Ratenon ?

J'ai manifesté derrière lui, Une fois, je le confesse ! J'implore l'indulgence du public... lol

Stop aux comiques manipulés !!!

Bertel de Vacoa

5.Posté par ti colon le 01/02/2010 20:46
M. Ratenon :
Avec certains mots de votre vocabulaire, tout en essayant de suivre la chronologie de vos propos je me permets de vous dire ce qui suit:

"Je vous rappelle que 1200 salariés de l'ex-ARAST ont été jetés à la Rue par vos amis. Je vous rappelle, à toute fin utile, que ce sont là les chiffres de 2010 ... donnés par "vos experts du département".
Depuis il y a eut un certains nombre d'évènements et notamment "la grande crise économique" que traversent toutes ces familles en détresse ainsi que "l'explosion" du social orchestrée par vos amis.
La gravité de la situation M. Ratenon, c'est que pour ces personnes, ce n'est pas « l'activité qui ralentit », mais 1200 emplois qui ont été détruits par vos amis, là est toute la différence...
C'est que j'appelle M. Ratenon "un licenciement massif" et "notamment" dans le social!
"Face à cela", ce n'est pas une «impression », c'est une réalité : il n'y a pas de réaction de votre part et "c'est dommage", car vous voulez nous faire croire que vous voulez essayer de "contribuer à la réflexion" et à dire combien il est important de créer des milliers d'emplois à la Réunion (je pause, parce-que ces propos m'étranglent …….oups !!!!!)

Qu'avez-vous fait face à ce licenciement de masse ???
Vous "estimez" qu'il faut créer des "emplois de service à la personne" !!! Pourquoi avoir laissé détruire ces emplois sans rien dire alors ??? De la cohérence Monsieur !!!
M. Ratenon auriez-vous aimé que le Président "lors de son passage" dise un mot sur cette situation pour vous rappeler qu'elle relève de la responsabilité des élus locaux (de vos amis) ?
Es-ce que vous vous posez les bonnes questions Monsieur ?
Vous devriez plutôt remercier le fait qu'il n'y ait pas eut trop de signes à propos de cette situation sociale que vous et vos amis avez engendré à la réunion ....
Bouffon !!!


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales