Social

ARAST : Patrick Jacquemart s'exprime pour la première fois

Patrick Jacquemart est l'ancien directeur de l'ARAST. C'est également celui qui a porté l'ARAST sur les fonts baptismaux et qui a transformé une petite association en une structure employant près de 1.200 salariés.

Il avait toujours refusé de s'exprimer depuis la liquidation de l'association. Il le fait pour la première fois aujourd'hui, dans un commentaire.

Nous avons pensé que l'événement était assez exceptionnel pour le mettre en exergue, dans un article...


ARAST : Patrick Jacquemart s'exprime pour la première fois
"Oui, moi aussi j'attends avec impatience les différents rapports qui permettront d'établir les responsabilités. Avec impatience et dans la sérénité totale.

Après deux audits commandés et payés par le Département, après un audit demandé par le Comité d'entreprise et effectué par un cabinet "
deor", après des comptes et rapports annuels certifiés par deux commissaires aux comptes, après l'intervention d'un administrateur judiciaire (nommé donc par le Tribunal) qui n'a RIEN trouvé à redire ou à rectifier de notre fonctionnement pendant plus de 6 mois, après le suivi régulier effectué par l'autorité de contrôle et de tarification (qui n'a jamais réussit à mettre en place une réelle tarification) : le Département de La Réunion, qui s'il prétend ne pas être au courant de la situation de l'ARAST officialise donc le fait de ne pas avoir réalisé sa mission de suivi des dépenses publiques, après toutes ces actions, qui bien sur ne sont pas gratuites.

J'attends comme tous ceux qui ont vu leur outil de travail liquidé avec préméditation.

J'attends de savoir pourquoi un administrateur judiciaire n'a JAMAIS réussit à rencontrer un élu mais seulement des administratifs et un cabinet privé (donc pas gratuit encore) qui suppléait ces mêmes administratifs, les mêmes qui prenait l'action précieuse des aides à domiciles pour les mêmes prestations que "
NN.fr" et qui ne comprenaient pas le coût réel d'une heure d'aide à domicile malgré les références nationales.

J'attends de savoir quel est actuellement le prix d'une heure payée aux associations et ENTREPRISES qui exercent en proposant des conditions de travail ne respectant pas les textes étendus aux DOM...

J'attends aussi de savoir pour quelles raisons on a fait disparaitre du système social réunionnais un corps de métier : les techniciens de l'intervention sociale et familiale qui sont l'épine dorsale de toute intervention dans les familles, pourquoi? Parce qu'elles ont été en pointe dans le combat pour sauver leur outil de travail?

Bien sur tout n'a pas été parfait à l'ARAST, bien sûr on a fait des erreurs et donc J'AI fait des erreurs, mais seuls ceux qui ne font rien ne font pas d'erreurs (et encore...).

Oui tout n'a pas été parfait et donc il y avait encore beaucoup à faire, mais je le dis aux lecteurs de Zinfos, en 6 années beaucoup de choses bien ont été faites, d'abord les actions de terrain, car la grande majorité des intervenants de l'ARAST sont de grands professionnels, mais aussi dans la structuration et les conditions de travail, et là (car beaucoup de lecteurs et commentateurs sont des ex) seuls les aigris et ceux de mauvaise foi diront le contraire.

Pour ces derniers, ne vous déchainez pas, je ne cherche pas la polémique, juste dire que ce n'est pas parce que je ne parle pas que je n'ai rien à dire...

Ce sera ma seule intervention sous cette forme
".

Patrick Jacquemart
Dimanche 11 Juillet 2010 - 10:37
Pierrot Dupuy
Lu 3965 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 11/07/2010 13:49
"J'attends aussi de savoir pour quelles raisons on a fait disparaitre du système social réunionnais un corps de métier : les techniciens de l'intervention sociale et familiale qui sont l'épine dorsale de toute intervention dans les familles, pourquoi? Parce qu'elles ont été en pointe dans le combat pour sauver leur outil de travail? "

Voilà enfin un début de vérité dans lequel il suffit de remplacer Famille par Femme pour en comprendre la Finalité... Et, bien sure, faire ressortir l'obstruction conjointe, commandité par le département et l'état, a l'application de la Parité entre parents, histoire de pérenniser les DEVISES des Pouponnières de la France...

N'est ce pas M. Patrick Jacquemart pour la branche AEMO ? auriez vous ce courage ?

2.Posté par jiss le 11/07/2010 15:09
Peut-il nous éclairer sur les avantages en nature et autres des administrateurs et du président ? Est-ce vrai que le président de l'arast bénéficiait d'une voiture (307 hdi toutes options, télephone, carte bleu...) Info ou intox ??

3.Posté par Cybille le 11/07/2010 15:18
a post 1: Tu ne trouves pas que tu vas un loin la? ici on parle de l ARAST , tu as remarqué, pas de la parité entre parents.
Tu oses demander à Patrick Jacquemart si il a du courage!!!!! Mais ouvre les yeux, tu n'as pas lu l article jusqu'au bout , ou alors c'est moi qui ne sais pas lire.

Analyse!!!! Il a vraiment montré son courage dans ses propos, il dit: "Bien sur tout n'a pas été parfait à l'ARAST, bien sûr on a fait des erreurs et donc J'AI fait des erreurs, mais seuls ceux qui ne font rien ne font pas d'erreurs (et encore...). "

Tu te place ou la dans ces mots: dans ceux qui sont capables d'introspection, et qui osent dire qu ils ne sont pas parfaits, et qu ils ont commis des erreurs, ou dans ceux qui ne font rien?
Moi je félicite Patrick JACQUEMART, parce que c'est le premier et surement le seul(et je n en attendais pas moins de lui) qui est capable, dans cette histoire d 'avouer cela en disant J'AI fais des erreurs, pendant que, dans la cour des "grands" on se rejette les erreurs l'un sur l autre.
Au moins il assume, LUI.

4.Posté par Ordre et Progrès le 11/07/2010 16:02
Une HDI toutes options, une CB à plafond ilimité... ce serait des erreurs... Pardon....on nous prend pour des imbéciles!

5.Posté par moi le 11/07/2010 20:28
merci. Monsieur l'ex directeur de faire cette confession mais je pense que vous auriez du reconnaître que nous étions des professionnels quand vous étiez directeur mais ça vous ne nous l'aviez jamais dit. Par contre vous vous amusiez à nous mettre la pression, à nous traiter souvent comme des moins que rien, les délègués avaient peur de vous car chacun avaient besoin de son salaire pour nourrir sa famille (à mon sens ce n'est pas normal mais à l'ARAST ça fonctionnait comme ça), vous n'aviez même pas de respect pour des femmes, mère de famille qui ont donné tout leur vie pour les autres.
Je pense qu'aujourd'hui vous avez pris du recul par rapport à tout ça, je vous souhaite bonne chance pour votre future poste et j'espère de tout coeur que vous serez un peu plus humain dans votre relation avec les professionnels que vous aurez à diriger.
Priez si vous avez la foi pour les ex salaries qui traversent aujourd'hui encore des moments difficiles ; maladie, depression, problème de couple dû au licenciement, etc....... faites le tour et renseignez-vous pour voir le drame de certain.

6.Posté par une éduc laissée sur le bas de la route le 11/07/2010 20:50
Que sont devenu les éducs D'AEMO ( 30 eX ARAST ) , la reprise de ses derniers par les assoc sur la place ? Nous attendons toujours , nous faisons partis des missions obligatoires de Conseil General en théorie ?

7.Posté par béa le 11/07/2010 21:28
a mr JATTEND ,
j'espère que vous aurez l'honnête de de nous communiquer tous vos avantages pendant cette période.
PM : Créole lé pu couillon !

8.Posté par kaloupillé le 12/07/2010 01:12
Monsieur le Directeur de l'ARAST Patrick JACQUEMART l'Heure est grave aujourd'hui de pouvoir Expliqués Aux Réunionnais la Véritée sur les 1200 Salariés de l'ARAST comment ils se sont faits ARNAQUER à L'Ile de la Réunion ( 974 ) vous qui etes un bon Technicien de L'Intervention Sociale et Familiale ( le T.I.S.F. ), c'est la seule ASSOCIATION qui recrute le T.I.S.F. à la Réunion ou bien l'ARAST est L' A.D.M.R. ou M.E.C.S. (les Structures comme des Centres D'Hébergements qui Acceuillent les Personnes Agées ou Atteinte de Handicaps )
vous savez l' histoire de l' ARAST ça me fait penser aux Joueurs de FOOT Français les BLEUS .....et pourtant ce n'était pas les bons Conseils qui vous manquaient à la Préfecture auprés du Préfet MACCIONI lui qui a laisser passer cette Horreur sans rien dire aux Réunionnais dans le Silence le plus Complet et de prendre les Réunionnais pour des Couillons et de les trainer dans la BOUE sans demander leurs DROITS devant un Tribunal et j'éspére à l' Avenir que Mr le Préfet DE LALANDE ne vous laissera pas à mis chemin et faire un Geste auprés les Réunionnais à tous ceux qui ont Travaillés Durs auprés des PERSONNES AGEES Malades et Diabétiques la plupart qui ne peuvent plus se Déplacés méme pour aller chez leurs Médeçins et certaines de ces Femmes qui donnent leurs Meilleurs d'eux Méme pour partager un peu de Bonheur pour ces vieux Gramounes qui la plupart ont travaillés pour s'enrichir Vergés , Lagourgue , Caillé, Foucques , Chateauvieux , le Chane , et j'en passent ..... et qui ont aussi droit d'avoir un semblant de bien etre et non toujours vivrent comme des Esclaves
(...)
Alors un peu de Courage Mr Patrick JACQUEMART faites une Réunion auprés de Mr le Préfet j'en suis sur qu'il vous donnera le Courage de dire la Véritée aux Réunionnais , bon Courage , et n'oublie jamais qui a des Familles qui Souffrent et qui ont des Enfants à Nourrir , à Méditer !!!!

9.Posté par bwarouz le 12/07/2010 08:38
J'ai juste une question : que fait Patrick Jacquemart aujourd'hui est-il au chômage comme les autres ??

10.Posté par ex le 12/07/2010 10:08
je n'ai pas à me plaindre de la direction, j'ai toujours eu du respect et de la reconnaissance de leur part. je dirai même qu'ils ont été trop souples envers certaines personnes alors qu'elles auraient dû être virées depuis longtemps. zenfan trop gâtés lé pourri et lé ingrat...

11.Posté par Logique le 12/07/2010 10:21
Dites donc les contempteurs professionnels, vous avez déjà été cadre dans une structure, même privée?

Le salaire comprends parfois des "avantages en nature" comme une voiture de fonctions sans que ce soit forcément une honte ou de l'abus de bien social !

Concernant la CB à plafond illimité, ç'est censé vouloir dire quoi? Qu'il se servait à des fins personnelles à volonté sur les comptes de l'association?
Je suis peut-être naïf, mais il ne me semble pas qu'il soit mis en examen à ce motif, non?

Autant il faut dénoncer les abus manifestes, autant clouer au pilori n'importe qui du moment qu'il touche plus que le smic, qu'il a un gsm ou une voiture de fonction, ça devient un peu n'importe quoi...

Si son salaire était hors de proportion avec ce qui se fait pour ce type de structure, alors il faut demander des comptes, sinon il vaut mieux conserver son agressivité pour des sujets plus nécessiteux.

12.Posté par rantanplan le 12/07/2010 11:21
Comme tout socialiste qui se respecte, l'objectif est l'amélioration de la vie, mais surtout la sienne et celle des copains et familles!!!

Avez vous vu une amélioration de votre vie depuis que les socialistes ont pris la mairie de saint Denis? non? les élus oui, la leur...

13.Posté par jeandicappé le 12/07/2010 11:40
Je ne suis qu'un bénéficiaire plutôt heureux de pointer du doigt la place qui est la sienne dans ce foutoir. Entre les abus sur le matos pour les handicapés et les luttes d'influences sur les dossiers de l'aide humaine. Je voudrais juste éclairer ce débat en vous disant que l'aide à la personne ce n'est pas qu'un millier de salariés et leur familles, mais également un millier de bénéficiaires dont les plus fragiles se chient dessus en rendant leur proche famille (les fameux "aidants familiaux" ) dépendant du club des abonnés au prozac et à l'hospitalisation en maison de repos. Si vous me le permettez, ce dossier donne la nausée, il est le modèle type de l'incurie, du manque de réflexion, des querelles de bas étages. De la chienlit qui gangrène les hommes. Ce ne sont pas les "cagnards" qu'il faut craindre mais tous ces crétins en col blanc qui ont reniflés de leur groins purulent les bonnes affaires à faire sur le dos des plus faibles.
Cessons de jouer, la récréation est finie et comme le dit Paccalet, fidèle compagnon du commandant Cousteau, je dirais en conclusion : "l'humanité disparaitra, bon débarras..."

14.Posté par fey toll' le 12/07/2010 13:02
il était grand temps que notre ex dg s'exprime! est ce que les autres, DGA et consorts dont la spécialité pour certains était de bat'caré dans les couloirs du siège avec un café à la main auraient ce courage? Pourtant eux aussi leurs salaires étaient importants et franchement sans être débordés! eux aussi avaient voitures de fonction et GSM! pendant ce temps là, nos familles, nos couples, notre santé...sont en danger et je ne suis pas sûr qu'il en soit de même pour eux. Par contre, là où je suis d'accord avec l'un des commentaires ci-dessus c'est que les dirigeants ARAST n'avaient pas le courage de licencier les incompétents, on les changeait des secteur, ou on leur proposait un autre poste... peut-être avaient- ils peur de s'attirer les foudres du politique qui leur avait imposé cet incompétent ou du dir cab! . Bref en tout cas beaucoup de souffrance pour la majorité d'entre nous aujourd'hui.Au fait les TISF rassurez vous il parait que notre ancien directeur travaille pour nous.

15.Posté par Goupilo le 12/07/2010 13:39
Comme il est gentil Patrick!

Il y a quand même des gens qui ne doutent de rien! Oser se poser ainsi presqu'en victime alors qu'on a été odieux dans ses relations avec ces fameux grands professionnels c'est à mourir de rire.

Comme il est gentil Patrick!

Ce mentir à soi même ne nécessitait pas qu'il revienne mentir aux ex salariés de l'ARAST.

Comme il est gentil Patrick!

Mais il le sait, puisqu'il tue déjà toute possibilité de désaccord avec sa version en estimant que "seuls les aigris et ceux de mauvaise foi diront le contraire".

Comme il est gentil Patrick!...


16.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 12/07/2010 14:25
3.Posté par Cybille: Il faut se renseigner avant pour comprendre que oui, c'était bien l'ARAST (branche AEMO) qui était mandatée par des magistrats pour sortir des rapports sur le suivi éducatif auprès des juges des enfants... Ce même organisme qui tente de justifier du refus de respect de la parité éducative par l'argument selon lequel "les enfants ont tellement besoin de leur maman" soit, l'inverse de la loi... bref, tu ne sais pas lire...

Voir: 6.Posté par une éduc laissée sur le bas de la route.../..."Que sont devenu les éducs D'AEMO"..............

.Alors Continu a féliciter Patrick JACQUEMART, jusqu'à ton divorce et les "accusations diffamatoires usuelles" qui vont avec (10 ans de procédures), et on en reparlera...

17.Posté par a fond avec patrick jacquemart le 21/07/2010 22:46
mais ou sont les conclusions des audits ? ou sont les erreurs de la direction générale et du président? On a des avantages dans toutes les entreprises réunionnaises pas seulement qu'à l'ARAST. La seule erreur qu'avait faite patrick jacquemart était d'embaucher des militants des politiciens de gauche comme de droite.


18.Posté par goupilo le 22/07/2010 17:57
en réponse à"à fond avec patrick jacquemart"

etre à fond avec qui que ce soit me semble témoigner d'un manque de recul évident.
Si vous avez travaillé à l'ARAST vous ne pouvez parler ainsi. Cette association fonctionnait comme une république bananière avec un directeur qui se comportait comme un petit dictateur usant à la fois d'une démagogie dans ses discours au personnels et d'une violence certaine dans ses rapports quotidiens à ces même salariés.
Une certaine terreur régnait, d'autant que les postes clés dans les directions locales étaient parfois tenus par des obligés qui savaient user de cette terreur à leur propre compte. Le discours technique était bafoué au profit d'un personnalisation des problèmes à résoudre.
Il est en effet plus facile de dire que son chien à la rage pour s'en séparer que d'entendre la souffrance ou les alertes de salariés qui tentaient de nourrir ce débat technique.
Mais à force de favoriser ses amis ont fini par les obliger et là le débat technique n'a plus sa place; Il est remplacé par le"avec moi ou contre moi".
J'ai connu l'ouest gangrené par les anciens AREMO dont le directeur était lui même issu je puis vous dire que depuis il est bien difficile d'étre à fond avec qui que ce soit

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales