Social

ARAST : Des conseillers généraux demandent une "aide sociale d'urgence"


ARAST : Des conseillers généraux demandent une "aide sociale d'urgence"
Cyrille Melchior, Serge Hoarau, Stéphane Fouassin et Gilbert Mardenalom, quatre conseillers généraux, déclarent dans un communiqué (lire ci-dessous )avoir rencontré aujourd'hui les ex-employés de l'ARAST. Ils désignent la majorité comme responsable de ce "drame social" et réclament la "mise en place d'une aide sociale d'urgence" et un "point sur la situation des 1.000 CDD".

ARAST : Des conseillers généraux demandent une "aide sociale d'urgence"
Jeudi 7 Janvier 2010 - 17:38
Melanie Roddier
Lu 2266 fois




1.Posté par REVOLTE le 07/01/2010 18:03
JE SUIS OUTRE
Des élus ne cherchant qu'une récupération politique, je vous rappelle messieurs que vous avez voter à l'unanimité vous êtes au courant vous savez
Les salariés de l'ARAST sont encore manipulé
Manipulé par les politiques, manipulé par les syndicats

HONTE A VOUS vous n'avez vraiment que ça à proposer ?

Une critique du système que vous avez mis en place ?
vraiment vous me dégoutez. quelle honte

2.Posté par Cambronne le 07/01/2010 18:28
1.Posté par REVOLTE le 07/01/2010 18:03

Nassimah arrête ton cinéma avec tes pseudos différents l'on sait que tu t'ennuies profondément dans ta tour d'ivoire que tu n'as qu'un seul souci dans les prochains jours c'est de savoir si Nicolas va venir te voir , cela m'étonnerais qu'il puisse approcher le palais de la Source si les EX font le siège de Jérusalem

3.Posté par Récupération le 07/01/2010 19:15
Quant on n'a pas d'idées alors faisons de la récupération politique. De la part de ces 4 daltons cela ne nous étonne pas.

4.Posté par Enfin ! le 07/01/2010 19:32
Enfin quelques élus qui bougent, il était temps ! Le moment est grave et c'est sans plus tarder qu'il faut aider les ex-salariés.

Quant à Nassimah qui doit déjà frétiller depuis l'annonce de l'arrivée de Sarko, nous verrons bien de quelle manière elle minaudera. Les militants, les élus et tous les largués, leurrés réserveront à la présidente du CG un accueil dont elle se souviendra longtemps ! Vaut mieux qu'elle se terre au palais et se fasse discrète.

5.Posté par Tnoel le 07/01/2010 19:49
Il y en a qui ne manquent pas d'air. Ils ne sont que 4 de l'opposition ? Pourquoi ils n'ont pas agit au mois d'octobre? Ils étaient où en novembre ? Aujourd'hui c'est au tour du transport des handicapés. Le GIHP qui était parmi les repreneurs de l'ARAST avec le conseil général, cesse de transporter ses adhérents pour les "trajet domestiques". Ceux dont on a besoin pour la vie courante : médecin, alimentation, paperasse etc. La direction est en vacances et les plus handicapés ne peuvent plus sortir de chez eux. Merci qui ?
http://news.handireunion.org

6.Posté par nicolas de launay de la perriere le 07/01/2010 20:07
sauf qu'ils ont oublié de citer l'ump, ce fier parti centralisateur de "mecs pitoyables", infoutus de faire quoi que ce soit, la présidente du conseil général en tête, ainsi que son "fier" (à défaut de fidèle) expert ibrahim dindar. honte aux élus de tous bords du conseil général, honte à l'Etat et son représentant, qui observe de loin tout en ne pouvant pas grand chose, honte aux électeurs réunionnais qui feraient mieux de s'abstenir en masse afin de montrer leur désapprobation..

La démission en bloc des élus de l'ump afin de démontrer leur opposition (tant qu'à être inutiles, autant le faire savoir) à la gestion calamiteuse (souvenons nous de la proposition de vendre le patrimoine du conseil général) et médiocre de l'exécutif en place, demeure la seule et véritable réponse attendue par la population.

Quant à ceux et celles qui soutiennent cette pathétique fonctionnaire qui ferait mieux de rester là où elle n'aurait jamais dû sortir (il faut accepter son seuil de peters...) double moke en tole à zot !



7.Posté par message le 07/01/2010 20:48
les salariés de l'ARAST ne sont nullement manipulés; ils sont majeurs et vaccinés surtout contre la rage des dindar ,anete et consorts. Ils erxigent leur droit; ce que les dindar les ont privé jusqu'alors. ILs ragent contre ces politiciens de pacotille qui sont allés passer leur réveillon dans des nids où l'on cuve du champagne de luxe à plus de 1000euros la bouteille tandis que ces travailleurs et travailleuses regardaient le ventre vide le désespoir de leurs enfants en cette fin d'année.

8.Posté par ti yab le 07/01/2010 21:03
mardenalom après avoir perdu le temple de saint paul et surtout sa place de 1er adjoint à st paul tente de se sauver de son extermination total en faisant croire qu'il soutient l'arast ensuite a ou melchior après out association avec bénard ou soude à ou avec le fils spirituel mardenalom bravo continu comme ça après na vote encore pou ou....Le yab st paul

9.Posté par KMP le 07/01/2010 21:24
Post 4 Enfin quelques élus qui bougent, il était temps !

Trop comique, ils bougent oui et après? Que du vent, l'Arast est liquidée, liquidée, c'est fini. Le CG n'a plus aucune emprise sur ce dossier. C'est du ressort du liquidateur judiciaire et il me semble que c'est Badat.

C'est révoltant et malheureux à dire, mais cette histoire doit entrer dans une phase de traitement administratif.

C'est vraiment se foutre des anciens salariés de l'Arast. J'en connais quelques uns et je suis triste de cette situation qui perdure. Car jusqu'au bout cette association sera un jouet dans les mains de certains politiques, de droite comme de gauche.

Ce que je trouve navrant c'est que j'ai l'impression que tout le monde souhaitait d'abord passer les fêtes avant de prendre à bras le corps le traitement et la régularisation des 1200 dossiers.

Imaginez : 1200 inscriptions à Pôle Emploi, 1200 dossiers individuels à compléter chez le liquidateur judiciaire, 1200 demandes d'allocation chômage à faire.

1200, oui 1200 personnes, des femmes pour la plupart qui travaillaient à mi temps et durement. 1200 foyers, qui ont sans doute passé un Noël 2009 difficile.

Honte à nous et je dit bien à nous ! Car tous, nous avons notre part de responsabilité dans cette affaire.

Sincèrement, je souhaite une meilleure années 2010 aux ancien de l'Arast.
La santé et un boulot rapidement mais dans une structure plus saine, correctement gérée qui sera capable de s'émanciper du pouvoir politique.



10.Posté par Ariane le 07/01/2010 22:03
Pourquoi demander une aide d'urgence, ils n'ont pas besoin de la charité du CG, ces anciens salariés ont travaillé et ils ont donc des droits qu'ils faut juste ouvrir!. Ce foutage de gueule dure depuis le mois de novembre.
Complètement à coté de la plaque. Encore une démarche électoraliste et démago, faire du vent

11.Posté par Cambronne le 08/01/2010 08:23
10.Posté par Ariane le 07/01/2010 22:03

Aide d'urgence lol MDR fallait regarder hier soir chez Tadei la journaliste Suisse Brigitte Perrin qui exprimait sa colère face aux mensonges du gouvernement français avec toutes les accusations et stigmatisation sur les Suisses , elle a même ajouté la France en faillite cherche encore des excuses pour camoufler sa dette colossale et son incompétence de ne vouloir se réformer , faisant que Sarkozy accuse les traders ainsi que les paradis fiscaux il est franchement burlesque le président faut il en déduire que le Nouvel Ordre Mondial porterait le doux nom d' UTOPIE ?
la mauvaise foi bien Jacobine et cela perdure depuis le 21 janvier 1793 , au rassurez vous Il n'y a là aucun complot , juste une réalité de voir le camouflé simplement protéger la mafia et les mensonges pour entretenir nombre de fonctionnaires et de maintenir la dépense publique dans le rouge , il était simple pour un Sarkozy de stigmatiser les infâmes trous noirs de la finance pour les montrer du doigt !
Vu que la France n'a aucune affinité avec le Costa Rica, des Philippines, de la Malaisie et de l’Uruguay . Évidemment, ces États n’assistaient pas et ne disposent d’aucun moyen de pression sur les magouilles du capitalisme de grandes puissances du G20.
En exemple, le Delaware, l’un des plus petits États américains, bien connu pour son insignifiante fiscalité n’est même pas mentionné dans les listes un comble .

Pourtant heureux les simples d'esprit qui pensaient benoitement que les paradis les plus connus étaient les iles de Man, de Jersey, Guernesey, les Iles vierges, les Iles Caïmans, etc. Fort heureusement, ces iles sont les partenaires d'excellences privilégiés des pays anglo-saxons.

C'est marrant il yavait aussi Christian CHAVAGNEUX. auteur du livre «les Paradis fiscaux» nous en éminent spécialiste sur la question il explique pourquoi :

« Toutes les banques françaises (Société Générale, Natixis, BNP Paribas, C.A. etc.) et toutes les multinationales bénéficient de Jersey à la législation et à la fiscalité avantageuses avec la bénédiction de Bercy .
Elles jouent sur les prix de transfert, vendent leurs produits à des prix bas à leur filiale des Iles vierges, des Caïmans ou de Jersey, qui en revanche refacturent très cher à la maison mère.
Ce qui permet de délocaliser le profit et d'échapper à l'impôt ! ».
D’autre part, demandez donc à toutes les nantis footballeurs, artistes, acteurs, avocats, banquiers, fiscalistes, présidents d’entreprises, et traders les mieux payés d’Europe : « Où déposez-vous vos revenus messieurs dames ? ». Réponse : « à Jersey, bien sûr ! ».
Une enquête récente vient de démontrer que pratiquement toutes les entreprises représentantes du CAC 40 ont des filiales dans des sites offshore ! Et Nicolas Sarkozy le sait parfaitement bien !

Bref pourtant la situation pourrait être simple pour réduire la dépense publique avec un encadrement législatif des dépenses de fonctionnement des collectivités locales dépensières dans une opacité , et notamment des dépenses de communication d'avoir un contrôle sur toutes les dérives réceptions voyages inutiles ,donner au Parlement les véritables moyens de contrôler l’action de l’administration, la destination et l’utilisation des dépenses publiques, la pertinence des politiques publiques, par la création notamment d’un organisme d’audit et de contrôle citoyen...que dire de plus lorsque chaque actif a sur le dos plus de 55 000 euros de dette publique, comme disait Philippe Seguin vous avez l'impression que vos impôts vont servir à payer des gardiens de Prisons des crèches des écoles , non vos impôts ne serviront juste à payer la dette et surtout le gaspillage d'une mauvaise gestion des collectivités comme le Conseil Général ...


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales