ANEL 2017- Gérald Maillot : "Notre tour est venu de rayonner avec la France et l’Ocean indien"

CINOR

Trouver et mettre en oeuvre "des stratégies ciblées pour relever le défi de la transition énergétique" : c'est bien la préoccupation permanente de la Cinor. Le Président Gérald Maillot l'a répété au cours de la table qu'il a co-présidée avec la représentante de la Région, Mme Nathalie Noël.


Jean-François Rapin, Président de l'ANEL, a confié à Gérald Maillot : «nos échanges vont se poursuivre dans le cadre d'une coopération constructive et concrète».
Jean-François Rapin, Président de l'ANEL, a confié à Gérald Maillot : «nos échanges vont se poursuivre dans le cadre d'une coopération constructive et concrète».
"Relever le défi de la transition énergétique, c'est ma préoccupation permanente, comme celle d’accompagner le monde économique dans ses ambitions locales , bien évidemment, mais aussi internationales et le dernier salon NXSE qui s’est tenu la semaine dernière à Saint-Denis en apporte la démonstration", a lancé le Président de la Cinor en ouverture de son discours.

Un salon du Numérique et du digital qui, pour rappel, a réuni 15 pays tels l'Afrique du sud La nouvelle Zélande , Maurice Madagascar le Sénégal , le Mozambique la Côte d’Ivoire (etc) qui a montré, l'a souligné Gérald Maillot "comment nos entreprises sont dynamiques et à la pointe de ce secteur".

Port de Sainte-Marie et SWAC

Il a bien sûr, le contexte s'y prêtant, nos atouts en ce qui concerne l’économie de la mer. Nous Réunionnais qui, avec les autres départements de la France Océanique permettent à la France d'être le deuxième domaine maritime mondiale. "Et si nous avons par le passé tourné le dos à la mer .. Nous savons aujourd’hui que c’est d’elle que dépend notre devenir comme elle est le devenir de la planète si nous savons en préserver des atouts".

Du reste, le contenu d'un Projet de territoire, comme du schéma d’accueil des entreprises, qui fait la part belle à cette économie et à nos projets tant d’aménagement ( avec le Port de Sainte-Marie et le SWAC) que de recherche et Développement ( avec la Technopole dont une partie des activités sera demain dédié à la mer ).

 "Ces projets sont importants parce qu'ils seront le garant d’une visibilité à l’internationale avec le label frenchtech bio santé et la notre intégration récente avec le pays basque dans le cercle très fermé (8 sites mondiaux) des Ocean work center". Un label permettant à la Cinor d’être en lien direct tant avec Durban en Afrique du Sud qu’avec San Diego aux États Unis ou même avec Tokyo qui doit intégrer le label avant la fin de l’année.

Remplacer le charbon par la production énergétique de nos déchets

Après la mer, la terre... Le Président a affiché sa détermination sur la problématique du traitement des déchets avec non seulement la problématique de l’évitement de l’enfouissement mais surtout la valorisation de nos déchets qui sont aujourd’hui notre... pétrole. Avec cette promesse : "Je vous assure que je me battrai pour que dans les meilleurs délais nous remplacions l’importation de charbon qui sert majoritairement à la production de notre électricité par la production énergétique de nos déchets".

Un engagement dans le contenu politique qui porte également sur les transports puisque "Nous allons être le premier territoire ultra matin à installer non pas un mais 2 téléphériques. Ils seront livrés d’ici 2020 et,  j’en suis sûr, ils ouvriront demain la voie à La Réunion et ailleurs à une multitude d’autres projets", a t-il ajouté.

On l'a bien compris, le fait que ces journées nationales de l’ANEL aient élues domicile sur notre territoire constituent assurément une formidable occasion pour nos homologues métropolitains de devenir de vrais ambassadeurs des atouts de notre petit pays trop souvent vécu comme un territoire d’assistance.

 "Vous allez le comprendre lors de votre séjour parmi nous. Nous ne nous inscrivons pas dans une démarche d'assistanat!  Avec notre volontarisme, notre souci de l'innovation, notre nouvelle vision de l'Outre Mer notre tour est venu de rayonner avec la France et l’Océan indien", a conclu le Président Gérald Maillot à une assistance visiblement sous le charme, après l'intervention du Maire de Saint-Denis et la présentation du projet NEO (Nouvelle Entrée Ouest), par la multitude des (grands) projets du territoire du Nord.

«Et si nous avons par le passé tourné le dos à la mer .. Nous savons aujourd’hui que c’est d’elle que dépend notre devenir comme elle est le devenir de la planète si nous savons en préserver des atouts».
«Et si nous avons par le passé tourné le dos à la mer .. Nous savons aujourd’hui que c’est d’elle que dépend notre devenir comme elle est le devenir de la planète si nous savons en préserver des atouts».

Une assistance visiblement sous le charme, après la présentation du projet NEO (Nouvelle Entrée Ouest) et des projets de téléphériques, par la multitude des (grands) projets du territoire du Nord.
Une assistance visiblement sous le charme, après la présentation du projet NEO (Nouvelle Entrée Ouest) et des projets de téléphériques, par la multitude des (grands) projets du territoire du Nord.
Mardi 10 Octobre 2017 - 15:29
CINOR

Dans la même rubrique :
< >