Sport

A un mois du Grand Raid: Confidences de Thierry Técher, meilleure chance locale

A un mois, jour pour jour, du début du Grand Raid, Thierry Técher, conducteur d'engins au quotidien, se prépare à affronter les 162 km et 9.043 mètres de dénivelé positif de la Diagonale des fous. Le Saint-Louisien de 48 ans, deux fois vainqueur de l'épreuve en 2000 et 2002, a arraché la troisième place du podium l'an dernier, se classant ainsi premier coureur local. Il revient le 13 octobre pour la 19ème édition de la course avec un mental d'acier, et l'expérience des années de son côté. Rien ne sert de courir, il faut partir à point…


A un mois du Grand Raid: Confidences de Thierry Técher, meilleure chance locale
 
Zinfos974 : Quand vous est venu ce goût du trail?

Thierry Técher : Depuis petit, j'aimais courir et j'avais du potentiel. A l'adolescence, je me suis égaré, éparpillé, et j'ai repris vers mes 30 ans. C'est vraiment une passion, la montagne est tellement belle, et quand vous avez participé à un Grand Raid, vous y revenez, c'est une sorte de drogue.

L'an dernier, vous avez trouvé le parcours difficile, vous l'appréhendez cette année?

C'est vrai que le Grand Raid 2010 était dur. Les derniers kilomètres sur la fin me paraissaient interminables. Il n'est pas dit que j'arrive au bout cette année, mais non, je ne l'appréhende pas. Pour l'instant, je n'ai pas de bonnes sensations mais ça ne veut rien dire, l'année dernière c'était pareil...

Comment vous préparez-vous à un mois de l'échéance?

La préparation ne se fait pas là mais sur plusieurs années. Footing en semaine, balades en montagne le week-end. Par contre, je ne m'entraîne jamais la nuit. J'aime dormir chez moi, alors je réserve la course de nuit au jour du Grand Raid. Ça suffit!

En cette période, vous redoublez d'efforts?

Non. Les jeunes le font peut-être mais, au contraire, il faut aller doucement, penser à récupérer. Au fil des années, j'ai appris à gérer ma respiration et mes forces. Il faut se reposer.

Le mental occupe quelle place dans une compétition de l'ampleur du Grand Raid?

Le physique compte mais tout est dans le mental. Il faut sans cesse avancer, enlever de sa tête l'idée d'abandon, enlever les mauvaises herbes en fait! Il vaut mieux positiver, se dire que ça va passer. De toute façon, il est très rare d'être tout le temps bien pendant une course. Mais, c'est un trait de caractère, je suis hargneux.

Que préférez-vous dans cette course?

Ce que j'aime avant tout, c'est l'esprit de compétition, le combat intérieur. Il y a aussi cette ambiance très particulière, c'est impossible à expliquer. Quand on franchit la ligne d'arrivée, c'est un moment très émouvant. Et puis, je participe d'abord pour moi mais les gens qui me suivent sont heureux quand je suis bien classé, alors il y a le plaisir de faire plaisir…
Mardi 13 Septembre 2011 - 12:01
Lu 2161 fois




1.Posté par noe le 13/09/2011 14:56
Bonne chance ! il faut montrer que les réunionnais sont meilleurs et visent l'excellence !

2.Posté par Papangue le 13/09/2011 15:53
Les réunionnais sont effectivement excellents dans l'ensemble, mais on ne peut pas toujours gagner !

Cette année ce sera difficile car Julien Chorier (le vainqueur de 2009) participera, et il semble en grande forme. Ce sera certainement pire encore l'année prochaine, puisque Killian Jornet reviendra très probablement, et qu'il est le plus grand champion de tous les temps en matière d'ultra-trails ...

Et en plus d'être excellent physiquement, il fait preuve d'un fair-play et d'un comportement exemplaires en toutes circonstances !

Pour avoir eu le plaisir de participer à cette épreuve l'année dernière, cette course restera à jamais gravée dans ma mémoire ... bravo et merci à tous, y compris à tous les non-participants qui soutiennent les coureurs et font vivre toute l'île au rythme de la course.

3.Posté par Vincent le 13/09/2011 16:08
moi même de st louis et un coureur de montagne. alors fait pété Mr techer

4.Posté par tantinepafièredesonîle le 13/09/2011 18:45
Beaucoup d'admiration pour ma part pour tous ces Réunionnais qui tiennent la dragée haute à des champions du monde entier qui s'entrainent toute l'année pour pouvoir participer au grand raid et qui arrivent avec leurs super équipements.
Les réunionnais sont très forts en fait.
J'ai gardé de très bons et beaux souvenirs du grand raid,au delà de la compétition, il y aussi une sorte de fraternité et on voit l'être humain quand il est poussé à ses limites, en compétition avec soi-même comme il le dit !C'est très spécial comme moment.Emouvant.
Et on est plutôt pas mal pour une petite île !Bonne chance à tous les dalons!!! et vive a nous!!!

5.Posté par raiders 974 le 13/09/2011 22:55
techer done sa néna po doné 3e l année passé déja té vrraiment grandiose é nou la vu out potentiel moin meme mi fé le grand raid cet année ma maille un pe dans lé 300 400 sera deja génial alor alons méte ensemble

6.Posté par Emie le 14/09/2011 07:52
Yessss Tonton tu vas déchirééééé !!

7.Posté par falcucci pascal le 14/09/2011 12:53



SUPER ON SERA LA

PASCAL FALCUCCI

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales