Social

A quoi joue Pierre Vergès ?

Alors que le Préfet avait tout fait pour calmer le jeu et tenter de trouver une solution à la crise que traverse notre ile depuis hier matin, Pierre Vergès a délibérément jeté de l'huile sur le feu, en fin d'après-midi.
Dans quel but? On ne devrait pas tarder à le savoir...


A quoi joue Pierre Vergès ?
Pour que la réunion de négociation de cet après-midi aboutisse, il fallait que tout le monde fasse un geste.
Le patronat, les sociétés pétrolières, mais aussi la Région.
Pourquoi la Région? Parce que les taxes qu'elle perçoit sont fixées en pourcentage. Ce qui signifie que plus les prix du carburant augmentent, plus elle engrange de l'argent. C'est sur ce surplus, indûment perçu sur le dos des Réunionnais, qu'il lui était demandé de faire un geste.

Tout le monde fait un geste, sauf la Région

Au début des négociations, le Préfet a fait un tour de table et demandé à tous les présents qui pouvait faire quoi.
Les patrons se sont tout de suite engagés à répercuter -pour de vrai cette fois- les augmentations des prix du carburant dans les contrats avec les transporteurs. D'après François Caillé, ça représenterait 18 centimes d'euros de "geste" patronal.
Le Préfet s'est ensuite tourné vers les pétroliers, qui ont dit qu'ils ne pouvaient rien faire. Le Préfet a alors déclaré qu'il prenait sur lui de leur imposer une baisse de 6 centimes par litre, pour tout le monde (professionnels et simples usagers) et sur tous les carburants (essence et diesel), en attendant une autre baisse au mois de décembre. Les pétroliers ont pris acte de la décision préfectorale, mais ont demandé de ramener la baisse à 5cts et de ne la mettre en application qu'à compter de mercredi matin. Ce que le Préfet a accepté.
Le Préfet s'est enfin tourné vers la Région, et a demandé à Pierre Vergès quel geste sa collectivité pouvait faire. "Aucun", a répondu le fils de Paul Vergès. Le Préfet a reposé trois fois la même question et Pierre Vergès a fait trois fois la même réponse.
Sur ce, le Préfet a décidé de décréter une suspension de séance, histoire de permettre des discussions "off", en espérant des rapprochements.

Pierre Vergès s'approprie la victoire

C'est le moment que choisit Pierre Vergès pour s'éclipser discrètement, au point que personne ne se rend compte de son départ. Cependant, à la sortie, il se fait accueillir par des manifestants très en colère, qui l'auraient volontiers "chahuté" sans la présence des forces de l'ordre.
Interrogé par la presse, il déclare ne pouvoir rien dire: "On ne serait pas correct, on serait goujat à vouloir donner la primeur aux gens".
Officiellement, il va "rendre compte à ses mandants", avant de revenir reprendre la négociation.
En fait, une heure plus tard, il appelle la rédaction de RFO depuis la Région, affirmant que c'est à sa demande que les pétroliers ont accepté la baisse de 5 cts du prix des carburants. Et un peu plus tard, sur Festival, il s'est même déclaré heureux de cette avancée, avant de souhaiter un bon week-end aux auditeurs de la radio.

"Un affront", selon les transporteurs

La découverte de l'absence de Pierre Vergès à la reprise des négociations jette un froid sur l'assistance. Mais, quand quelques instants plus tard, ses propos sur RFO sont rapportés au Préfet et aux autres personnes présentes, c'est la colère qui remplace l'incrédulité.
Les transporteurs, notamment, prennent ces déclarations comme une véritable giffle, "un affront" pour reprendre les propos de Joël Mongin.
Immédiatement, le Préfet décide d'arrêter les négociations qui n'ont plus de raison d'être et de faire entrer la presse.
Dans un discours rempli de colère froide et contenue, il retrace le fil des événements devant les journalistes. Et va même jusqu'à affirmer, en substance, qu'il venait d'être averti par les transporteurs qu'ils avaient l'intention de monter à la Région pour exiger des explications de la part de Pierre Vergès, qu'il y avait des risques de troubles à l'ordre public, mais qu'il n'était pas question pour lui de mettre en danger la vie de policiers en leur demandant de se mettre en travers de la route devant de gros camions. Autrement dit, faites ce que vous avez à faire, je ne ferai rien pour vous en empêcher...
A la fin de son discours, il a été applaudi par l'ensemble des intervenants, dont les transporteurs...

Quelle suite maintenant?

Joël Mongin et Ary-Claude Caro sont maintenant dans l'embarras. Après avoir fait monter la pression à son maximum en bloquant toute la Réunion aujourd'hui, ils espéraient vraiment obtenir gain de cause. Mais maintenant que la situation est bloquée, il doivent choisir entre aller au bout de leur logique et continuer à tout bloquer pendant tout le week-end, ou alors perdre la face en demandant à leurs troupes de lever les barrages. Sans garanties, en plus, d'être écoutés.
Ils ont choisi, pour le moment, de faire un geste en autorisant demain le passage de deux camions-citernes de "jet", du kérosène pour les avions. Sinon, plus aucun avion ne décollait à partir de demain de Gillot...
Par contre, rien n'est décidé pour le moment quant à une éventuelle levée des barrages. Joël Mongin a même menacé de durcir le mouvement...
Reste également à savoir ce qui va être décidé pour lundi matin. Et surtout, quelles réponses les camionneurs entendent apporter à Pierre Vergès...
Réponse demain, ou peut-être même avant...

Des jets de galets sur les camions au Port

S'oriente t-on vers un bras de fer entre les militants du PCR et les transporteurs? Des jets de galets de jeunes du Port ont obligé ce soir vers 20h30 les camionneurs à lever les barrages des ronds-points des Villebrequins et des Danseuses, avec un repli tactique en direction de la Possession.
Acte isolé ou nouvelle stratégie délibérée? Là aussi, on devrait rapidement avoir la réponse...
Vendredi 7 Novembre 2008 - 19:46
Pierrot Dupuy
Lu 2315 fois




1.Posté par boyer le 07/11/2008 21:33
hi! hi! hi!

le week end va être long.... ca va être de dur de tenir

2.Posté par Anonyme le 07/11/2008 21:44
Bras de fer, le népotisme sera-t-il vaincu? Pourvu que cela ne tourne pas mal, la Vergés'connection est tellement loin des réalités et qu'ils sont prêt à tout, comme ils le démontrent pour garder le pouvoir, quel malheur pour la Réunion.

3.Posté par Logique le 07/11/2008 21:51
On parie que le père viendra le moment venu calmer le feu qu'aura allumé le fils ?
L'histoire classique des interrogatoires avec 2 flics: le méchant et le gentil.
A la fin de l'histoire, le prévenu a tout avoué et en prend pour 20 ans.

Je mise à 10 contre 1
Qui joue avec moi?


4.Posté par El bourracho le 07/11/2008 21:56
Le tipîerre d'avoir fait des implants capillaires ça lui a ramolli le cerveau. Le Préfet devrait lui dire ce qu'il pense réellement de lui. Faut pas oublier que tipierre c'est le roi de la cavale, comme son père d'ailleurs, ce sont les Houdini coco. Un coup j'te vois, un coup j'te vois plus. C'est comme les enveloppes des travaux de la rivière des galets, hop, elle est là, hop, elle est pu là.
C'est bête, hein, que certains aient la mémoire un peu longuette.
Je suis sûr que si on lui demandait le prix des carburants à la pompe, il serait incapable de dire le prix.

5.Posté par franck974 le 07/11/2008 22:04
cette histoire est tellement étonnante et bien relatée qu'elle semble effectivement s'etre déroulée ainsi. Je n'en reviens pas et suis une nouvelle fois déçu du comportement de la Région. Veulent ils perdre toute crédibilité? je me perds en conjectures
ceci dit, venant du fils Verges, tout peut arriver...

6.Posté par RYK le 07/11/2008 22:06
J'ai vu l'intervention du p'tit pierre , le "leader minimo" de la Région:Pathétique!!!
Tu vois pierrot, ces gens la (les verges) ont toujours eu l'habitude d'être grossier avec les réunionais, voir insultant sans que personne n'ose broncher, surtout pas un cafre!!
Alors quand le peuple ose employer les mêmes armes envers eux, ils ne le supportent pas,n'ont pas l'habitude et sont destabilisés.
De plus cela doit leur faire drôle à la "verges family" de trouver sur leur route un Prefet qui n'a pas peur d'eux et qui les malemène !!Le dictat de la pensée unique est sérieusement remis en cause, pensée qui depuis tant d'année a vue etrangement se ranger à ses cotés celle de tous les représentants d'Etat ....(Les anciens préfets etaient ils hypnotisé par cette famille? ou bien les avantages d'une activité conciliante compensaient ils l'amertume des pillules?...)

7.Posté par Trouillomètre au maximum le 07/11/2008 22:23
Comment la presse classique va t-elle relayer le comportement du fils Verge ?
Toujours est-il qu'il se trouvera un nombre toujours trop important pour voter pour lui.
La mémoire est courte très courte, et la mauvaise fois des électeurs obligés très grande ...

8.Posté par Pédro le 07/11/2008 23:11
Bien d'accord, avec vous RYK et les autres. C'est surement inhabituel pour cette merveilleuse famille qui ne rève que de lendemains radieux pour le bon peuple, et de voir ce peuple se rebeller : ingrat, doit-elle se dire ! Pire, le Préfet, homme de dialogue, mais qui ne se laisse pas entraîner en cavale, ne semble pas très sensible au discours du grand visionnaire et de son petit incarné.
Les temps changeraient-ils ? C'est surement un coup d'Obama, incitant les réunionnais à s'affranchir de l'oppression ! Même Témoignages est en grève !

9.Posté par FRANCO le 07/11/2008 23:19
Depuis quatre ans que je me bats pour obtenir la baisse des prix des billets d’avion, pour l’exigence d’une concurrence libre et non faussée, pour une vraie continuité territoriale de l’Etat et de l’Europe POUR TOUS LES REUNIONNAIS, sans discriminations, comme pour les Corses, pour les Espagnols des Canaries, les Portugais des Açores et de Madère, elles aussi régions ultra-périphériques européennes, j’ai bien compris que l’ Alliance, les alliés de la famille Vergès à la tête de la région, n’ont nullement ces préoccupations en vue pour les Réunionnais. Leurs ambitions conjointes sont le pouvoir, l’accès à l’argent public, le plus important en volume, et tout ce qu’il entraîne et autorise.
Pour l’Alliance et les Vergès, accepter et maintenir au détriment de la grande majorité des Réunionnais « les prix invraisemblables des billets d’avion » pratiqués par Air France et, à un niveau moindre par Corsairfly, sur la desserte Réunion-Paris, leur permet de pratiquer avec leur propre compagnie Air Austral des tarifs long courriers et courts et moyens courriers des prix équivalents voire souvent supérieurs. Ainsi ces prix très élevés leur garantissent les emplois, les 40% des clefs du ciel, la possibilité d’utiliser d’abord pour leurs besoins et leurs projets ( voyages en Chine, Nouméa, Sydney ) sans prendre le moindre risque économique qui serait alors un risque politique. Mieux vaut, pour leur pouvoir et leur bilan garder des prix très chers à la Réunion, et donc à Air Austral, qui ghettoïsent une large majorité de Réunionnais et limitent le tourisme, que de faire prendre le moindre risque politique de perdre le précieux pouvoir et coffre fort de la région !
Aujourd’hui il en va sensiblement de même avec les prix des carburants qu’ils souhaitent certes faire baisser, sur les marges des pétroliers, ce qui est naturel, très juste et à quoi chacun ne peut que souscrire quand on connaît leurs milliards de profits sur notre dos. Mais, et là nous retrouvons leur position comme pour les billets d’avion : pas au détriment de leurs recettes de l’octroi de mer, ni sur les taxes du FIRT. En effet, si leurs recettes se trouvaient réduites au bénéfice des porte-monnaie de tous les Réunionnais, avec quoi assureraient-ils les financements de tous leurs prestigieux et pharaoniques projets ? N’oublions pas que depuis vingt ans, les financements de l’Etat et surtout de l’Europe leur ont permis d’allonger la piste et d’agrandir Gillot, puis Pierrefonds, d’entretenir la ruineuse ( mais pas pour tout le monde) danseuse route de la mort, de lancer la route des Tamarins et d’assumer ces « petits dépassements » qui font le bonheur financier de certains, de lancer les virtuels mais déjà forts coûteux projets de CMUR, de tram-train, de future route du littoral.
Qu’en sera-t-il des passages de ces virtuels projets, très coûteux déjà au stade de projets, aux réels et à leurs financements après 2013 ? Qu’est-ce qui a été mis en place par nos grands (dé)penseurs pour que nous puissions générer les revenus et les richesses qui nous permettront, sans l’aide de l’Etat en faillite avec ses 2 500 milliards de déficit, et de l’Europe qui a bien d’autres pays à assister ? Avec quoi va-t-on nous et nos enfants générer les quelques milliards € pour nos importations, pour les remboursements de nos investissements et pour garantir nos fonctionnements dans tous les domaines de la société ? Voilà des interrogations que beaucoup aujourd’hui se posent à juste titre et qui les font douter, à propos de l’Alliance autour de la famille Vergès, de leur réelle volonté d’une part, et de leur capacité d’autre part, de réussir l’avenir de la Réunion dans l’intérêt de TOUS LES REUNIONNAIS et non pas que de certains Réunionnais. La gestion de la crise actuelle par Pierre Vergès n’est sans doute pas pour rassurer.

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 08/11/2008 00:00
l'Etat a exercé son rôle en décidant de la fixation du prix en fonction d'une donnée purement subjective, la baisse de 5 centimes, qui bien évidemment, doit être la conséquence d'une simulation hautement scientifique et mathématique de la part de la DGCRF qui, sous réserve de connerie de ma part, est le service compétent pour ce calcul.

Aussi, la Région aurait elle dû avoir une autre attitude que celle ayant consisté à observer un service de la république, le Préfet, décidé "arbitrairement" et de manière souveraine, du prix maximum fixé pour la période à venir ..? Je ne crois pas.

Maintenant, pour ce qui est de la récupération médiatique, c'est un autre débat qui ne m'intéresse pas.

L'Etat a montré qu'il était en capacité de réaction par rapport à des actions corporatistes sectorielles, il a ainsi devancé et annulé l'étape qui aurait consisté pour certains de "mettre le feu au poudre" en revendiquant pour la majorité des automobilistes, une solution équivalente en terme de "sauvegarde" du pouvoir d'achat (bien que pour les transporteurs, il s'agirait de mesures permettant d'éviter des dépôts de bilans).

Que cela serve donc de leçons aux individualistes réunionnais de tout bord, qu'ils comprennent enfin que seule l'action collective, permet d'entraîner des ébauches plus ou moins finalisées, de solutions qui vont dans l'intérêt collectif...certes afin de préserver la paix sociale à la Réunion..

Il incombe donc à ceux qui veulent faire évoluer la relation Etat Réunion , d'en prendre de la graine..

11.Posté par FRANCO le 08/11/2008 04:52
Que l'Alliance et le famille Vergès ne soient pas favorables pour la baisse des prix des billets d'avion avec leur compagnie Air Austral n'est pas une élucubration de Coll'Air mais est confirmé.... par le Secrétaire d'Etat à l' Outre-Mer ! Voir ce commentaire pour s'en convaincre.
http://www.malango-actualite.com/article outremer__le_gouvernement_veut_faire_baisser_les_prix_des_billets_d_avion-4208.htm
Maintenant reste une question importante : que pensent les élus de cet acharnement d'Air Austral et ses dirigeants de la région à refuser toute baisse significative des billets d'avion pour TOUS LES REUNIONNAIS ? Le combat de Coll'Air et du COLLECTIF pour la baisse des prix du Réunion-Maurice n'est-il pas plus que jamais d'actualité ?

12.Posté par RG le 08/11/2008 05:50
nous allons pouvoir juger du bras long de Paul Verges.
de source sûre ,celui ci aurais appeler l'élysée pour faire par de la situation à la réunion et du comportement du préfet.
donc ne soyons pas étonné de voir bientôt partir le préfet

13.Posté par la moucate le 08/11/2008 05:53
tu as de la chance d'être fonctionnaire, d'avoir du pognon, d'être surrémunéré, de pouvoir voyager .... bref arrête de nous em...... avec ton combat de m.....

14.Posté par la moucate le 08/11/2008 06:38
le port a libéré ses ronds points à coup de grenades péi. vous savez quoi faire pour les autres barrages, puisque le préfet n'est pas apte à faire respecter l'ordre.

15.Posté par darkalliance le 08/11/2008 07:13
Je l'avais prédit .... la fin annoncée du règne de cette famille de despots. Il fallait juste trouver l'allumette ... et le nigot s'est dévoilé ! A force de ponctionner, ils ont fini par touché l'os ...

16.Posté par svp1789 le 08/11/2008 07:55

Je ne comprends pas la surprise du comportement de Pierre Vergès. Depuis quand la NOMEMKLATURA VERGES est-elle démocratique? Toutes les décisions sont prises par VERGES père et fils sans débat démocratique, sans concertation car la majorité de La Région fait partie de l'Alliance, l'organe officielle du PCR. ' Tu signes ou tu dégages'. Pierre Vergès et les élus qui le soutiennent devraient se rappeler qu'ils ne sont pas des élus au suffrage universel, mais à la proportionnelle. Si ce n'était pas le cas, PV ne siégerait NULLE PART! C'est un apparatchik, le doigt sur la couture du pantalon devant PAPA .
Les autres élus de La Région ont-ils perdu la parole? Aucun n'a le courage (sauf M. Vergoz mais on connaît son amour pour les Vergès) de venir s'exprimer devant la presse! Ont-ils peur que les usagers qui payent l'essence la plus chère de France, leur demandent des comptes sur tous leurs avantages et , par solidarité qu'ils fassent un geste en diminuant leurs indemnités qui, elles, suivent systématiquement le coût de la vie donc PAS DE PERTE DE POUVOIR d' ACHAT?

17.Posté par amoinsa le 08/11/2008 08:34

chavire bann makro patron transporteur la. si rfo la di 'nou la gagne 5 cts pour tout do moun, pour nou la pa assé, nou continué barre semin'; (...)
na de troi mi lir ici meme pou fé la lèche devant medef

18.Posté par amoinsa le 08/11/2008 08:36
FRANCO ARRET4 MANGE DANS TOUTE MANGEOIRE;

19.Posté par danton974 le 08/11/2008 08:49

Prrrrrout !

Quelle diarrhée ! Malin, calculs, bras long, le bon et le gentil, oudini coco ?

Oui Tout va même le 'de la part tipierre tout est possible'. Oui c'est sur ! un imbécile fourbe et calculateur le restera en toute circonstance toute sa vie !

C'est dommage pour la base prolétarienne qui croyait au PCR le suicide qui était déjà bien avancé est là clairement claironné.

Et si Paulo qui a soit disant le bras long fait péter le prefet, (corse) je crois que ce sera vraiment l'aveu flagrant que (...) quand il a une arme au point il sait appuyer sur la gachette et dire que c'est un autre.

20.Posté par Pedro le 08/11/2008 09:10
Pour la moucate :
1- votre méthode caractérise parfaitement celle mise en oeuvre par le PCR. Manipuler l'opinion, diviser, bastonnade, caillassage.
2- continuez à vous prosterner devant vos dieux, et à fermer les yeux sur l'exploitation des réunionnais par cette famille, cynique, sans scrupule.

A Franco :
Soyons simple :
1 - Demandons la liste des actionnaires d'Air Austral ainsi que la répartition du capital social.
2 - Quelle est la participation publique lors de la création de la compagnie et aujourd'hui.
3 - C'est bien à l'analyse de ces éléments que beaucoup de choses s'éclaireront.
Conclusion : à voir par conséquent si l'argent public n'a pas été "utilisé" à des fins privés.

21.Posté par fabienne couapel sauret le 08/11/2008 09:11
Si on doutait encore de la capacité de nuisance des VERGES, le doute est à présent levé.
Le Prefet a imposé aux pétroliers une baisse du prix des carburants pour toute la population, les patrons ont fait un geste, mais la Région a refusé toute baisse car comme le souligne justement Pierrot Dupuy, plus les prix des carburants sont à la hausse plus la Région encaisse par le biais des taxes fixées au pourcentage.
Alors le mouvement de contestation des transporteurs pourrait continuer mais sous une autre forme : le blocus de l'hôtel de Région ! les Réunionnais ne seraient plus pris en otage, l'économie ne serait pas menacée. Et c'est toute la population, les associations de consommateurs, les syndicats professionnels qui pourraient se joindre à ce mouvement. On pourrait en profiter pour demander des comptes à la Région sur toutes ses anomalies et notamment sur le prix des billets d'avion, n'oublions pas que Paul VERGES est le Président du Conseil de surveillance d'Air Austral.
Je m'étonne du silence des élus d'opposition de la Région. Ils perdent une bonne occasion de se faire entendre. Pierre VERGES a annoncé, mais comme ses propos sont souvent douteux......, que tous les conseillers régionaux le soutenaient à l'unanimité. Qu'en est-il ?

22.Posté par FRANCO le 08/11/2008 09:27

Bravo la moucate ! Voilà comment on règlait les choses en toute démocratie .... avec les Kmers rouges de Pol Pot, et comment on continue de les régler aujourd'hui en Corée du Nord. Je ne suis pas gêné par vos propos et votre opinion car ma conception de la démocratie veut que je les accepte pour qu'on accepte les miens. Je tiens cependant que je ne suis pas chrétien et que par conséquent je ne tends pas la joue gauche si on me donne un coup sur la joue droite. Il est très difficile de rendre les imbéciles intelligents : j'ai essayé une bonne partie de ma vie mais je dois reconnaître avoir eu assez peu de réussite car l'imbécilité c'est comme la grasse, c'est très difficile à récurer cher 'la moucate'

23.Posté par cimendef le 08/11/2008 09:29
le comportement de voyou de Vergès fils étonne encore !!! pourtant l'individu a déjà quelques hauts faits d'armes à son actif à l'instar de son papa Paul.

Pourtant les taxes sur le carburant pourraient être facilement diminuées si le projet de maison des civilisations était abandonné. Mais papa Paul peut-il mécontenter mademoiselle fille ?

On ne peut que souhaiter que la fin de cette famille Thénardier soit proche mais ils sont prêts à mettre la Réunion à feu et à sang pour conserver leurs privilèges.

24.Posté par FRANCO le 08/11/2008 09:36
svp1789, pour nos très "chers" élus, je pense qu'il ne s'agit pas dfe perte de pouvoir d'achat mais de diminution des privilèges et avantages. Il y a eu dans l'histoire de notre pays une nuit, la nuit du 4 août 1789 où des élus de l'époque, qui était la monarchie absolue, avaient voté l'abolition de leurs privilèges. Je crains que cela ne soit pas du tout à l'ordre du jour des élus de notre temps comme nous l'apprennent la gestion de l' Assemblée Nationale, du Sénat, pour les plus illustres en métropole, mais aussi la gestion des collectivités locales dans lesquelles nos chers élus des majorités ( car je ne pense que leur générosité avec les deniers publics, nos impôts, les poussent à partager avec leurs oppositions comme en témoigne la pauvre Josette Brosse à St Louis) se nourrissent allègrement sur la bête ( indemnités, voyages, missions, voitures, GSM, et une foule de petites choses insignifiantes mais si confortables comme avantages)

25.Posté par Alfred le 08/11/2008 10:13

Les choses sont plus simples que l'on veut bien le dire.

Les compagnies pétrolières regroupées en monopole au sein de la SRPP s'approvisionnent à Singapour où le prix du Gaz Oil est supérieur de 30 % à celui pratiqué à Rotterdam. (à qualité égale).

Interrogé dans le cadre de l'observatoire des prix sur les raisons de ce choix pour le moins curieux, les pétroliers ont refusé de répondre.

Pourquoi ? Rotterdam n'est pas un paradis fiscal, mais singapour Oui. Les pétroliers surchargent les coûts du carburant au départ et laissent leur bénéfice dans un paradis fiscal (à l'abri du fisc donc !!!).

Et du coup toute la chaine de prix est faussée. Le surcout est amplifié par les taxes qui s'ajoutent au prix CAF. Octroi de Mer et FIRT.

En résumé plus le prix du carburant rendu à la Réunion est élevé plus les taxes (octroi de mer et FIRT) sont importantes. Et l'on comprend la collusion entre pétroliers et la région notamment sur le prix des carburants.

Il existe une solution qui mettrait tout le monde d'accord. Il suffirait de réglementer le prix rendu à la Réunion. Du coût la vérité des prix serait rétablie. C'est ce qui se fait à Maurice par exemple.

Mais il ne faut pas rêver.

Bien à vous

26.Posté par darkalliance le 08/11/2008 10:18
NOUS RECLAMMONS UN AUDIT SUR LE TRAIN DE VIE DE LA FAMILLE VERGES ! : LES AVANTAGES EN NATURE, LEUR SALAIRE, ET LES MEMBRES DE LA FAMILLE PLACEES ICI ET LA !
QUE JUSTICE SOIT ETALLEE !

27.Posté par darkalliance le 08/11/2008 10:25
VERGES : le peuple sort de sa léttargie - réagis avant que le point de non retour soit franchi ...

28.Posté par américano le 08/11/2008 11:15
Si les pétroliers sont d'accord pour baisser leurs marges, pourquoi les collectivités et en premier la Région ne peut faire un geste au près du peuple dont elle se revendique ?
Pourquoi Monsieur le pharmacien de Ste Rose ne prend pas la parole pour faire baisser pendant les 2 mois qui viennent la grosse enveloppe de la Région ?
Au petits marrants du PCR qui jettent des galets sur les camions, c'est votre travail que vous détruisez.
Réunionnaises Réunionnais arrêter de prendre Air Austral compagnie subventionnée par la Région et le Département et on verra comment ces pauvres élus feront pour montrer que le pognon pris sur le dos du peuple au travers du carburant ne sert pas à autre chose.
Réunionnaises Réunionnais pourquoi le Président de la CCI socialiste comme il se doit, ne baisse pas également le coût de passage pour le carburant ?
Pourquoi tous ces élus ne baissent pas voir même ne prennent pas de "salaires" pendant un an pour diminuer les charges de ce qu'ils ont à gérer ? Il y aurait ainsi moins d'octroi de mer et taxes en tout genre.

29.Posté par papou le 08/11/2008 11:51
extrait de l'article

"C'est sur ce surplus, indûment perçu sur le dos des Réunionnais, qu'il lui était demandé de faire un geste."

(indument : avec abus pour traduire s'il le fallait)

o-O , c'est pas beau de passer votre propre opinion comme de l'info mr dupuy ;)

30.Posté par FRANCO le 08/11/2008 13:06
papou : Vive votyre opinion ! Vive la famille Vergès ! Vive leur népotisme ! Vive les emplois créés pour Mle Françoise Vergès et tous les dalons de la famille dans une MCUR qui n'est elle que virtuelle, mais pas les salaires, indemnités, billets d'avion, hôtels, voyages qu'elle permet de distribuer aux partisans.

31.Posté par boyer le 08/11/2008 13:11
si on peut pas lancer de galet sur les barrages, il faut relever les numeros des camions car à la reunion on se retrouve toujours tôt ou tard.

32.Posté par Choupette le 08/11/2008 13:22
Bon alors, on tire la chasse ?


33.Posté par Brett le 08/11/2008 13:35
Je cite : "Le Préfet s'est ensuite tourné vers les pétroliers, qui ont dit qu'ils ne pouvaient rien faire."
Fin de l'épisode "pétroliers", pas de discussion, c'est comme ça. Les pétroliers arrivent même à grignoter 1 centimes !!!

Ensuite le Préfet de tourne vers la Région, et insiste à outrance !!!

Et tout ça ne fait réagir personne ??? Tout le monde trouve tout normal ???

Les pétroliers viennent d'annoncer des bénéfices absolument record, du jamais vu...

Les gars, vous vous trompez de cible !!!

Je rappelle quand même que les rabais que vous demandez à cor et à cris aux collectivités, vous les paierez de toute façon par vos impôts !

34.Posté par Brutus le 08/11/2008 14:01
Posté par américano : "Si les pétroliers sont d'accord pour baisser leurs marges..."

Où ? Quand ? Comment ?


35.Posté par curebien le 08/11/2008 15:32
Si les préfet arrive à imposer aux pétroliers une diminution de 5 cts... pourquoi il n'arrive pas à imposer à la Région????

Vive la FRANCE.

36.Posté par Ernesto le 08/11/2008 16:04

Unanimement, on condamne la prestation du fils à papa. Il occulte avec indécence et outrance, le fond de ce conflit. Il révèle par son comportement et son "je m'en fous", tout le mépris que son clan affiche depuis un certain temps envers le "bas peuple". Au Parti Communiste Réunionnais, l'époque n'est plus à la lutte pour la défense des intêrets de la population, non, le combat contre le capitalisme qu'il menait autrefois, fait place aujourd'hui à la lacheté, à la négation, et à la couardise éhontée. Pourquoi sinon, un "illustre" représentant de ce parti se dérobe t-il en furtif et refuse l'affrontement ? Est-ce là le tempérament de la juste cause ? Je ne le crois pas; surtout lorsque l'on est prêt à toute récupération pour se "dédouaner"! Il est bien loin le temps où cette "famille politique" prônait la révolte et le refus de l'exploitation. Car, c'est bien de cela qu'il s'agit. Appelons les actions et leurs concepts par leur véritable nom. On est sans doute fiers de constater que Mr. Pierre Vergès préfère, et de loin; se pavaner dans les allées des bâtiments nationaux pour promouvoir une île, (dont il se fout totalement des revendications les plus légitimes), au lieu d'écouter le peuple qui une fois de plus crie qu'il en a assez . Assez d'être méprisé, écrasé, étouffé, réduit à mendier quelques centimes qui doivent bien faire se gausser, ces messieurs du Medef et consorts. Car les chiens peuvent toujours aboyer après tout, ils ne pourront toujours pas empêcher la caravane patronale de progresser au propre comme au figuré. Plus que jamais, on doit se sentir solidaires de ces revendications; j'espère qu'il y en aura d'autres (toujours justifiées); pour qu'enfin, on daigne nous écouter!
Puisque nos piètres dirigeants de la Région, s'illustrent dans la lutte pour la survie de leur "clan", osons nous montrer cette fois pour dire : oui à la lutte des classes, aussi basses et méprisables qu'elles puissent être. Dans un passé récent, il me semble pourtant que ce combat parvenait à réhausser la crédibilité du parti auquel appartient la "Verges family".
Laissons de côté nos "jérémiades" qui importunent les faux -culs, soyons fiers pour une fois de revendiquer l'écoute et la compréhension qui, à nous aussi; peuvent et doivent être légitimes.

37.Posté par Chris le 08/11/2008 22:03
Franco , ou peut être sans probléme chrétien,si na rien qu' ça même y emmerde à ou. En ce temps-là , Jésus la dit: si y tape à toué su la joue droite, tu tends la joue gauche. Aprés, li pas dit coça ou doit faire.

38.Posté par richardon le 09/11/2008 14:24
il semblerai que se Site soit diriger par la droite réunionnaise, car depuis plusieurs élection la Réunion à voté massivement à gauche, et que les patrons camionneurs sont en immense majorité l'électorat de l'ump! pourquoi les transporteurs routiers auraient-ils droit à une baisse du gasoil alors que l'emsemble des réunionnais ne travaillent pas sur place et utilisent eux aussi leurs voitures pour aller travailler ? qui est responsable de la hausse des produits pétroliers, Vergés ou les sociétés pétroliéres avec la complicité du préfet et de sarkozy ? c'est ce tromper de cible et les transporteurs devraient plutot sifler le ministre de l'outremer que Vergés qui n'a que défendu l'ensemble des Réunionnais ! Bravo Vergés!

39.Posté par FRANCO le 09/11/2008 18:59
Bravo richardon de croire, ou de faire semblant de croire, qu'il suffit de se dire de "gauche" ou de se dire "communiste" pour l'être vraiment dans ses actes.

Enlève ces oeillères qui t'aveuglent et lis ce qu'écrit ci-dessus avec beaucoup de raison ernesto. Envoies richardon ton courriel à la région mais en indiquant ton nom, ton adresse pour qu'ils puissent t'envoyer le chèque que ta grande lucidité mérite. Si ce n'est pas d'argent dont tu as besoin mais d'un emploi pour toi ou l'un des tiens, fais acte de candidature sur les deux postes supplémentaires que la région ce vendredi 7 november a ouvert pour le service de fifille Mlle Françoise à la MCUR virtuelle quant à son existence mais bien réelle quant aux salaires. Ne t'en fais pas avec la façon que tu as de passer la pommade tu es sûr d'avoir satisfaction. Oui tu as bien raison : BRAVO VERGES et tu peux même ajouter dans la foulée MI AIME A OU !!! et ensuite quand même parce qu'il vaut mieux être prudent...ne m'oublies pas !

40.Posté par Lorant le 09/11/2008 19:36
Ernesto a dit: "Unanimement, on condamne la prestation du fils à papa"

Eh bien, pas du tout, c'est pas unanime
Moi, je l'ai trouvé très bien Pierre Vergès. Il dit ce qu'il doit dire et ne se laisse pas marché sur les pieds. Depuis quand on vient négocier en choisissant ses interlocuteurs? En refusant de parler avec Vergès, Virapin et Berne, Mongin montre tout simplement qu'il a peur... Heureusement que le préfet l'a soutenu... pour s'en débarrasser.

41.Posté par Daniel LAPIERRE le 10/11/2008 12:42
Pauvre REUNION,
Maintenant, l'on n'a plus le droit d'être le fils de son père, sinon l'on se fait traiter de fils à papa. Moi je suis le fils de mon père et cela ne me gêne pas, je n'ai que lui comme père et je ne souhaite pas en changer.
Mais, il y a des formules à l'emporte-pièce qui m'exaspèrent : " tous les Réunionnais, tous les hommes, toutes les femmes, l'unanimité, tout le monde etc..."

Nous ne sommes que des individus qui profitent des occasions qui se présentent, pour s'accrocher ou non à une démarche dite collective. Et ce conflit, concernant le prix des carburants ne fait pas exception. C'est l'occasion de règlements de compte... Préfet, Région, Transporteurs...et peut-être plus!!!
Maintenant cela a du bon, si l'information du calcul d'un litre de carburant est mise sur la place publique et là à chacun dans son petit monde de se faire son idée de la chose.
Et si Monsieur MONGIN est l'élément déclencheur autant pour lui et pour tout un chacun, qui appréciera selon ce que ce conflit lui aura apporté en tant que bénéfice ou perte...
Par contre j'estime que tout citoyen a des droits et des devoirs qu'il soit employeur ou salarié. Supposons qu'un employeur soit en même temps salarié, ou l'inverse, son comportement changerait-il fondamentalement? C'est le cas si en tant que salarié vous employez un personne. Dans cette hypothèse, il aurait le droit de mettre les barrages en place en tant qu'employeur et de les subir en tant que salarié.
Malheureusement dans cette affaire il y a des donneurs d'ordre et des exécutants suivant votre réflexion, vous n'arriverez peut-être pas au même résultat quant identifier les uns et les autres. Essayez quand même!!!
A la base il y a un être humain, le rôle qu'on occupe dans la société ne nous rend pas plus humain ou plus inhumain.
De toute façon l'excès dure peu, et quand cette situation sera considérée comme excessive par ceux qui ont le pouvoir de l'arrêter, ils se mettrons au travail.

Mes salutations.

D.L


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales