Politique

A quand le plafonnement indemnités-retraites issues des mandats politiques ?

Christine Boutin, ancienne ministre, avait un revenu mensuel de 18.000 euros. Cette semaine, elle a renoncé aux 9.500 euros de sa mission pour le gouvernement. "Ça devrait faire jurisprudence”, a-t-elle dit. Pourquoi ne pas simplement voter le non cumul des revenus politiques et des retraites issus des mandats d'élus ?


A quand le plafonnement indemnités-retraites issues des mandats politiques ?
La loi permet aujourd'hui a Christine Boutin de cumuler les 6.000 euros (sa retraite de ministre), les 2.600 € qu'elle perçoit en que conseillère générale des Yvelines et les 9.500 € bruts mensuels pour sa mission auprès du gouvernement. Ce qui lui fait un revenu mensuel de 18.000 €, issu de ses anciens et actuels mandats politiques.

Lorsque cette information a été dévoilée, elle a déclenchée une polémique inattendue. Aussi, l'ancienne ministre a décidé de renoncer aux 9.500 € bruts mensuels. Mais combien d'élus, d'anciens élus, d'hommes politiques ou d'anciens hommes politiques ont des revenus très élevés.

Combien cumulent une retraite de ministre, de député, de sénateur, de président d'une collectivité locale ou d'EPCI, de maire ou conseiller régional ou général ? Combien d'entre eux, ont à côté une mission “bidon” rémunérée au moins à 5.000 € ?

Aujourd'hui un maire perçoit entre 2.000 et 4.000 euros bruts, un conseiller régional et général a en moyenne 2.000 € bruts d'indemnités par mois, un parlementaire a un salaire de 6.952,91 € bruts, un secrétaire d'Etat gagne 12.795 € bruts, un ministre touche 13.905,82 € bruts, le Premier ministre 22.249,31 € bruts, le président de la République 19/331 € bruts.

Il est évident que la plupart des élus n'auront pas de soucis pour leur retraite, surtout lorsqu'ils continuent à occuper un poste politique et sont constamment en mission pour les collectivités locales ou le gouvernement. Et ce n'est pas le plafonnement des revenus des élus lors de cumul de mandats (autour de 9.000 euros) qui a moralisé une pratique connue de tous, et qui profite à un grand nombre de défenseurs du petit peuple.

Aujourd'hui, il est nécessaire de fixer un plafond pour le cumul de l'ensemble de revenus, indemnités et retraites issus d'anciens et actuels mandats politiques. Ce serait une étape essentielle dans la moralisation de la vie politique et cela éviterait les polémiques inutiles et hypocrites.
Dimanche 13 Juin 2010 - 14:55
Jismy Ramoudou
Lu 3122 fois




1.Posté par Tcherno-Bill le 13/06/2010 15:55
il est impossible de faire accepter une quelquonque réforme des retraites à l'opinion sans commencer par ça !

2.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 13/06/2010 16:57
Bien sure si c'est possible pour les "mandatés politiques du Peuple", ça doit aussi l'être pour des chefs d'entreprises et actionnaires gargantuesques... Il en faut des heures de boulot de travailleurs pauvres, sans possibilité d'augmentation, des renoncements a des retraites décentes, pour payer des porches cayennes et autres X6 ou 7 d'entreprise...

De plus en plus d'entreprises soit disant "non rentables" ont été reprises par les Salariers eux même, en "Coopératives Salariales", et sont comme par hasard d'un seul coup a nouveau rentables... Étrange non ?...

Évidement, sans parachutes dorés, voyages "d'affaires", et autres "vidages de caisses" actionnariales ou boursières, le Travail redevient Rentable... Les sangsues jamais rassasiées n'auraient comme seule intérêt que de détenir l'argent d'investissement et de savoir fédérer les compétences des autres ? Non, ils redeviendront humains...

3.Posté par babar le 13/06/2010 17:14
Comme le dit Mélanchon:

"il nous faut une révolution citoyenne"
Tout d'abord commencer par arrêter de voter ce serait pas si mal!

4.Posté par papapio, ni macro ni géniteur payeur le 13/06/2010 19:42
Babar, on a pas toujours été d'accord, mais la dessus, Oui...
et Mélanchon reste un homme d'honneur comme on aimerait en trouver plus en politique.

Moi j'ai déjà cessé de Payer les Impôts depuis 2006, demandant a comparaitre devant un tribunal Pénale et Public pour ce motif, afin de mettre les instances Sociales, Éducatives et Judiciaires devant leurs Responsabilités de Dérive Institutionnelle Totale...
Inscrit dans PV de gendarmerie a de multiples reprises et obligeant les Instances Judiciaires, CAF et Receveur des Impôts a multiplier les dysfonctionnements graves...

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 13/06/2010 20:43
être élu, ce n'est pas un métier.
pourquoi dès lors accorder une retraite à ceux là ? au titre de quoi ?

supprimer la retraite des élus, c'est les obliger à avoir une activité professionnelle pour cotiser pour leurs vieux jours..

que penser de ces élus fantômes au sénat, à l'assemblée national, pour des raisons parfois de cumuls de mandats.... faut arrêter les conneries.

limitation des mandats : un homme un mandat
et pas de retraite...

6.Posté par Va s'y le plafonnement le 14/06/2010 10:49
Nous avons un grand spécialiste du cumul ici à La Réunion en la personne de M. Didier Robert. Il serait intéressant que zinfos lui demande combien il touche par mois avec une évaluation de tous les avantages en nature dont il dispose.

7.Posté par Pierre Frédéric Dupuy le 14/06/2010 12:14
5. Ce n'est peut être pas un métier mais pendant que tu exerces un mandat, tu n'en as pas à côté de métier normalement donc tu ne cotises pas pour la retraite donc c'est une perte sèche de revenus pour toi qui peut être très importante... Ca me paraît normal de compenser ça , dans les limites du raisonnable. Et concernant le cumul des mandats, je suis d'avis que certains mandats créent des synergies qui font qu'ils sont mieux exercés ensemble que séparément: le Sénat et la présidence d'un exécutif local est le cas emblématique mais on doit pouvoir en trouver d'autres en cherchant bien.

6. Vous pouvez lui poser vous même la question cet après midi lors de l'interview.

8.Posté par tisentinel le 14/06/2010 12:16
post.6 M Robert n'est pas le seul,élus de droite et de gauche cumulent des indemnités ds les limites prévues par la loi,toutefois on doit limiter les mandats en nombre et en durée (par ex pas plus 2ou3 comme pr le pdt de la république) .Cela favorisera le renouvellement et fera grandir la démocratie .
Mais,ce qui est anormal,illégal ce sont les élus fonctionnaires qui pratiquement n'exercent plus leur profession et conservent leur pleine rémunération et ce avec la bénédiction de leur hiérarchie .On évoque souvent le cas de professeurs ,fonctionnaires territoriaux,chefs d'établissement scolaire et ce sont de élus de l'ump et du ps !!!!tous se tiennent la barbichette ....et "cabri i mange salade" ....
Qu'attendent les medias pour faire un dossier "local" à l'instar de leurs collègues métro sur Boutin and co !

9.Posté par nicolas de launay de la perriere le 14/06/2010 15:36
pierre frédéric, allons allons....que penses tu alors des élus qui cumulent un métier rémunéré ou qui sont patrons de pme..... je pense notamment à jean françois copé, frédéric lefevre...

l'interdiction de toucher une retraite pour des fonctions électives, demeure la voie à explorer.

10.Posté par nicolas de launay de la perriere le 14/06/2010 15:42
"Le cumul sur des mandats qui créeraient des synergies", je n'y crois pas un seul instant.

La synergie est le fait de l'appartenance à un même camp politique, à une même obédience maçonnique..

Faut arrêter de croire ou prêcher en ou pour l'organisation vertueuse de la République, celle ci nous montre tous les jours ses "incongruités"..

11.Posté par Cjojo le 30/06/2010 18:09
cumul "retraites" fonction publique et mandats politiques :
Chirac : ne devrait toucher que la retraite la plus élevée et surtout pas d'indemnités du conseil constitutionnel, sauf au prorata des séances où il siège effectivement
valable pour Balladur, Jospin, Juppé, Rocard, Poncelet Giscard etc
et pourquoi une voiture avec chauffeur et secrétaire s'il ne sont plus en fonction
sinon c'est du parasitage
combien sont-ils de milliers et combien cela coùte-t-il ?
beaux sujets de thèses pour étudiants en économie
et la question réccurente : comment cela se passe dans les vraies démocraties ?(nordiques par exemple)

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales