Economie

A quand la disparition des sachets sur le marché?

Fin de la semaine sans sachets dans les grandes surfaces…Nous avons décidé d’aller voir du côté du marché forain ce dimanche… là où les sacs plastiques ne manquent vraiment pas.


A quand la disparition des sachets sur le marché?
Inutile de chercher, les sachets font partie intégrante du marché.
Ici au Chaudron c’est comme partout ailleurs, barquettes en plastiques et sacs plastiques sont devenus l’outil indispensable des forains.
Pourtant, ils leur coûtent un budget important à l’année et les vendeurs sont les premiers à regretter leur usage. "Si on ne donne pas de sachets, les clients s’en vont. Ils se sont trop habitués à cela", explique Daniel un vendeur de légumes.
Marie-ange est en train d’acheter son kilo de tomates. Pour elle, il est possible de faire autrement, comme dans l’ancien temps. "Quand j’étais petite, c’était plus simple et moins polluant. On mettait la bassine de fruits ou légumes directement dans la tante", explique-t-elle.
Entre deux cris pour vendre ses salades, Philippe raconte qu’il a tenté de participer à cette semaine sans sachets en demandant, pour chaque vente, si un sac était nécessaire. Mais seul, évidemment, le combat est difficile.
Finalement, pas vraiment de polémique. Clients comme vendeurs sont favorables à la disparition de ces sachets.
Autant que les balayeurs qui nettoient le parking une fois le marché terminé…

Dimanche 7 Septembre 2008 - 11:26
Melanie Roddier
Lu 1370 fois




1.Posté par Verderum le 07/09/2008 16:17

Il existe une solution radicale: faire payer les sachets 20 centimes d'?uros!
Cette pratique est courante aux Seychelles et ça marche. Pour preuve? Vous voyez beaucoup de bouteilles (Dodo,Fisher,..) en verre traîner? Les brasseurs les rachètent.

2.Posté par Coquesigru le 07/09/2008 17:39

Il existe peut-être une solution plus pédagogique. Ce serait de réduire progressivement les caisses avec distribution de sac plastique, jusqu'à 2010. Libre à ceux qui n'ont pas pris de sac de faire la queue à ces caisses.

Faire payer, c'est une solution mais le pouvoir d'achat est déjà mis à mal, alors essayons de proposer des solutions plus softs.

Ne sous-estimons pas la bonne volonté d'une majorité, ou ce qui va devenir une majorité.

3.Posté par Verderum le 07/09/2008 20:21

Un sachet? c'est le prix d'un SMS, il y a un pouvoir d'achat à deux vitesses.

4.Posté par GRENADE974 le 08/09/2008 07:33
Fausse excuse de dire que les clients vont s'en aller si on ne leur donne pas des sacs... il faut Interdire d'en fabriquer et d'en distribuer, les clients n'auront pas le choix d'aller ailleurs et ils vont être obligés de se responsabiliser..
En métropole il n'y en a plus et cela marche....les solutions "pédagogiques" jusqu'en 2010, c'est refuser de voir la réalité en face.
J'irai plus loin : il faut revenir à la bouteille en verre consignée (cela existait avant chez nous) comme aux SEYCHELLES, et même consigner toutes les bouteilles et les emballages plastiques : bien sûr cela suppose de mettre des structures en place et de changer les mentalités !!!! Politiques, Industriels, fabricants, consommateurs, tout le monde doit être concerné.
Les peuples nordiques (SUEDE, NORVEGE etc) ont 20 ans ans d'avance sur nous...copions les dans ce domaine, cela demande une mentalité et une volonté de tous, qualités qu'on ne possède pas encore pour l'instant en FRANCE.
Je sens qu'on va se heurter avec certains intérêts financiers !!!

5.Posté par Basile le 08/09/2008 09:25

J'ai entendu certains qirent qu'il faudrait continuer à donner des sachets, sinon il y aura du chômage chez les fabricants de sachets !

Ca me fait penser aux ouvriers de l'armement qui font grève parce que il n'y a plus assez de guerres !!!

6.Posté par Coquesigru le 08/09/2008 11:53
Grenade, je suis loin d'être en désaccord avec vous, je faisais une proposition de réductions progressive du nombre de caisses seulement pour faire avancer les choses étant donné qu'il avait été donné "arbitrairement" une date butoir : 2010.

7.Posté par looping974 le 08/09/2008 15:10
le boulanger a qui j'achète le pain sur le marché de saint-paul fournit des sachets ....biodégradables .....une piste à suivre non ??

8.Posté par Boeuf moka le 08/09/2008 18:26
C 'est encore le consommateur qui va payer... Ce ne serait pas plutôt aux commerçants de mettre à notre disposition des sacs biodégradables en amidon de maïs ou en papier recyclé ? Certaines pharmacies le font depuis fort longtemps sans avoir rien demandé à personne.
Non aux sacs colorés qui fleurissent désormais chez un grand (très grand) distributeur que l'on retrouve à Duparc, au Port etc... Encore une idée de grands patrons qui ne pensent qu'à se remplir les poches.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales