Océan Indien

A la tribune des Nations unies, le président malgache réclame les îles Éparses


Hery Rajaonarimampianina a profité de son allocution jeudi à la tribune des Nations unies, à New York, pour réclamer les îles éparses de l’océan Indien. Appuyé par la Russie, le président de Madagascar insiste sur la poursuite des négociations avec la France pour la restitution des îles Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas de India.

Le chef de l’état malgache s’est adressé au danois Mogens Lykketoft, président de la 71ème assemblée générale des Nations Unies, pour concrétiser les résolutions de l’assemblée générale des Nations unies sur ces îles. 

Datant de 1979 et 1980, elles invitent le gouvernement français à "entamer sans plus tarder des négociations avec le gouvernement malgache en vue de la réintégration de ces îles séparées arbitrairement de Madagascar ".

Cette intervention intervient au moment où le président de Madagascar essuie les critiques de ses opposants sur la gestion de la restitution de ces îles. Des partis politiques nationalistes lui reprochent sa " passivité " et son " immobilisme " face à la France. Des manifestations publiques pour leur restitution se tiennent de temps en temps dans la grande Ile.

Vendredi 23 Septembre 2016 - 11:19
Lu 2773 fois




1.Posté par Zarbi le 23/09/2016 12:00
Il est incapable de gérer les ressources halieutiques de son pays, il cède sur tout aux chinois, il est
incapable de surveiller ses côtes et il réclame.

2.Posté par condor le 23/09/2016 12:18
manque de bol pour lui
hollande vient de nommer un prefet aux ile éparses
il parait qu'il a plein de copains à caser avant de passer à l'échaffaut en mai 2017

3.Posté par bertel974 le 23/09/2016 13:24
Avant de réclamer quoi que ce soit, il ferait mieux de s'occuper de son peuple qui n'en peut plus de toutes ces magouilles au sommet de l'état. Corruption dans les plus hautes instances, insécurité, détournement de l'aide humanitaire organisé par les services de l'état. Celui la même qui devrait distribuer à cette population qui n'en peu plus! la famine tue chaque jour dans le grand sud, et lui qu'est-ce qu'il fait? Il veut dépenser plus de 400 000 euros en gueuletons lors du sommet de la francophonie qui se tiendra à Tananarive très bientôt? Au lieu de pavaner à la tribune, il devrait être mis au banc des accusés par l'ONU qui ferme les yeux sur cette catastrophe humanitaire qui se déroule à un peu plus d'une heure d'avion de chez nous! C'est criminel!

4.Posté par babar run le 23/09/2016 13:43
faut déjà qu'ils apprennent a gérer correctement ce qu'ils ont.......
ils veulent surement les vendre aux chinois pour augmenter leur territoire maritime......et leur pêche excessive....
Les dirigeants malgaches me foutent la gerbe.....quand on sait ce qu'ils ont et on voit ce qu'ils en font.......

5.Posté par Comarese le 23/09/2016 15:03
Même s'il a raison de réclamer à la France les Iles Éparses malagasy, ce monsieur débloque, divague et déraisonne littéralement. Il n'y a pas l'ombre d'un commencement de quoi que ce soit de sensé dans les propos qu'il tient. Madagascar est au fond du gouffre. Ses enfants ne vont plus à l'école, faute de ressources.
Pour le reste, tandis que son peuple meurt tout doucement, que ce prédateur de Madagascar aille donc au diable, lui avec toute sa famille et ses comparses.

6.Posté par ah le con! le 23/09/2016 15:10
il ferait mieux de s'occuper à donner à bouffer à son peuple , à construire des routes et à garantir la sécurité des ses concitoyens...au lieu de vendre ( comme ses prédécesseurs ) son pays à la Chine et aux autres ( rappelons que Ravalomanana a sauté car il tentait de vendre des millions d'hectares de terre aux Chinois )

Les îles éparses tu en fera quoi guignol...bon c'est vrai il y a sans doute du pétrole sous marin dans le coin , c'est donc pour vendre des licences d'exploitations aux plus offrants et à ceux qui garantiront un beau versement sur son compte dans un paradis fiscal?

7.Posté par Lufy le 23/09/2016 15:12 (depuis mobile)
I peut toujours réclame la France a un droit veto a ONU et pour en faire quoi déjà il arrive pas a géré se qu'il ont

8.Posté par kld le 23/09/2016 16:56
tsy kivy madagasikara

9.Posté par Vieux Créole le 23/09/2016 17:14
jEUNE ADOLESCENT ,QUAND J’ÉTAIS AU COLLÈGE , J' AI APPRIS ( DANS MON LIVRE DE GÉOGRAPHIE DE L’ÉPOQUE )QUE LA REUNION (ANCIENNE ILE BOURBON (ETAIT L'UNE DES " DÉPENDANCES DE MADAGASCAR ,COLONIE FRANÇAISE ;ELLE AUSSI !! Oui ,oui ,oui ,vous avez bien entendu !! Et l'on présentait bien une carte de la Grande Île ,entourée à l'Est de la Réunion , plus au nord de l'île Sainte Marie puis de l’ile de Nossi -Bé etc., etc....
- Le Président malgache va-t-il réclamer bientôt le retour de notre Île dans "le giron de son pays" !
Les iles éparses du Canal de Mozambique ne sont peuplées que pa des équipes scientifiques (météorologiques notamment)..Leurs zones sous-marines pourraient contenir certains richesses minières et elles correspondent à "un couloir stratégique" dans le Canal de Mozambique! D'où d'où les revendications malgaches depuis ces dernières années , revendications appuyées par certains pays intéressés dont ceux de l'O.U.A. , comme pour Mayotte qui ,elle ,a réellement fait parite de "l'Archipel de Comores"!! VOIT-ON LA FRANCE "réclamer" devant l'O.N.U., la rétrocession de "l'empire Carolingien" à la France Actuelle "?? Charlemagne avait fait d’Aix -LA CHAPELLE la capitale de ce vaste empire ?? La Vérité c'est que celui-ci a été le résultat de plusieurs conquêtes sur d'autres peuples !
-Pour revenir "aux iles du Canal de Mozambique" ,cela ne signifie nullement que des" accords de coopération "ne pourraient pas être trouvés ...

10.Posté par kld le 23/09/2016 17:36
"Pour revenir "aux iles du Canal de Mozambique" ,cela ne signifie nullement que des" accords de coopération "ne pourraient pas être trouvés ..." : on peut toujours réver .

11.Posté par kersauson de (P.) le 23/09/2016 17:46
ben tiens
auusi couyon que le pm moricien qui reclame tromelin

ces iles sont francaises et leurs ancetres etaient gaulois

au fait ! c pour les brader aux chinois ??

12.Posté par gabriel le 23/09/2016 18:16
En effet sous la pression de l'opinion des opposants et aussi sur son impopularité que Hery Rajaonarimampianina était obligé d'agir . Ce problème des îles éparses ou îles malgaches pour les malgaches devrait être débattu à l'ONU cette semaine , mais reporter en 2017 , on ne sait pourquoi .
Une association dirigée par Madame Arlette Ramaroson ANM ( Association des Nosy Malagasy ) magistrate au tribunal de La Haie pendant 15 ans avait constitué un dossier bien ficelé et l'avait présenté au gouvernement ,Quelle fût sa surprise quand elle avait su que ce sera reporter pour l'année prochaine . N'avouant pas vaincue Madame Arlette Ramaroson , va présenter bientôt ce dossier eu tribunal de La Haie , mais cette foi ci , pour le droit de la mer signé par La France . Cette dernière démarche n'a pas besoin ni de l'aval ni du consentement du président de la république de Madagascar encore moins de son gouvernement . Attendons la suite

13.Posté par Miro le 23/09/2016 18:28
la tête lé pas bon ou quoi ? ça lé à nous et si un pays y veut vole à nous, notre président va lui déclarer la guerre ... nous avons la bombe atomique, ne l'oublions pas ...

14.Posté par De La Giroday le 23/09/2016 18:58
Pour mémoire:
-Madagascar réclame les îles Eparses pour les céder à la Chine. Madagascar est notoirement incapable de mettre en valeur ses ressources naturelles, maintenant mises à l'encan, comme aux pires moments du colonialisme. En outre, Madagascar doit réparation aux Réunionnais de la Sakay et à leurs ayant-droits, scandaleusement spoliés.
-Maurice réclame Tromelin, alors même que le Père de la Nation, Siwassagur Ramgoolam, a vendu les Chagos aux Britanniques et aux Américains et qu'il a, sans le moindre scrupule, trahi et abandonné des milliers de Chagossiens qui vivent dans le dénuement depuis plus 40 ans, loin d'une patrie qu'ils ne reverront jamais.
Conclusion: bann demagogues la i bat la mèr pou gagne lécume...Laisse a zot causer.

15.Posté par LORHEIN le 23/09/2016 19:06
Pour quoi en faire ?

16.Posté par Zozossi le 23/09/2016 19:24
Deux certitudes:

-la première: la revendication malgache est une gesticulation d'un pouvoir incompétent et corrompu qui trouve un exutoire à la colère d'opposants excités;

-la seconde: les Iles Eparses sont incontestablement françaises puisque la France , qui les avait rattachées administrativement à sa colonie malgache, avait le droit souverain de les en détacher.

Cela pose par ailleurs une question intéressante: la validité du prétendu "droit international" qui pour certains est parole d'évangile et est invoqué contre la France aux Eparses, à Mayotte, et même à la Réunion.

Certains voudraient que la France lâche Mayotte pour se "débarrasser du problème".
Ceux-là ne comprennent pas qu'en lâchant Mayotte, ou les Eparses, nous nous condamnons à terme, en cédant devant le pseudo "droit international", à lâcher notre Réunion, en attendant la Seine-Saint-Denis, puis les Bouches-du-Rhône, etc., pour des raisons ethniques que des juristes collabos enroberont d'excellents arguments "techniques".

Si Madagascar réussit à rallier à sa cause des grandes puissances, et donc, à l'ONU, un nombre suffisant de suffrages de petits pays achetés par les dollars ricains (par exemple…), la loi du plus riche deviendra par magie "droit international".
Et il ne manquera pas en France de collabos (nous en avons un beau spécimen universitaire à la Réunion) pour soutenir le "droit international" (du pognon) contre leur propre pays.

Pour le moment, seule parmi les grands, la Russie soutient Madagascar.
Rétorsion contre l'alignement honteux -et contraire à ses intérêts- de la France sur l'impérialisme mondialiste états-unien?
Ca apprendra les Français à élire des fossoyeurs de leur pays…

17.Posté par Vive les ïles éparses françaises! le 23/09/2016 19:24
Donner la gestion de ces îles à ces sagouins, et dans quelques mois les chinois auront mis la main dessus ou un homme politique véreux.

Qu'lls s'occupent de leur pays d'abord, avant de s'occuper des îles éparses! Ils sont l'un des pays les plus pauvres du monde!

Mais doit y avoir 2 ou 3 zélus ou hommes d'affaires vermoulus à chercher à faire de l'argent là dessus!

Et qui s'occupera de la "police" et de la gestion du canal du Mozambique?

Commencez à balayer devant votre porte, avant de beugler sur ces joyaux de l'environnement!

18.Posté par kld le 23/09/2016 20:44
vive l'indian océannité ............... c'est pas gagné à lire certains ;

19.Posté par kld le 23/09/2016 21:15
again and again : "tsy kivy madagasikara ", ça arrivera , la terre rouge a plein de ressources , on y croit .

20.Posté par Dazibao le 24/09/2016 00:34
Il veut les îles éparses pour les réunir?

21.Posté par Pamphlétaire le 25/09/2016 23:51
Iles éparses – Le sujet écarté de l’ordre du jour de l’ONU

Ajourné. Pour la énième fois, le débat concernant les îles éparses a été écarté de l’ordre du jour des débats à l’Assemblée générale des Nations-Unies (ONU). Le sujet est reporté au prochain rendez-vous annuel de l’organisation mondiale.
« En ce qui concerne le point 59 du projet d’ordre du jour (Question des îles malgaches Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India), le Bureau a décidé de recommander que son examen soit reporté à la 72e session de l’Assemblée générale et qu’il soit inscrit à l’ordre du jour provisoire de cette session », indique le point 71 de la version retenue de l’ordre du jour de la 71e Assemblée générale des Nations-Unies, qui se tient, actuellement, à
New-York.
Comme l’indique cette recommandation, le sujet a, pourtant, été retenu dans l’ordre du jour provisoire de cette réunion annuelle de l’organisation mondiale. Ce qui pourrait indiquer que ni Madagascar, ni la France n’ont souhaité activer les débats sur ces îles dont l’appartenance fait l’objet d’un litige entre les deux pays. Vers la fin de l’année 2015, Béatrice Atallah, ministre des Affaires étrangères, avait, pourtant, indiqué que la délégation malgache allait soulever la question durant cette 71e Assemblée générale de l’ONU.

Bizarre, n'est-ce-pas changement de situation...Et dit par Louis Jouvet, c'est sublime...

- Oui, vous regardez votre couteau et vous dîtes bizarre,bizarre. Alors je croyais que ...
- Moi, j'ai dit bizarre, bizarre, comme c'est étrange ! Pourquoi aurais je dit bizarre, bizarre ?
- Je vous assure mon cher cousin, que vous avez dit bizarre, bizarre.
- Moi, j'ai dit bizarre, comme c'est bizarre !"

Nouveau commentaire :
Twitter

En direct
de l'info

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales