Social

“A Témoignages, le 13e mois est une prime exceptionnelle”

Les journalistes de Témoignages en sont à leur treizième jour de grève. Ils n’ont obtenu aucune avancée écrite. La direction du quotidien communiste qui a annulé la rencontre de ce matin, est prête “à appliquer la convention collective de la presse mais sans l’acter”. C’est donc le statu quo. Trois rédacteurs ont déjà annoncé leur intention de quitter Témoignages.


“A Témoignages, le 13e mois est une prime exceptionnelle”
Willy Técher est amer. “J’ai véhiculé les valeurs humanistes que prétendait défendre le parti communiste réunionnais. Le PCR demandait avec force respect et dignité pour chaque réunionnais, à travers des conditions de travail règlementaires, un salaire correct, un logement salubre, et un cadre de vie performant et efficace”.
“J’ai longtemps cru que ces valeurs pour lesquelles je me battais en tant que journaliste, étaient vraiment celles du parti communiste réunionnais. Et, comme tous mes collègues en grève actuellement, j’ai donné beaucoup de moi-même. C’est dur de découvrir qu’il y a un tel écart entre les discours et la réalité”.
La réalité c’est aussi le silence assourdissant du syndicat CGTR. “La semaine dernière, la CGTR Ouest avait mis son local à notre disposition. Nous avions cru un moment que le syndicat aurait été présent lors de notre conférence débat. Mais, personne n’est venu. Il n’y avait d’ailleurs aucun représentant syndical de la CGTR lors de réunions de négociations avec la direction de Témoignages”.
Cela aurait-il vraiment changé quelque chose ? “En treize jours de grève, nous n’avons obtenu aucune avancée. Hier, le directeur du journal Témoignages a dit qu’il était prêt à appliquer la convention collective de la presse, mais il ne voulait signer aucun protocole d’accord”.
“Cela signifie qu’il aurait fallu tout le temps se battre pour son application. Quand on sait que le 13e mois est une prime exceptionnelle à Témoignages, il ne faut pas s’attendre à grand-chose”.
Aussi, Willy Técher a pris sa décision. “J’ai décidé de partir. A ce jour, je suis à la recherche d’un emploi”. Le journaliste tourne donc une page importante. “Je quitte Témoignages, je quitte le PCR car j’ai été également un militant du parti communiste. Je me place désormais dans l’opposition au PCR”.
C’est sans doute le prix à payer lorsqu’un individu pense que le temps est venu de défendre ses valeurs.
C’est vrai Willy Técher, “l’est pas plis, li l’est pas moins, mais respect à li”…

Mercredi 19 Novembre 2008 - 08:01
Jismy Ramoudou
Lu 1271 fois




1.Posté par bertel le 18/11/2008 18:37
"Willy Técher est amer. “J’ai véhiculé les valeurs humanistes que prétendait défendre le parti communiste réunionnais..../... Je quitte Témoignages, je quitte le PCR car j’ai été également un militant du parti communiste. Je me place désormais dans l’opposition au PCR”.

Il a mis du temps à comprendre mais il a compris !

2.Posté par papapio le 18/11/2008 18:51
Bravo pour votre courage Monsieur, maintenant chacun
saura ce qu'est un VRAI TEMOIGNAGE: Rester Digne....
La Pression à du être forte à la "Tête" de la Pyramide:
Ne la Cherchez surtout pas à la "Base"...

3.Posté par El bourracho le 18/11/2008 19:06
Des valeurs humanitaire défendues par le PC ? depuis le temps ça se saurait su. Nous aurions nagés dans le bonheur absolu.
Mais je suis vraiment désolé pour ces journalistes que leur rêve se termine ainsi, qu'ils aient pris autant de temps pour savoir et voir que le PC n'est pas la panacée en ce bas monde.

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 18/11/2008 21:05
honte à temoignages, honte au pcr, honte à ceux qui ont tâclé ce que le précédent rédac chef avait réussi à faire. ce repli de la ligne éditoriale est honteux..y a pas une place à zinfos974 pour des bonnes plumes..?

5.Posté par boyer le 18/11/2008 21:50
que Willy Técher se rassure: il n'est pas le premier a avoir fait ce cheminement. Cette grève à Temoignages permettra à beaucoup d'autres d'en faire autant.

6.Posté par Artsenik le 18/11/2008 23:36
" I fo nou fé tout
Pou pous lo rèv pli loin"
ou koné?
Nou artrouv

7.Posté par NOVEL le 18/11/2008 23:41
bravo pour ce discours courageux. Les valeurs restent. L'essentiel ce sont de les défendre.
que cette étape soit une avancée...

8.Posté par fabienne couapel sauret le 18/11/2008 23:46
Le PCR ou la CGTR ne véhiculent pas des valeurs humanistes mais hurlent des valeurs collectivistes dépassées .
Il n'est jamais trop tard pour reconnaître que l'on s'est trompé, alors bon vent Monsieur TECHER et bravo pour avoir dénoncé des pratiques archaîques.

9.Posté par FRANCO le 18/11/2008 23:52
Non Willy Techer, tu n'as pas à entrer dans l'opposition au PCR, tu as à entrer dans l'opposition des apparatchiks qui ont pris possession de l'appareil PCR pour quelques uns, népotiques, affairistes, magouilleurs, égoïstes, profiteurs, alimentaires, qui trompent tous ceux qu'ils prétendent défendre dans leurs discours... mais surtout pas dans leurs actes. Pourquoi tous les pays de l'est se sont effondrés ? Tout simplement parce que là-bas, comme à la Réunion aujourd'hui, une petite minorité s'est appropriée le pouvoir pour se servir et non plus servir leurs peuples. Qu'en est-il advenu et où sont ces grands dirigeants n' ayant plus les armes et les polices politiques ?
L'idéal communiste qui est d'abord une immense foi en l'homme, pardon en l'humain, pour ne pas éliminer les femmes comme on doit dire quand on appartient à la nomenklatura qui édicte la ligne et les discours, ne doit pas disparaître de ton coeur et de tes convictions. Est-ce parce que des gens se décrètant "communistes" ne sont que des voleurs que tous ceux qui aspirent à l'idéal communiste doivent devenir des voleurs et se renier, doivent abandonner et combattre leur idéal ? Non ils doivent combattre les voleurs qui ont trahi et galvaudé l'idéal. C'est le chemin que j'ai pris et que j'entends poursuivre. Mon père qui toute sa vie et jusque sur son lit de mort a été communiste, un vrai, pas un alimentaire qui s'empresse de trahir et de quitter sa condition sociale, m'a toujours dit : n'accepte jamais d'appeler un chat un chien, ni par peur, ni au nom d'une doctrine. Ce que j'essaie de faire du mieux possible. Tu es jeune, la vie est longue, aux déceptions succèderont des jours de grandes joies et de bonheurs. Cordialement tien.

10.Posté par David le 19/11/2008 05:57
Ce fait divers me fait sourire. Les chasseurs de patrons se font plumer par le patronat communiste et apparemment, c'est pire. En plus, ils croyaient en un éventuel soutien de la CGTR ; je pense que ce syndicat craint une contagion : une grève à la CGTR, ça ferait désordre, non ? En tout cas, ça ferait marrer.

11.Posté par aster le 19/11/2008 12:29
TOUS POURRIS
ALON BAR LA ROUTE

12.Posté par JFK le 19/11/2008 14:02
Essayes les autres quotidiens de la place et tu verras... nou lé pa plis, nou lé certainement pas moin!

13.Posté par LA MOUKAT le 19/11/2008 16:42
HALLUCINANT : ces journalistes viennent de découvrir qu'ils avaient un PATRON.
Qu'il soit du PCR ou de l'UMP : UN PATRON RESTE UN PATRON.
Je ne compatis même pas avec ces "pauvres" journalistes. Il faut se réveiller !!!

14.Posté par lapokbo le 19/11/2008 20:36
Willy. le communiste est plus capitaliste que le capitaliste. exemple de la region reunion est flagrant.

15.Posté par gigie le 20/11/2008 16:58
Bravo Babou ou na vréman couraz. Mon tour va arivé.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales