Courrier des lecteurs

A Madame Vanessa Miranville, maire de la Possession

Vendredi 10 Mars 2017 - 11:04

A Madame Vanessa Miranville, maire de la Possession
Ce mardi 7 mars 2017, vous annoncez à la presse une nouvelle augmentation des impôts locaux, probablement autour de 10 %, voire plus, dans le but, selon vous, « de maintenir un certain niveau d’investissements malgré un budget plombé par de vieux dossiers : Souprayenmestry, école Jean-Jaurès, la SEDRE ».  Effectivement, les affaires que vous évoquez, qui relèvent de la gestion de Roland ROBERT et de ses adjoints, ont pesé très lourdement sur les finances de la Possession. L’ADIP en avait pointé certaines et la CRCR a confirmé la gestion occulte, catastrophique et clientéliste de l’ancien maire dans deux rapports récents ; en 2008 puis en 2016. Ainsi, pour contrecarrer les problèmes financiers que vous évoquez, vous avez augmenté tous les impôts locaux de l’ordre de 10 %, soit une manne d’environ 1 800 000 euros pour équilibrer les comptes de la commune en 2015.

Cette manne continue évidement de courir et va être encore augmentée en 2017.  A ce jour, vous cherchez à justifier l’augmentation des impôts locaux en 2017 par des investissements nécessaires. Votre argument ne nous convainc pas. En voici les raisons.  Il faut d’abord se rappeler que le dernier rapport de la CRCR du 24 mars 2016 avait lourdement mis en cause la gestion de Roland ROBERT du fait de l’augmentation massive de la masse salariale de plus de 100% pendant la période des dix ans allant de 2005 à 2014. Toujours d’après la CRCR, en 2014, il y a eu un envol salarial de 8% (probablement de la responsabilité de Roland ROBERT, juste avant les élections, évidemment) et 4% en 2015 sous votre responsabilité. En 2015, la masse salariale s’établissait à 23 471 542 euros (Rapport CRCR 2016). En 2016, vous faites voter au budget primitif une enveloppe de 24 182 000 euros pour les charges de personnel et frais assimilés, puis, au CM du 9 novembre 2016 vous ajoutez  1 800 770 euros au budget supplémentaire.

Ce qui n’est pas rien, convenez-en. Cela pose un certain nombre de questions, d’une part, sur la sincérité de votre BP, d’autre part, sur le contenu de cette nouvelle augmentation de la masse salariale dont on ne sait rien. Pour l’exercice 2016, la masse salariale s’élève donc à 25 982 770, soit une augmentation de 11 % par rapport à 2015 ce qui représente 2 511 228 euros qu’il faut bien financer. Le poids de la masse salariale ramené par habitant est donc de l’ordre de 810 euros / H ce qui est dans la moyenne supérieure de la strate sachant que beaucoup de communes de la même strate sont à 600 euros / H. Faut-il s’en satisfaire ? Certainement pas.  

Madame le maire de la Possession, l’envolée de la masse salariale continue à la Possession, alors que vous aviez fermement critiqué, et avec raison, la gestion de votre prédécesseur.  Je vous rappelle que vous avez signé la charte ANTICOR dont un chapitre relève des «Bonnes pratiques de gestion ».  
Jean Paul FOIS pour l'ADIP
Lu 1040 fois



1.Posté par tonton le 10/03/2017 12:15

Je suis Possessionais aussi.

Et avec le montant des taxes locales - je me suis posé déjà la question si je ne ferais pas mieux de partir.

J'appecie quand meme la gestion récente - c'est plus serein que sous "roro". Moins de tension (sauf - quand il y a les agitateurs habituelles) .
Avant que Roro jr se pointe ici: je me souviens aussi de l'augmentations des taxes locaux de 22% de votre papa.
Restez decent, svp.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 11:01 Monsieur le Maire de Sain-Leu

Mercredi 22 Novembre 2017 - 10:38 Alon respect a nou dann Port !