Politique

A-M Payet : "Le Conseil général n'a pas de courage politique"

Anne-Marie Payet n'en est pas arrivée au bout de ses surprises. Après trois ans d'efforts parlementaires et une victoire sur le fil (avant la fin d'une mandature qui s'achève) début juillet, son amendement restreignant le nombre de débits de tabac dans les DOM est désormais remis en cause par les conseils généraux, celui de la Réunion compris. La sénatrice réagit avec vigueur.


A-M Payet : "Le Conseil général n'a pas de courage politique"
"La loi est votée, ils ne peuvent pas revenir dessus" clame la sénatrice Anne-Marie Payet, qui a appris hier soir la teneur des décisions prises au Conseil général un peu plus tôt dans l'après-midi.

Au Palais de la Source, une réunion présidée par le Vice-Président délégué aux finances, Bachil Valy, s’est tenue en présence  des représentants de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Réunion (CCIR), du Syndicat Réunionnais des Tabacs Presse (SRTP), du Syndicat Réunionnais des Exploitants de Stations Services (SRESS), de la Fédération des Entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD) ou encore du Syndicat Réunionnais des Commerces Alimentaires de Proximité (SRCAP).

Le message laconique qui parviendra aux rédactions est sans détour : "A l’issue des discussions, les partenaires publics et privés ont rappelé à l’unanimité leur opposition totale à l’institution et à la délivrance d’une licence tabac à la Réunion" évoque le Conseil général dans son communiqué.

Renoncement comme devant les taxiteurs de Gillot

Il n'en fallait pas plus pour mettre hors d'elle Anne-Marie Payet. "C'est un manque de courage politique". La comparaison est toute trouvée avec un épisode récent. "Voyez ce qui s'est passé avec le projet de navette Air France vers le Sud. La présidente du Conseil général a reculé devant la pression des taxiteurs alors que l'idée était bonne".

Selon les arguments émis par le Conseil général, en l'état, l'amendement Payet ne s'appliquerait pas tant qu'un décret d'application ne viendrait pas préciser les contours de la loi. Faux, rétorque la sénatrice : "Initiée dès 2008, j'avais donné à l'époque deux ans au Gouvernement pour faire appliquer cette loi. L'ultimatum remontait d'ailleurs au 1er janvier 2011. Ce qui fait qu'il y a eu beaucoup plus que prévu pour mettre en application la mesure. Mesure dont il ne reste que deux points à finaliser, et c'est au Conseil général de le faire : le prix de la licence et l'attribution de celles-ci". "Il n'y a donc pas besoin de décret d'application", résume t-elle.

Malgré les réticences, Anne-Marie Payet a pour elle l'assurance de l'avis du président de la commission des Finances, Jean Arthuis, mais aussi l'appui de moult associations oeuvrant dans la santé et l'anti-tabagisme qui n'attendent que la mise en oeuvre du texte.

L'autre grief maintes fois évoqué par les professionnels tient en la présence d'un "risque majeur pour l’activité économique et sociale du petit commerce de proximité pour lequel la vente de tabac constitue un produit d’appel décisif et donc une condition essentielle de leur survie", comme l'indique le communiqué des signataires de la réunion d'hier au Palais de la Source. Alors que 2.000 points de vente sont recensés, "seuls 750 délivrent 95% de la vente totale de tabac à la Réunion" explique Anne-Marie Payet, ce qui veut dire, a contrario, que plus de 1.000 points de vente se partagent 5% de l'écoulement de cette famille de produits. La mesure, qui a posé la limite du nombre de débits à 1.070 points de vente, est donc encore une hypothèse haute selon la sénatrice.

Déjà beaucoup de souplesse

"Il faut mettre fin à cette spécificité maintenue depuis 1946 et qui se justifiait par la présence d'une production locale de tabac qui devait être protégée, ce n'est plus le cas". Plus loin, elle rappelle une nouvelle fois son objectif premier qui, en tant que sénatrice, était celui de la "santé publique" avant tout.

Un peu aigrie par ce "manque de courage politique du Conseil général", Anne-Marie Payet pense qu'au contraire, beaucoup de souplesse a été introduite par le législateur. "En imposant lui-même le nombre des licences et son prix, on aurait dit que l'Etat serait passé en force. Ce n'est pas le cas. Bien au contraire, le Gouvernement a laissé à la collectivité territoriale la possibilité d'attribuer elle-même les licences et son prix. Licence qui, je le rappelle, est annuelle et non réglée une bonne fois pour toute". Une manière de dire qu'au-delà de l'aspect évident de la préservation de la santé, le Conseil général sortirait lui aussi gagnant de l'application du désormais très médiatique "amendement Payet".
Vendredi 5 Août 2011 - 08:00
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2491 fois




1.Posté par Simplet le 05/08/2011 08:00
Vous avez raison Madame PAYET ... et vous avez le courage d'aller jusqu'au bout de vos convictions ... peu d'élus en sont capables à La REUNION ...

Toutes les actions qui peuvent amener à limiter le tabagisme chez nos enfants, doivent être mises en oeuvre ...

La perte financiére que cela suppose pour quelques commerçants n'est rien au vu des problèmes de santé publique que cela pose ... et au vu des coûts financiers que cela entraînera à terme pour soigner les cancers de ces enfants quand ils seront adultes ...

Nos élus du Conseil général ne voient pas plus loin que le bout de leurs nez ... et ne pensent qu'à leur réélection à court terme ... ce n'est pas cela que nous attendons d'élus de La République, honnêtes et responsables ...

2.Posté par TEGO le 05/08/2011 08:44
Je veux bien que la dame Sénatrice ait raison mais son tour la fini , la page va être tournée pour elle et sans regret pa capab de recevoir un un administré en RV , elle a été toujours aux abonnés absents ! J' apporte la preuve de ce je dis !

3.Posté par Ras le bol le 05/08/2011 08:49
La pluie ... après la boue ! C''est "marrant" de voir que les réactions de ces hommes et femmes politiques tombent après que la loi ait été adoptée ! Il s''agit là, non pas d''une volonté politique, mais d''une réaction médiatique, ayant l''effet d''un coup d''épée dans l''eau, ayant pour but de dire aux professionnels : "Nous sommes de votre côté ... bla bla bla" mais qui démontre également la méconnaissance de la législation de certains de ces élus locaux ! La boue ... après la pluie ou un chien qui se mettrait à aboyer ... une fois les voleurs partis ! Comme le disait Dalida : "Paroles, paroles, paroles ... Rien que des mots, les mêmes mots, qui sonnent faux" ! Et un seul mot pour cela : "PITOYABLE" !

4.Posté par noe4 le 05/08/2011 08:57
Du tappe-à-l'oeil !!!

Le Conseil Général pense aux travailleurs qui vendent le tabac ...

Trop de règlements tuent !

5.Posté par laurent le 05/08/2011 09:15
Bonjour,
Je suis buraliste et je soutien Mme Payet, car il faut impérativement stoper la vente des cigarettes hors bureau de tabac.Je ne parle pas de la santé des gens car ils savant bien que cela TUE, mais pour proteger les jeunes, car dans les boulangerie et boutique les jeunes moin de 18 ans peuvenety acheter des cigarettes, alors que nous dans les tabac nous ne vendons pas au mineurs..deplus certains vendent des cigarettes qui ne sont meme pas en vente a la reunion par les grossistes acheter en duty et revendent au prix fort ( c'est interdit par la loie).
Donc il faut appliquer cette loie qui est obligatoire pour la santé et aussi pour le commerce , car le tabac chez le buraliste, le pain chez le boulanger ect... quand je vois que les banques proposent des assurance, des telephone ect .. quelle honte ..chaqueun son buisness c'est comme ca que ca marche le VRAI commerce..
alors Mme Payet courage et si vous voulez soutien ou temoignage d'un buraliste vous pouvez compter sur moi
Cordialement

6.Posté par tonton le 05/08/2011 09:33
Simplet, le "bout de nez", c'est aussi notre nez !

Moi, simple consommateur, je refuse ce loi parce que:

- le petit point de vente de pain dans mon quartier (1km de distance de mon domicile) risque de fermer, car sa clientele n'est pas "enorme" - sans la vente de tabac.

- le prochaine bureau de tabac se trouve à 7.5 km de distance, prochaine boulangerie à 7 km

Je n'ai pas envie de faire quotidienment 15 km de route de montagne pour une baguette ou un paquet de cigarettes.

De plus: pourquoi on n'a toujours pas fixé les prix pour les cigarettes à la Réunion??
Comme ça ce fait en metropole?? Elle a deja pensé a ca???
Ah ben non, on s'en fiche des consommateurs, des citoyens, tous qu'on cherche c'est de ramasser le max. des sous des citoyens, par taxes, prix licenses, etc.

Ben: JE NE PENSE PAS QU'ON A BESOIN D'ELUS QUI CHERCHENT QU'A EMMERDER LES CITOYENS.
Non a Madame Payet:.
(une élue qui n'a jamais été elu par souffrage universelle - en plus !)

7.Posté par tonton le 05/08/2011 09:35
Laurent, tu est buraliste...
Alors bien entendu - tu as un interet financier: tu aura plus de clients, si les autres ne peuvent plus vendre du tabac.


8.Posté par laurent le 05/08/2011 09:36
Y en a marre des élus de la réunion qui pensent seulement à leurs réelection ou à leurs interets personel.
La Loie francaise s'applique pour toute la FRANCE ,
On parle Argent et politique ??? ou santé Publique?
Faut arreter le delire..si ca continu bientot , la prefecture va vendre des tomates !!! NON NON , il existe des maraicher pour ca, comme des boulanger pour le pain, etc......donc les cigarettes chez lz buraliste , chauqes choses a sa place...et ceux qui ont obtenues des places au conseils generale doivent prensrent leurs responsabilités ou alors laisser leurs places a des gens courageux et pas seulement prendre leurs salaires , indemnités et je vous parle pas du reste...
C'es histoire n'est pas terminée car les vrai buralistes, les associations, l'état Francais( pas reunionnais) l'europe etc... vont se battre pour faire appliquer la loie avec des grosses amendes si neccessaire.
de meme pour le duty free entre Paris / Reunion donc France / France INTERDIT !!!!! vivement que l'europe aussi regarde ca de plus pres
Mme PAYET vous avez le soutien de gens tres motivés et n'hesitez pas

9.Posté par Max Menage le 05/08/2011 10:08
--URGENT-- Décion importante
A la demande de la Chambre des Métiers le Conseil Général a décidé de supprimer les freins sur les véhicules neufs. Cette mesure a pour objet de soutenir l’activité des petits garagistes ; elle devrait également relancer l’embauche de jeunes chez les ambulanciers et les pompes funèbres. D’après un conseiller général qui a souhaité garder l’anonymat ces mesures devraient rapidement éradiquer le chômage à la Réunion.

10.Posté par polo974 le 05/08/2011 10:11
Bon, comme on cause un peu dans le vide, voici l'article en cause (source legifrance):
"Article 568 bis En savoir plus sur cet article...
Modifié par LOI n°2011-900 du 29 juillet 2011 - art. 44

Par dérogation à l'article 568, dans les départements d'outre-mer, seuls peuvent vendre du tabac au détail, à compter du 1er août 2011, les personnes ayant la qualité de commerçants, titulaires d'une licence accordée au nom du département par le président du conseil général. Une licence ne vaut que pour un point de vente.

Le nombre maximal de licences ainsi accordées est fixé à 540 pour la Martinique, 550 pour la Guadeloupe, 1070 pour La Réunion et 300 pour la Guyane.

Cette licence ne peut être accordée pour la vente au détail du tabac dans un magasin de commerce de détail d'une surface de vente supérieure à 200 mètres carrés ou dans les galeries marchandes attenantes à des supermarchés ou des hypermarchés, à l'exclusion des surfaces réservées à la distribution de carburants, ou dans un magasin de vente en gros ouvert aux particuliers.

La délivrance de cette licence est soumise au versement, au profit du département d'outre-mer concerné, d'une redevance annuelle dont le montant est fixé par délibération du conseil général.

A compter du 1er août 2011, seuls les distributeurs agréés peuvent vendre du tabac manufacturé aux personnes mentionnées au premier alinéa.

A titre transitoire, les détaillants vendant habituellement du tabac manufacturé antérieurement au 1er août 2011 et n'ayant pas bénéficié de l'attribution d'une licence au titre de l'année 2011 sont autorisés à poursuivre la vente aux particuliers pendant la période strictement nécessaire à l'épuisement de leur stock et au plus tard jusqu'au 31 décembre 2011. "


Donc si le CG ne fait rien, en théorie, il n'y aura plus de cigarette à la Réunion une fois les stocks écoulés.
Je sens que les douanes (sauf erreur) vont avoir du boulot...

11.Posté par fiuman le 05/08/2011 10:20
Plus que le tabac, la sénatrice devrait lutter contre les trop nombreuses buvettes qui participent de tous les maux dont souffre la société réunionnaise : alcoolisme, illettrisme, violence contre les femmes, chômage etc ..................

12.Posté par Laurent le 05/08/2011 10:38
Paris et l'europe doivent obliger LA REUNION à respecter la loie Francaise .......La réunion touche des aides de l'etat et de l'europe....... (ou va L' argent ca c'est un autre probleme qui va falloir un jour regarder de plus pres.......)
L'europe et l'etat doivent appliquer des grosses Amendes à la reunion si elle respecte pas la loie ou alors supprimer les aides.....
Le CG pense au fric plutot cas la Santé Public, nous savons bien que les voyages en 1 classe coute chere mais quand meme !!! STOP STOP
A ce jour juridiquement les fournisseurs n'ont plus le droit de vendre des cigarettes a des commercant qui ne sont pas inscrits au RC comme Bureau de Tabac sous forme juridique de SNC ou nom propre (une obligation en france pour un tabac) alors je lance un appel au gens qui soutienne Mme Payet , deja aller acheter vos cigarettes dans un bureau de tabac et pas ailleurs car ailleurs c'est plus legale mais en plus c'est plus chere , donc a l'heure des economies sur un achat journalier 0.10 cents ou plus de gagner chaques jours.et oui ceux qui vendent des ciagarettes en dehors des tabac vous volent de 0.10/0.20 voir 0.30 cents.... et avec le sourire en plus.....
alors LA REUNION SENTATION c'est pas LA REUNION J'ai TOUJOURS RAISON..........
Alors les requins du pouvoir et des Frais divers (non jusitifiés) vous devez appliquer la loie sous peine de sanction et qui va payer !!!!! encore nous
merci de votre comprehension
Madame Payet ne lacher pas l'affaire.....nous sommes avec vous sauf ceux qui se représente a la prochaine election......

13.Posté par bouboul974 le 05/08/2011 10:39
le fait que la cigarette tue, il y a aussi l'alcool Mme PAYET qui plus que la cigarette a t-on limité la ventes d'alcool
Mais quand on fait un amendement pareil Mme ont prévoit une compensation pour ceux et celles qui emploie des électeurs qui fait vivre un quartier un village, on ne laisse pas les gens dans le cambouis et vous osez dire que le conseil Général n'a pas le courage politique et vous alors que faites vous des FUTURS CHÔMEURS qui pointeront au POLE EMPLOI vous allez dire c'est la FATALITÉ

14.Posté par Laurent le 05/08/2011 10:44
reponse a toton
OUi je vend du Tabac, mais c'est pas le probleme car moi je suis commercant et si un produit ne marche pas ou plus je change d'activité mais je me plaint pas et je ne demande pas d'aide !!!!!!!
demain je vend des chaussette c'est pareil pour moi
je veux juste faire appliquer la loie..................tabac ou autres choses voter c'est voter il faut appliquer point barre.
c'est un ile qui va dire à l'etat ou l'europe ce qu'il faut faire quand meme....

15.Posté par mwa la pa di le 05/08/2011 10:47
Le CG pas si fou que cela : n'ayant en rien demandé cette mesure, on peut comprendre le mal aise à faire le tri des distributeurs, ou plutôt l'évincement de certain. Il appartient à l'Etat de bien vouloir donner les critères.

16.Posté par condor le 05/08/2011 11:28
de quel courage parlez-vous Mme Payet
faites vous élire conseiller général (si vous y arrivez) et aller dire droit dans les yeux à celui qui depuis des décennies a bati son commerce qu'il mourra à petit feu en perdant une actitivité de son commerce grace a une loi
depuis staline on a pas fait mieux

17.Posté par JUSTICE le 05/08/2011 12:04
vous avez parfaitement raison madame payet!les elus politiques qui ne retourne pas leur veste quand le vent tourne se font rare a la reunion !car certain en particulier ce qui appartienne a la majorité du conseil general sont pret a vendre leur ame au diable pour le pouvoir!vaut mieux enrichir les vendeur de tabac que de ce preoccuper de la santé des autres !c est bien plus interresant financierement!

18.Posté par laurent le 05/08/2011 12:06
On parle argent ou santé ?????????
Un vrai commercant change de produit ou d'activité quand ca marche pas ......alors plus de cigarettes il vendra autre chose.... de toute facon le probleme n'est pas la.
la loie est votée donc à appliquer depuis quand c'est la Petite Ile de le Reunion avec leurs élus qui decide d'appliquer ou pas la loie... ils se prennent pour qui ?
alors demain nous pouvons rouler à 130 en ville parce que le CG à decidé !!! deja a la reunion il y a encore des PUB pour alcool alors que c'est interdit en France..
Nous sommes en France ou pas ??????? vous voulez argent , aide de l'etat et de l'europe , alors faut se plier au regelemnt ou alors Réunion fait ce que tu veux mais debrouille toi toute seule financierement ..et la .....c'est la cata
je vais porter une action en justice contre le CG pour non respect et application de la loie francaise,

19.Posté par MARFEE le 05/08/2011 12:13
DESOBEISSANCE CIVILE OU FORFAITURE ?

C'est en termes de droit que la question se pose.
Le Code Général des Impots ne parle pas d'un amendement Payet mais en son article 568 bis modifié d'un régime d'octroi de licences .
Le Conseil Général doit fixer la redevance annuelle .
Les stocks detenus doivent être contrôlés par l'Administration.
Quel est l'argumentaire juridique pour refuser d'appliquer la Loi , fût-elle contestée?

20.Posté par consommateur le 05/08/2011 13:37
A LAURENT
bien sur que vous soutenez mme PAYET pour votre portefeuil
une fois la licence vous revendrez avec une grosse plus VALUE
c'est de la spéculation que vous voulez faire et pas de la philantrophie

21.Posté par noe le 05/08/2011 14:23
A la Réunion , on dit "vendre du tabac" et "vendre son tabac" ..."mange mon tabac" ....

Attention à ce qu'on dit ....

22.Posté par laurent le 05/08/2011 14:37
A consommateur..
Mr ou Mme si je peux me permettre cela fait bien longtemps que ma situation financiere me permet de ne plus chercher à faire de plus VALUE...
Donc nous ne parlons pas Argent !!! mais Santé Public et une Loi Francaise que le CG de la Réunion refuse d'appliquer, de quel droite ? c'est qui le CHEF La France et L'Europe alors application obligatoire, LA REUNION n'a pas ces propres lois.
alors les gens qui vendent des cigarettes s'exposent à des problemnes .la vente de cigarette en FRANCE est tres stricte et un commercant qui vend des cigarettes sans accord de l'etat (et bien par l'etat à ne pas confondre avec la reunion)risque tres gros (fermeture, tres grosse amende, et meme la prison)car il y des endroits ou il y a des cigarettes qui ne sont meme pas commercialisé par les fournisseur..c'est a dire que les gens achetr au duty free et les vendent au prix fort reunion donc deja pour cela il faut faire appliquer la loi, également pour avoir un prix uniquement !!!! mais c'est quoi ce bordel, c'est jamais le meme prix !!!!!!!!!!!! STOP STOP , la Réunion prend le train ou reste à quai mais les aides et subventions aussi restent à quai, car la reunion fait ce qu'elle veut ..........

23.Posté par bernard974 le 05/08/2011 15:25
Mon cher Laurent
D'abord on écrit "loi" et non pas "loie"
De plus, la réglementation des duty free s'applique pour les vols internationnaux, ce qui est le cas pour les vols Réunion/Métropole puisque ces derniers volent au dessus de pays étrangers durant leur parcours.

24.Posté par JORI le 05/08/2011 15:43
A lire tous les commentaires, on aurait l'impression que AM.PAYET a initié un amendement interdisant la vente de cigarettes. Ou bien je suis le seul à avoir compris qu'on en limitait les points de vente ou je n'ai rien compris. Concernant le parallèle que beaucoup font avec l'alcool, il me semble, à moins que quelqu'un vienne me contredire, que celui ci n'est pas vendu n'importe où et que les lieux de vente sont aussi réglementés. Et comme je le disais ailleurs, si le Conseil Général et des syndicats ne veulent pas appliquer la loi pour les licences de cigarettes, pourquoi n'augmentent t ils pas le nombre de licence IV, cela pourrait ouvrir des commerces. Tant qu'à être dans l'illégalité autant y être profondément.


25.Posté par La drogue "cigarettes" le 05/08/2011 16:22
L'application de la nouvelle loi impossible sur l'Île, il y a trop de dealers "légaux" à la Réunion !

26.Posté par Laurent le 05/08/2011 16:28
à Bernard 974...
Alors j'en ai deja entendu mais des comme ca jamais ..deja les fautes j 'adore ca........moi c'est les chiffres !!!!!!!!
Alors un vol international c'est un vol qui au depart qui le pays pour un autre. un vol qui quitte le pays (sans escale je precise)et qui rente au pays !!! c'est pas un vol international,Mr Bernard du 974 , enfin vous allez quand pas dire que l'europe ne sais pas la difference entre un vol interieur et un vol inter..... donc bientot suppression du duty free..et c'est normal..
Bien a vous Maitre Cappello

27.Posté par tiboutikieleo le 05/08/2011 16:30
tout le monde defend ses avantages acquis a la reunion fonctionnaires edf employes centrales thermiqueset j en passe ,les commerçants ne doivent pas etre les bouc emmissaires ,si on veut faire comme en metropole faisons le pour tout le monde

28.Posté par zanlou le 05/08/2011 16:45
Tout ça ces commentaires ces tirailleries pour des cigarettes dont on sait qu'elles sont dangereuses pour la santé.
Je connais personnellement Mme PAYET, je ne fume pas, je ne bois pas d'alcool , je ne suis pas buraliste, ni commerçant, je n'habite pas dans les hauts ou dans les bas, mais le combat de cette dame est légitime.
J'approuve entièrement sa démarche et pour les ignorants elle s'est aussi combattue contre l'alcool , autre fléau bien français.
Bravo Anne Marie, continue et surtout je préfère que ce soit toi qui soit élue que ceux de l'UMP ou P. VERGES ou M. VERGOZ.
Zot y calcule que y ou Y va gagne deux sièges , l'autre va gagne deux, l'autre va gagne un.
Mais je pense que JPV et Anne Marie seront encore sénateurs et il faut qu'ils soient candidats.
Allez Jean Paul, allez Anne Marie mette en core la pas asssez.

29.Posté par laurent le 05/08/2011 16:48
mmmmdrrrrr......donc il suffit de charger de la marchandise dans un avion .decollage st denis un petit tour au dessus de maurice retour st denis et hop la marchandise est Hors TAXE ....incroyable !!!!!!!
Monsieur Bernard 974 franchement !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
je suis dans l'import export depuis 1991 donc j'ai perdu beaucoup d'argent, vous savez que les societes du CAC 40 vous cherchent depuis tout ce temps....

30.Posté par Fixlou le 05/08/2011 19:09
OUI Mr Laurent bien vu ! privilège d'avoir du talent d’être commerçant ...Vous dites la loi c'est loi ..bigre ! déclaré tous ces revenus surtout en liquidité c'est la loi...Combiens le font ? dites mois le au fond de l'oreille...

31.Posté par gars désabusé le 06/08/2011 12:50
La cigarette est le plus grand génocide de l'après-guerre. Pas moins de 180 millions de morts depuis les années 50. (2 fois plus que le communisme).
Mme Payet, vous êtes courageuse ! On peux ne pas être d'accord avec vous, mais la loi, votée par la représentation nationale s'applique à l'ensemble du territoire français.
Les industriels du tabac et autres cigarettiers mondialistes vendent leurs merde, leurs marchandises de mort en toute impunité. Tout ce qui peut être fait pour limiter et controler sa vente est donc le bienvenu.
Pour tous ceux qui l'auraient oublié, la cigarette tue, augmente le stress, rend violent, pauvre, impuissant, fait puer de la gueule. Sans compter qu'on se fait emmerder par tous les cagnards taxeurs...
ARRETEZ DE FUMER !!!

32.Posté par laurent le 08/08/2011 10:26
Mr Fixlou...

Vous parlez du 'Black" !!!!! je suis d'accord avec vous que certains commercant font du 'black' mais c'est impossible sur les cigarettes, medicaments ect...... (sauf la contrebande ou vol ) et la ce n'est pas mon domaine (trop a perdre..).
Mais vous avez raison il y en a .................................

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales