Politique

A Droite, un seul mot d'ordre : l'union


De gauche à droite : Marco Boyer, Didier Robert et Jean-Louis Lagourgue
De gauche à droite : Marco Boyer, Didier Robert et Jean-Louis Lagourgue
Tous les leaders de la Droite, à l'exception notable de Nassimah Dindar (mais fait-elle encore partie de la Droite, malgré ces professions de foi?) se sont réunis en fin d'après-midi à Ste-Marie.
Un seul sujet à l'ordre du jour : l'union, encore l'union et toujours l'union.
Toutes les personnalités présentes (Michel Fontaine, président de l'UMP, Didier Robert, député-maire du Tampon, Jean-Paul Virapoullé, sénateur, et Jean-Louis Lagourgue, maire de Ste-Marie) ont réussi relativement facilement à se mettre d'accord pour une unité derrière les candidats de Droite qui iront au combat dans le 4ème canton de St-Denis (Jean-Jacques Morel), dans le 2ème canton de St-Leu (Jean-Luc Poudroux), et aux municipales à St-Louis (Cyrille Hamilcaro).

Michel Fontaine en grande discussion avec Jean-Paul Virapoullé
Michel Fontaine en grande discussion avec Jean-Paul Virapoullé
Mardi 11 Août 2009 - 23:33
Benjamin Postaire
Lu 1137 fois




1.Posté par Payet Aliette le 12/08/2009 07:19
Et à St-Paul ? On oublie, ou on se bagarre !
Union à doite ? Jamais vu ça comme dirait Jardinot !!!

2.Posté par globicéphal le 12/08/2009 07:25
Est ce le même mot d'ordre pour les prochaines régionales M. FONTAINE ?

3.Posté par Le bouclier fiscal le 12/08/2009 09:33
Michel ou la pa peur du grand méchant Loup - regarde bien derrière ou : ou coné dents Blanc coeur Noir.
Alors arrêt pa fé affiche a ou avec se vilain Canard. Regard il gagne même pa dans sa commune et li vient aide a zot : a Gagné ou a PERDRE.
A bon entendeur!!!

4.Posté par grandgolette le 12/08/2009 14:13
QUELLE D R O I T E !!!! Celle qui pactise déjà avec le PCR pour "baiser" le PS aux prochaines regionales ????
LES fanfarons vont se prendre une bonne "TOILE" , je l'espère !!!!

5.Posté par corail le 12/08/2009 21:14
L'union, l'union et rien que l'union partout !

6.Posté par Carmen le 12/08/2009 21:15
A quand une grande réunion avec les militants et élus ?

7.Posté par rabajoie le 12/08/2009 22:13
Que fais encore LAGOURGUE CASSE NOISETTE DANS CETTE GALERE ,,,???? il ferait mieux de s'occuper de sa commune qui part en quenouille ..... pour ne pas dire plus !!!!

8.Posté par ludovic leste le 13/08/2009 10:51
J'apporte mon soutien inconditionnel au candidat du quatrième canton contre le vendeur de terre créole, pour les autres, je ne suis pas intéresser. Qu'il règle d'abord leurs problèmes de justice et pour les autres je ne soutien jamais la vieille garde.

9.Posté par Tamarin des Hauts le 13/08/2009 14:23
Soupe à l'union, soupe à la grimace?

Ah l'union, l'union! Il aura suffi que le Conseil d'Etat annule les élections de Saint-Louis et de Saint-Paul pour que ce joli mot revienne dans le vocabulaire des élus et des politiques de la droite réunionnaise!
Et pourtant, on était si bien parti, à quelques encâblures des Régionales qui, comme chacun ne le sait peut-être pas forcément, s'accompagnera, le même jour, dans un certain nombre de cantons, d'un appel aux urnes.
Ils étaient tranquilles, ils étaient peinards, nos politiques de la droite locale. Il y avait les battus des dernières municipales, qui tentaient vaille que vaille d'exister, il y avait les jeunes loups aux canines saillantes, qui rêvaient d'aller à l'assaut d'une pyramide et, pour compléter le bestiaire, les vieux chevaux de retour, qui rêvaient de manger à un nouveau râtelier...
Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes politiques, avec des assoiffés de pouvoirs, des affamés de mandats, perdus, à conserver, ou à cumuler, qui s'apprêtaient à se chamailler à qui mieux mieux, à nous offrir un beau spectacle de bataye martin, à se voler dans les plumes, à se traiter de tous les noms d'oiseaux, à se déchirer à belles dents, quand tout à coup...
...tout à coup, le Conseil d'Etat, dont les décisions, mêmes planquées dans un jargon judiciaire abscon, permet tour à tour d'absoudre ou de condamner avec quasiment mes mêmes arguments, prononce deux arrêts qui offrent à deux évincés des urnes, une chance de se remettre en selle.
Patratras! La droite, qui dans la perspective des régionales et de la reconquête du Palais de la Source, s'apprêter à nous offrir un spectacle pitoyable de désunion se voit contrainte et forcée de faire...l'union!
Pour qui a de la mémoire, ou qui possède des archives, il est facile de retrouver ce petit mot de cinq lettres: U.N.I.O.N dans le vocabulaire de la droite dans certaines circonstances. Et de se réunir dans l'urgence pour décréter l'union, sacrée, cela va sans dire.
Et comme pour sceller dans le marbre cette union subitement retrouvée, les photos nous montrent des images improbables: Didier Robert avec Michel Fontaine, par exemple, et l'inénnarable Virapoullé, pour ne citer que ceux-là! Quand on sait que Didier Robert et Michel Fontaine sont loin de s'aimer "kom in patatate en crème", qu'ils auraient plutôt tendance à se "haïr kom in chien plein la gale", que sur certains projets du Sud (cf l'école d'ingénieur...) ils se tirent la bourre, quand on sait que l'incommensurable Virapoullé est docteur ès trahison, au point de ranger Machiavel de rang d'amateur, on se dit que cette union-là est solide comme un château de sable et que les candidats qui seront adoubés au nom de cette union-là seront soutenus comme la corde soutient le pendu!
L'union? Avec un Michel Fontaine UMP, un Didier Robert qui était en rupture de bans avec ladite-UMP, au point de menacer de déchirer sa carte et de fonder, avec tambours et trompette "Objectif Réunion", avant de rentrer dans le rang et d'intégrer les hautes sphères de l'UMP, à Paris, dans ces "saints des saints" dont certains disent pis que pendre, notamment sur la désignation des candidats...
Mais qu'à cela ne tienne: promis-juré-craché (pas dans la soupe, même si l'on compte quelques spécialistes de cet exercice dans les rangs unionnistes): cette fois-ci, plus qu'hier et bien moins que demain, ils feront l'union. A croire que la droite réunionnaise est à l'image de Pénélope: ils prennent un malin plaisir à défaire leur ouvrage pour s'y recoller dare-dare. A b ien y regarder, cette soupe à l'union a d'entrée de jeu comme un goût de soupe à la grimace...qt[b[

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales