Social

A 17 heures, les troubles continuent au Chaudron


A 17 heures, les troubles continuent au Chaudron
Au moment où les manifestants s'apprêtaient à rentrer dans le magasin du Score Jumbo, les forces de l'ordre ont réussi à disperser les concernés, avec des bombes lacrymogènes. Ces derniers courent désormais en direction de la piscine du Chaudron.
La devanture du magasin a été détériorée.
Mardi 10 Mars 2009 - 17:26
Melanie Roddier
Lu 1418 fois




1.Posté par step974 le 10/03/2009 17:45
J'appelle au préfet, responsable d'état de la sécurité des biens et des personnes, de faire en sorte de dissuader ces jeunes casseurs en les éparpillant à coups de gaz lacrymogène, de les matraquer et de les interpeller pour bien leur signifier que la grève du COSPAR n'est un prétexte à leurs actes de délinquance.

2.Posté par darkalliance le 10/03/2009 17:51
Une fois de plus ... mais où sont passés les hommes politiques ? Leur silence est assourdissant au milieu des bombes lacrymogènes. Quant à celui qui a eu la bonne idée de faire déplacer les émeutiers du côté du Chaudron, manifestement, il a mal lu son bouquin sur le volet social du quartier.

3.Posté par etjosedire le 10/03/2009 17:58
LE FIEF DE SUDRE S'ENFLAMME !!!!

4.Posté par jpp974 le 10/03/2009 18:24
où sont les élus?que font ils?la gestion de tout ceci en terme politique est plus que moyenne (le cospar regroupant la plupart des partis d'opposition) je pensais naïvement qu'être élu impliquait une certaine responsabilité, une certaine implication, si demain nous assistons à un vrai embrasement du chaudron qui sera responsable? en tout honnêteté le medef a été trés explicite hier soir (et les avancés même s'ils restent des discussions ne nécessitaient pas d'agiter autant les excités) que ce soit sur la part de l'augmentation, ou des baisses de prix les choses avancent, alors?la préfecture fait son travail ni plus ni moins quant à la région et au conseil général on a suffisamment commenté l'incurie des deux président(e)s; restent tous les élus étrangement silencieux (maires etc.), reste les élus socialistes (montebourg en tete) venu faire du tourisme et accessoirement jeter de l'huile sur le feu juste pour gêner le gouvernement, reste les gens qui vivent cette violence que l'on essaye de récupérer/instrumentaliser politiquement, est ce cela la démocratie, le dialogue social en france en 2009?j'ai honte de cette opposition lamentable qui cache ses faiblesses par de l'agitation sociale, j'ai honte de ces syndicats qui ne sont pas assez responsables pour gérer un mouvement social.Il aura fallut seulement deux manifestations pour que les choses dégénèrent vraiment (et sans aucune raison objective), même un syndicaliste se doit d'être compétent et professionnel (puisqu'ils sont payés pour cela). irresponsables !

5.Posté par Gérard Manvussa le 10/03/2009 18:40
Alala ! Zot la rodé. Ce qui devait arriver arrivera ! Les meneurs politiques et syndicalistes doivent être contents. Ils avaient la possibilité de discuter depuis le préavis de grève de la première manifestation du 5 mars. Personne a bougé. (...) Astheure ils sont en train de piller le score du Chaudron.C'est bien que les flics quittent les lieux. Ils ne seront pas responsables des débordement.

6.Posté par Trouillomètre au maximum le 10/03/2009 18:52
Il faut troubler le troubleurs avec les meilleurs moyens : la matraque souple, la matraque dure, la matraque mi-dure mi souple.
Il y a aussi les fusils à pompe avec grenaille de caoutchouc, avec bille de caoutchouc.
La prison de la rue Juliette Dodu pourrait aussi être réouverte si la place manque dans la prison 5 étoiles de Domenjod.

7.Posté par speedy le 10/03/2009 18:52
"les forces de l'ordre ont réussi à disperser les concernés, avec des bombes lacrymogènes."

Bien vu Pierrot !

Il y a visiblement une syllabe de trop dans ce vocable ? Mais laquelle ? je vous le demande !

8.Posté par Logique le 10/03/2009 19:51
"les forces de l'ordre ont réussi à disperser les concernés, avec des bombes lacrymogènes."
Bien vu Pierrot !
Il y a visiblement une syllabe de trop dans ce vocable ? Mais laquelle ? je vous le demande !



ARF Il n'y a pas de syllabe en trop, ils étaient juste cernés par les forces de l'ordre ;-)

9.Posté par phyllie le 10/03/2009 20:17
Le score à abattre est de 20 blessés par balles parmis les forces de l'ordres aux Antilles....
Le compteur tourne. Quid à la Réunion?????????

quel est cet Etat mou du genou, dégénéré, crétinisé qui laisse des émeutiers et des voyoux tirer sur ses policiers.
Il faudra un mort dans la police pour que les abrutis de l'ENA donne l'ordre à la police de faire usage de ses armes.

L'état français est en train de perdre sa crédibilité, il n'est plus à même d'assuré la sécurité de ses propres forces de l'ordre et encore moins de ses citoyens..
C'est le monde à l'envers.

Nous allons devoir assurer la sécurité de nos biens et de nos personnes nous même.



10.Posté par William le 10/03/2009 20:27
"quelqu'un de concerné n'est pas forcément un imbécile encerclé"
(Pierre Dac)

Force est de constater que c'est peut-être malheureusement le cas maintenant...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales