Social

A 13 heures, réunion sur la route et ralé-poussé


Le cortège est arrivé aux alentours de midi devant la Préfecture, 1500 personnes selon la police, plus de 2000 du côté des manifestants. En tout cas, les meneurs se disent satisfaits de l'affluence. A Saint-Pierre, environ 2000 personnes ont manifesté.
 Très remontés certains manifestants ont provoqué le rideau de fer mis en place par la police qui les sépare des locaux de la Préfecture. Quelques perturbations, sans gravité, ont donc eu lieu entre les manifestants et la police.
Le Barachois est bloqué depuis midi, les camionneurs ont montré leur solidarité à coups de klaxons.
Après un retour au calme, une réunion s'est improvisée au milieu de la route du Barachois. A 13h20, chacun apporte son point de vue, crie son exaspération, appelle à la responsabilité des élus et dénonce les mesures prises par le gouvernement.
Une partie des manifestants s'en est allée, la route du Barachois a été libérée par les manifestants en ce moment même à 13h30. Et à 15 heures, une assemblée générale est prévue à l'université de La Réunion, à Moufia.
Jeudi 20 Novembre 2008 - 13:13
Melanie Roddier
Lu 940 fois




1.Posté par boyer le 20/11/2008 14:30

Quand je vois les policiers (...) je repense avec delectation a ce reportage diffusé hier aux JT: entrainement au tir pour les policiers municipaux.

gendarmes et policiers vont gouter eux aussi ! quand viendra leur tour il peuvent être certains que ce jour là, je ne ferais pas grève.

2.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/11/2008 15:55
2000 manifestants un jour de semaine ... les syndicats sont ils prêts à revenir demain, samedi dimanche, bref, faire une "île morte" dans l'éducation nationale au nom de leurs revendications.. ou est ce juste un coup d'épée dans l'eau ...(comme presqu'à chaque fois qu'ils manifestent)?

3.Posté par Ernesto le 20/11/2008 17:18

Bientôt on fêtera noël, ce sera le temps des cadeaux.
Le Roi saura récompenser ses bouffons, pendant que le "tiers-état" criera à l'injustice et manifestera son exaspération.
Pour ma part, j'ai envie de crier dans la langue de chez nous et tout en dansant :
"zot la vot' tonton Sarko allé prend zot cado".


Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales