Société

80% des salariés "potentiellement éligibles" au Bonus Cospar en 2010


Le Bonus Cospar a été introduit après des mouvements sociaux, en 2009 (Photo d'archives)
Le Bonus Cospar a été introduit après des mouvements sociaux, en 2009 (Photo d'archives)
Combien de salariés touchent le Bonus Cospar, combien d'entreprises le versent ?

A ce jour, aucun chiffre ne permet d'en avoir une idée précise. Dans son étude sur les salaires dans le privé à la Réunion, pour l'année 2010, l'Insee a fait une "simulation" afin de savoir qui pouvait bénéficier de cette prime parmi les salariés du privé.

Pour rappel, ce bonus, dont le montant est déterminé selon une grille des salaires, a été mis en place à l'issue de mouvements sociaux, en 2009, afin d'augmenter le pouvoir d'achat des salariés. "Les salariés qui touchent moins d'1,4 Smic bénéficient d'un supplément de 50 euros mensuels. Le montant est de 60 euros pour les salaires compris entre 1,4 Smic et 2 Smic et 55 euros entre 2 Smic et le plafond de la Sécurité sociale (2.859 euros). Au-delà de ce plafond salarial, le bonus Cospar n'est pas alloué", rappelle l'Insee.

"La prime est intégrée à la fiche de paie du salarié et versée par l'entreprise. A partir de la source des déclarations annuelles de données sociales (Dads) diffusée, il est impossible d'isoler le montant du bonus reçu. Par ailleurs, il est à ce jour difficile de déterminer le nombre d'entreprises effectivement concernées par cet accord, et parmi celles-ci, celles qui l'ont récemment appliqué", ajoute l'Insee dans sa note.

98% des ouvriers non qualifiés concernés, 15% des cadres

"Dans l'hypothèse la plus favorable, 80% des salariés auraient pu être éligibles à ce bonus compte-tenu de leurs niveaux de salaires. Le montant versé s'échelonnerait ainsi entre 8 euros en moyenne pour les cadres et 50 euros pour les ouvriers non qualifiés", poursuit l'Insee.

Dans le détail, 98% des salariés étaient potentiellement éligibles au bonus Cospar, de même que plus de 90% des ouvriers qualifiés et des employés. Seuls 15% des cadres et un peu plus de 60% des professions intermédiaires auraient pu être concernés en 2010.

Les partenaires sociaux ont cette année demandé à la Dieccte et à la CGSS qu'une étude fiable et complète concernant le Bonus Cospar soit réalisée. Celle-ci devrait sortir prochainement. Les syndicats demandent par ailleurs l'intégration du Bonus Cospar dans les salaires, alors que sa disparition est programmée pour le 31 décembre 2013. Une nouvelle rencontre avec le patronat sur cette question est prévue le 8 novembre prochain.

80% des salariés "potentiellement éligibles" au Bonus Cospar en 2010
Jeudi 31 Octobre 2013 - 15:00
Lu 16731 fois




1.Posté par Jo le 31/10/2013 16:03 (depuis mobile)
Bossant dans des TPE PME, autant moi que mon épouse payé au SMIC ont vu notre prime COSPAR supprimé par nos patrons respectif depuis le 1er janvier 2012 !

2.Posté par David Asmodee le 01/11/2013 08:26
@post 1: appelle freedom et pleurniche !

3.Posté par véridik le 01/11/2013 11:45
plus de bonus COSPAR non plus pour ma part, qui a été tout simplement supprimé depuis janvier 2012 ... ensuite ça a été la fin du RSTA , en 2ans j'ai vu mon salaire net (hors RSTA) diminuer d'environ 150euros , ce qui n'est pas négligeable pour un bas revenus.
Et avec la fin de la defisc' sur les heures supp' les socialos nous avait promis des embauches, tsss la situation est pire!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales