Faits-divers

80.000 litres de lait déversés devant l'usine du Gol


80.000 litres de lait déversés devant l'usine du Gol

Les éleveurs du Sud sont excédés. La grève à la Séchilienne-Sidec a provoqué la perte de milliers de litres de lait obtenus ces derniers jours après la traite de leurs vaches, le système réfrigérant ne fonctionnant pas du fait de l'absence d'électricité.

Du coup, six camions pleins de lait "tourné" sont actuellement en train de se rendre en direction de l'usine du Gol à Saint-Louis.

Les éleveurs comptent déverser près de 80.000 litres de lait impropre à la consommation devant la centrale thermique dont l'activité a été stoppée en raison de la grève des salariés de la société Séchilienne-Sidec.

La FDSEA (Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles) publie un communiqué pour annoncer cette action :

"Après deux jours de grève, la filière laitière paye les conséquences, des milliers de litres de lait seront jetés à cause des coupures.

Les éleveurs de la Plaine des Cafres ont des difficultés pour alimenter en eau les animaux, la collète de lait ne se fait plus.

Il s’agit aujourd’hui des éleveurs laitiers, mais demain il est possible que d’autres filières animales soient touchées (les éleveurs de porcs, lapins, volailles). Les bâtiments sont souvent équipés de matériels électriques.

Nous en appelons à la responsabilité de chacun des partenaires pour trouver une issue dans ce conflit mais aussi à la responsabilité de l’Etat au niveau de zone de délestage qui doit prendre en compte ce type d’activité.

En ce temps de crise se sont toujours le plus fragiles qui risques de payer lourdement."

Mardi 4 Janvier 2011 - 14:43
Lu 3589 fois




1.Posté par noe974 le 04/01/2011 14:50
Tout est bon pour polluer !
il fallait le donner en pleine bouche ce lait aux grèvistes _assassins de la CGTR !

Il faut faire la même chose pour Bois Rouge !

2.Posté par La honte le 04/01/2011 14:55
La réunion na pas assez de pauvreté, les même obliger de jeté du lait mais c'est grave la!!!!!!!!!!

3.Posté par tuitiut le 04/01/2011 15:13
hé voilà!!! Y en qui ose ! maintenant on va aller mettre tout ce qui a gaté dans nos frigo/congélateur,!!

4.Posté par David le 04/01/2011 15:51
c'est devant les bureaux de la CGTR qu'il faut aller verser le lait pourri.

5.Posté par Tonymontana le 04/01/2011 16:00
Ça promet un peu d'action. ..

6.Posté par Bayoune le 04/01/2011 17:01
Mi konpran pi, mi konpran pa. kan na in grève sirprize i kri skandale, bélà dopi in mwa, bann travayèr la domande diskisiyon èk la direksiyon de la séchilienne-Sédec. Dopi in mwa la dieksiyon la pa bouze son pti dwa, la anvoye lo bann zoué kanète. Kan lo bèzman i fini par pété, domoune i rotourna azot non pa konte la direksiyon de la Séchilienne la navoye travayèr boulé, mé kontre lé travayèr, bé sé lo moune à lanvers, zot i vé in rézime fasciste konm Sarko èk Le Pen i rève kosa. Eske seré pa miyé ke toutlemoune i drèss azot konte l'EDF ki faktire anou son léstrisité minm kan la pwin, é poukwa awar doné in lantreprize privé lo marsé pou fé léstrisité ki dwa rolève du dominn piblik, i soutrète partou pou zot fuyr zot responsabilité, lé konm pou dolo lé parèy i donn sa in bann gros zozo pou ramass larzan dosi lo do réniyoné, é là Véolia ou la Cise i angrèss azot èk nout lo, nout lo i sorte dann nout réiviyère la réniyon, nou la pa ankor vu la Cise ou Véolia débarke dé conteneurs dolo la Réniyon. La lé inpé parèy, lé pa konte lé travayèr domoune i dwa bataye, mé konte l'EDF é son konparse la Séchilienne Sidec ke lé responsab la merde ke néna, puiske elle n'a pas répondu aux syndicats. Ou alors qu'on nous dise tout simplement, en France, vous n'avez plus le droit de faire grève, ainsi les choses seront claires....

7.Posté par mwa la pa di le 04/01/2011 17:41
Bayoune, le droit de grève existe , mais nous avons le droit de penser que la CGTR fout la merde plus pour elle que la défense d'une cause juste. plus de 20 % ils sont des nantis. Qu'ils se battent pour la création d'emplois, mais là c'est se foutre de nous et de cracher sur tous les petits salaires et demandeurs d'emploi. La CGTR fait en ce début d'année le combat de la honte.

8.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 04/01/2011 17:44
Cette société sous traitante est finalement en RUPTURE DE CONTRAT avec EDF et l'État...
Pas sure qu'EDF n'accepte encore longtemps de mettre son réseau et sa clientèle encore a la merci de cette société...
Il serait plus qu'important d'en tenir compte et d'entamer une procédure devant les instances compétentes, car c'est EDF qui en portera, quoi qu'il arrive, les conséquences...
puis se retournera vers son sous traitant...
Quand a ce gaspillage de Lait, matière 1ere dont tant d'Enfants manquent et que l'on voit gâché en pleine crise, c'est a vomir... j'espère que les gens de cette société dormiront bien et ne subiront pas trop de reproches de leur propre famille et de l'image décalée et surréaliste qu'ils véhicules.

9.Posté par David le 04/01/2011 17:48
Bayoune, te fatigue pas, personne lira ton machin. On comprend rien.

10.Posté par Otage le 04/01/2011 17:58
@ post 6 la grève est un droit, la prise d'otage ne l'est pas!

11.Posté par Adeline le 04/01/2011 18:31
Attention, le lait qui a été déversé était du lait qui avait tourné, donc impropre à la consommation.
Les agriculteurs qui ont fait ça sont en colère mais pas inconscients au point de donner du poison pour des enfants. Et ces agriculteurs en avaient gros sur le coeur en voyant leur labeur sur la route... ça se sentait dans leur discours !

12.Posté par Réaliste le 04/01/2011 18:43
eh ben avec tout ce lait tourné sa doit sentir bon la...

13.Posté par noe974 le 04/01/2011 19:27
N'aurait-on pas pu faire du yaourt ou du fromage au lieu de gaspiller ce lait ?

Pas bien d'exprimer votre colère de la sorte , messieurs . Vous faites un péché grave et méritez l'enfer !

Confessez-vous !

14.Posté par Céline le 04/01/2011 20:44
Bayoune t'as bien raison... Moi j'ai compris tout ce que t'as dit, bien que zoreil, alors si il ya des zoreilles qui font pas l'effort de comprendre la langue de leur île, ça craint! Et en plus ils se vantent de le dire, et se permettent de parler au nom de tous..
En tout cas, t'as bien raison! Il faisaient peser la menace de grève depuis le début du mois de décembre! C'est pas une surprise! Si leurs employeurs attendent que ça pète avant d'agir (en leur accordant un droit légitime puisqu'écrit dans les textes!!), ce sont eux qui sont à blâmer. Alors oui c'est sur ça fait chier tout le monde, mais c'est légitime, alors je respecte! Larguez pas les gars, à votre place, si je pouvais légitimement toucher 50% de plus chaque mois, je ferais tout pour l'obtenir, comme tout le monde je pense, ne soyons pas hypocrites.

15.Posté par lol le 04/01/2011 20:46
Il fallait les faire boire à Max BANON le coco comuniste de la CGTR. Le toutou de Yvan HOAREAU lui qui habite à côté des VERGES Pierre et Paul , max HOAREAU, ROBERT Roland, et les nantis du PCR

16.Posté par Bayoune le 05/01/2011 09:34
David ou sé vréman in grinn babouk, noulé la Réniyon lé normal ke mi yékri konm domoune i koze èk mwin. An France, mwin té i ginye koze fransé, isi mi ginye pi. Mi vé zisteman ke sakin i fé in léfor pou aprann la lang nout pays.

Je reprends donc ce que j'ai dit, il est quand même ahurissant de voir que les consommateur d'électricité que nous sommes tous, ne se dressent pas contre l'EDF qui permet avec le concours ddu gouvernement français, et de l'Europe les privatisation sauvages, donnent le pouvoir à des sociétés privées de s'engraisser sur le dos des réunionnais, mais contre les travailleurs qui ne revendiquent pas quoique ce soit, mais demandent tout simplement tout l'application de ce qui est prévu dans leur contrat de travail et qui leur a été caché depuis trop longtemps. C'est contre les profitants-exploiteurs des travailleurs que le monde réunionnais devrait se dresser et demander et exiger que les demandes des travailleurs trouvent une réponse le plutôt possible pour éviter la merde et les emmerdements qui s'en suivent se terminent dans l'intérêt de la population, que l'EDF et la séchilienne n'en ont rien à foutre. Le droit de grève existe, et les travailleurs agissent avec raison pour faire respecter leur droit. Dalone èk dalon lé pa dosi nout bann frar travyèr nu dwa tiré konm inbonpé i fé dosi Freedom konpliss de l'évennement pou fé monte la mayonnaise. rapèl azot 1991, o Chaudron, sé pa Camille la pèye lé pokasé, sé riyink réniyoné la trouve la mor é la koni la prizon. méfi anon bann zoizo de pasaz. Soyons solidaire de tous les mouvements sociaux quand les travailleurs réunionnais exigent l'application de leurs droits ou une amélioration de leur condition de vie pour leur famille. Refusons d'être complice de ces sociétés qui ne finissent pas d'engranger des bénéfices sur le dos des masses populaires. dénonçons ces requins de la finance, que ce soit dans l'exploitation de l'eau, de l'électricité, de la poste qu'on est obligé de prendre un compte bancaire et qui nous traite comme des chiens, c'est contre ceux la que nous devons nous révoltés, et pas contre nos frères de combat pour la dignité du peuple réunionnais . >I fo nout toute nou mète ansanb, nous marss la min dan la min pou sove nout péi é sasé bann zanprofitèr i yantoure anou partou....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales