Faits-divers

7 collégiens "sous l'effet" sèment la pagaille: "Un incident comme il en arrive de temps en temps"


7 collégiens "sous l'effet" sèment la pagaille: "Un incident comme il en arrive de temps en temps"
Sept élèves du collège Hégésippe Hoarau de La Rivière Saint-Louis ont été pris en charge par les sapeurs-pompiers. Ce vendredi matin, après avoir consommé de l'alcool et des stupéfiants, les adolescents ont tenté d'entrer dans l'établissement "visiblement pas dans leur état normal"

Ils ont été stoppés par le personnel, vigilant. Le protocole a été appliqué et les parents appelés. Tous étaient conscients mais deux, plus atteints, ont été évacués par ambulance. "Il s'agit d'un incident comme il en arrive de temps en temps", déplore le principal. 
Vendredi 17 Février 2017 - 11:38
Lu 22371 fois




1.Posté par Zantak le 17/02/2017 13:33

À Saint Louis, ce genre de comportement, c'est la norme. Et encore sommes-nous à La Rivière. Au collège Leconte de L'Isle, c'est bien pire. Ces comportements sont de plus absous par la direction qui trouve toujours des circonstances atténuantes. Vous comprenez, les parents, ceci, cela... Nombre de profs, en particulier de sports soutiennent les comportements de ces jeunes cagniards. Ils sont progressistes et d'extrême-gauche. Sauf leur portefeuille indexé bien à droite.

2.Posté par Didam le 17/02/2017 13:37

Aahh ! Saint Louis, la ville où il fait bon vivre :)

3.Posté par La vérité vraie... le 17/02/2017 13:47

Non, Mr le principal, ça n'arrive pas de temps en temps ! Mais de plus en plus souvent...
Tous ces chefs d'établissement : une brochette d'administratif complètement déconnecté de la réalité des familles, des élèves, de leurs enseignants (alors qu'ils l'étaient eux-mêmes le plus souvent).
Le harcèlement, ça arrive. L'alcool, ça arrive, c'est pas très grave. Les violences, pas graves, c'est quotidien.
Il est grand temps de faire le ménage dans cette caste. Ils doivent assumer leur responsabilité et ne pas se retrancher derrière leur protection focntionnelle.
Avis aux parents : plus de négociations, allez directement au pénal en cas de problèmes.

A lire :

http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1495999-harcele-au-collegue-j-ai-pense-au-suicide-l-education-nationale-m-a-laisse-tomber.html

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/02/02/harcelement-scolaire-l-etat-reconnu-en-partie-responsable-du-suicide-d-une-collegienne_5073696_3224.html

4.Posté par Pamphlétaire le 17/02/2017 14:23

Qu'en pense Najat Vallaud-Belkacem? Ah oui, cela ne la concerne pas, les musulmans ne consommant pas d'alcool...De toute manière, ces collégiens-là ont bu et consommé à l'extérieur de l'établissement, certainement en prenant leur petit déj...Donc, la ministre ne peut-être responsable aucunement se trouvant de plus à Paris, à plus de 10.000 km et n'étant pas la nounou de ces jeunes...De plus, ces jeunes ont peut-être consommé du cannabis dont, en 2009, la ministre de l'Educ se prononçait pour la dépénalisation du cannabis. Mme Najat Vallaud-Belkacem déclare en 2015 avoir changé d'avis à ce sujet et être contre cette dépénalisation...Ces jeunes ignorent certainement que leur ministre a retourné sa veste sur la question du cannabis...Nul n'est censé ignoré la loi mais ici ce n'est pas une loi mais seulement un projet. CQFD

5.Posté par annonyme le 17/02/2017 14:58

Les parents sont responsables. Kel education donnez vs a vos enfants. Sa ecole pou gratte le ki. Fe le caid, se faire remarker. Sa te mon z enfant la . Croit moin mi te corrige ali bien .

6.Posté par greg le 17/02/2017 15:54

Rien de bon dans cette ville!

7.Posté par Farida Chlamydia le 17/02/2017 16:34

@4 où t'as vu que les musulmans ne consomment pas d'alcool ?
Ne pas confondre préceptes religieux et hypocrisie.

D'ailleurs, le Coran n'interdit pas l'alcool, mais l'ivresse.

8.Posté par Samwinsa le 17/02/2017 16:36 (depuis mobile)

Mi croi lé pa là un kestion de ville mais plutôt un kestion léducation parentale non? Mwin aussi si mon marmay i fé sa, lu fra un seul coup aussi. Mwin lé sûr lu recommencera pu.

9.Posté par Bèné le 17/02/2017 17:20 (depuis mobile)

D'avoir c'est le prof de sport i done a zot la rak ?

10.Posté par oups le 17/02/2017 18:20

Collegiens donc mineurs. Qui leur a vendu de l'alcool et zamal ? Ont ils pris tout cela chez leurs parents ? Pour moi ce n'est pas un incident et ce n'est pas à prendre à la légère

11.Posté par anonyme le 17/02/2017 18:32

TOUTE CETTE BANDE MERITE UNE BONNE CORRECTION OU BIEN UNE EXCLUSION DE 5 JOURS ET MENTION DANS LEUR CARNET SCOLAIRE

12.Posté par almuba le 17/02/2017 18:49

"Comme il en arrive de temps en temps"
Quoi de plus normal !
Cela ne dérange pas le principal plus que ça.

13.Posté par LASTIC le 17/02/2017 18:57

TOUJOURS St LOUIS ! si maintenant ils mettent l'effet depuis le collège ! Combien arriveront à l'université et surtout dans quel état,? il y a des des coups de pieds au cul qui se perdent et surtout que l'on vienne pas me dire que c'est de la maltraitance

14.Posté par Jose le 17/02/2017 19:00

Le parents au trou avec leur progéniture pourrie !

15.Posté par La familia le 17/02/2017 21:12 (depuis mobile)

Franchement en 2017 voir ça à La Réunion c'est désolant. Ces individus seront favorisés sur le marche de l'emploi en raison de leur âge et les plus de 26ans sérieux , responsable : les politiques ne font et ne feront rien pour eux. Triste réalité

16.Posté par PAYET le 18/02/2017 06:57

Le POSTE 4 a certainement dû consommer des choses pas très nettes, habite t il la Rivière St Louis ?; en tout cas ça sent la nausée... des commentaires qui perdent la raison

17.Posté par annonyme le 18/02/2017 10:17

Tt sa va atendt le rsa et devant la boutique.

18.Posté par momo le 18/02/2017 13:30

ah elle est belle notre jeunesse mais pas grave c est de la faute a personne

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter