Faits-divers

6h30 : Le Dash-8 effectue son premier largage d'eau sur le Maïdo


6h30 : Le Dash-8 effectue son premier largage d'eau sur le Maïdo
Ce matin, la météo est bonne du côté du Maïdo à Saint-Paul : peu de vent et un ciel bleu. C'est dans ce contexte que les pilotes du Dash-8 ont effectué le premier largage d'eau, à 6h30. Ce lâcher a été effectué en deux fois, sur des parties différentes de l'incendie à très basse altitude.

Le Dash-8 effectue des largages très précis, soutenu par la présence d'un hélicoptère qui évalue la situation progressivement.

Rappelons que ce bombardier d'eau est arrivé aux alentours de 20 heures hier soir (voir article)

Son ravitaillement est prévu à la base aérienne 181 situé à l'aéroport de Roland Garros.



Les pilotes du Dash-8
Les pilotes du Dash-8
Mercredi 20 Octobre 2010 - 07:08
Melanie Roddier (photos de Sébastien Collet)
Lu 2654 fois




1.Posté par andremctp le 20/10/2010 08:20
Il ne reste plus qu'à souhaiter BON VENT à l'équipage du DASH-8 dans leur mission.

2.Posté par noe974 le 20/10/2010 08:24
Superbe équipe de professionnels , comme on admire !!!

Bienvenue

Restez chez nous après votre mission .

3.Posté par Fab le 20/10/2010 08:39
J'espère que l'arrivée du DASH 8 permettra d'éteindre définitivement cet incendie. Dommage qu'il ne soit arrivé que 8 jours après le début.. Manque de réactivité évident de la part des services logistiques !
Respect à l'équipage qui n'a pas dû dormir beaucoup. Tout comme les pompiers arrivés par avion.. Pas de répis ! Courage

4.Posté par tiabeille le 20/10/2010 09:17
Je salue le courrage et le travail des pompiers locaux et ceux qui sont venus de Métropole et aussi de leur famille.

Les bonnes décisions ne sont pas faciles à prendre. Mais je pense que nos décideurs auraient dû recourir au DASH dès le début. La réflexion a dû se porter sur le coût mais puisqu'il y ont été contraint d'y recourir, c'est dommage d'avoir laissé la Réunion, même si ce n'étaient que des arbres, des herbes et des bestiolles brûler parce que c'est la Réunion entière qui subira ces conséquence au delà même des incidences touristiques, de patrimoine, etc. juste sur le plan de la VIE, de la nauture et nous.

Et que les résultats des enquêtes mènent à retrouver les coupables et que cette fois ils n'en prennent pas que pour deux jours et 1 euros symbolique. Ils devraient même être condamnés à replanter la forêt à la main.

Une fois de plus ces situations montrent que quand on veut on peut et que les moyens existent. Pourquoi ne pas ETRE EFFICACE DES LE DEPART, surtout quand on peut prévoir la catastrophe. La situation peut être comparable en Métropole, pourquoi 50 canadaires alors qu'un DASH seulement serait autant efficace et plus rapide et l'étendue des incendies diminuées et des patrouilles ou gardes sur les sites sensibles ou non parce que ces fous de pyromanes n'ont pas de limites et de cervelles.

5.Posté par bouboul le 20/10/2010 09:45
Un bombardier d'eau qui arrive 8 jours après le début de l'incendie!!! Au lieu d'aller se la peter à paris, pourquoi le tout petit (?) de la région, entre autre, cireur de savates de chambre du tandem Sarko-Fillon ne s'est-il pas manifesté ?
C'est peut-être pas de sa faute, car apparemment il ne sait pas ce que c'est ! et, encore moins que de tels appareils existent bel et bien, alors que lui les a vu à la téloche...vous avez dit ignard?

6.Posté par Prochaine mission le 20/10/2010 10:25
Bravo et merci Messieurs.

Prochaine mission éteindre le feu à l'Elysée. Quoique non ! C'est une bonne chose pour 60 millions de Français.

7.Posté par la voix ( du nord ) le 20/10/2010 10:36
Ce bombardier d'eau, qu'il reste à la réunion. il restera 2 pour la métropole, on le garde chez nous. il servira pour l'océan indien. le gouvernement peut bien le faire.

8.Posté par ti colon le 20/10/2010 12:01
Bienvenue aux pilotes !!!

Sachez que nous sommes avec vous...
J'espère qu'après votre mission pour sauver notre patrimoine, notre volcan vous offrira cette fois, un grand spectacle comme il sait le faire...

Bon courage à ces pilotes et merci pour ce que vous faites...

9.Posté par Logique le 20/10/2010 13:33
7.Posté par la voix ( du nord ) le 20/10/2010 10:36

1/3 des moyens sur La Réunion qui représente 1% de la population de la France?
On serait juste 50 fois mieux dotés que la métropole...

Plus sérieusement, s'il s'avérait que ce soit réellement utile, 1 appareil pourrait être positionnée chez nous (sur la zone OI) pendant les périodes où les risques d'incendie sont faibles en métropole, comme maintenant.

Comme ça, on pourrait habiller Pierre sans déshabiller Paul.

Ceci dit, ça implique qu'on soit équipé pour la maintenance de l'avion, sans compter les coût des allers et des retours ! Sachant qu'on en a besoin une fois tous les 10 ans, il faut bien réfléchir...

Ne les faire venir qu'en cas de besoin mais optimiser le délai de transfert pourrait être une bonne solution alternative.

Allez, pour le prochain appel d'offres d'avions bombardiers d'eau pour la Sécurité Civile, prévoyez des réservoirs supplémentaires de kérosène adaptables pour les trajets de 9000 km ;-))

10.Posté par kachim le 20/10/2010 20:53
@ la voix du nord : il n'y a que 2 Dash 8 à la BASC à Marignane : Milan 73 (celui qui est à la Réunion) et Milan 74

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales