Santé

61 cas confirmés de chik et un cas de dengue

L'ARS a publié son relevé hebdomadaire sur le chikungunya et la dengue à la Réunion. 61 cas confirmés de chik pour 22 cas cas probables et un premier cas de dengue.


61 cas confirmés de chik et un cas de dengue
Chikungunya :

Depuis le 6 mai 2010, 5 cas supplémentaires autochtones ont été confirmés et   7 nouveaux cas probables. Les nouveaux cas confirmés sont domiciliés sur la commune de Saint-Paul (4) et Les Avirons (1).  

Le bilan épidémiologique au 12 mai 2010 à 12 heures s’élève à :
- 61 cas confirmés autochtones (dont 51 à Saint-Paul, 3 à Salazie, 2 aux Avirons, 1 à l’Etang-Salé, 1 à Saint-Benoît, 1 au Port et 2 touristes métropolitains) :
- 22 cas probables autochtones
- 1 cas probable importé d’Indonésie
 
Dengue :

Un cas de dengue autochtone (sérotype 3), ne présentant pas de forme sévère, a été identifié dans la commune du Port. Ce virus est identique à celui responsable de l’épidémie de dengue qui a eu lieu aux Comores. Il a également été identifié à Mayotte où il circule actuellement.  

Il s’agit du premier cas autochtone confirmé dans l’île. Une surveillance épidémiologique et des mesures de Lutte Anti-Vectorielle (LAV) ont été mises en place.  

La dengue est en recrudescence à travers le monde.  
 
Mesures de prévention
Le chikungunya et la dengue sont des maladies transmises par le même moustique à La Réunion. Afin d’empêcher la propagation de ces virus dans l’île, une nouvelle communication à destination des voyageurs sera menée par le biais d’affiches et de flyers, rappelant la nécessité de se protéger contre les piqûres de moustiques durant leur voyage et après leur retour à La Réunion.

Par ailleurs, les autorités sanitaires appellent la population à la vigilance et à la poursuite de la mobilisation contre les moustiques par :  
- la protection individuelle (répulsifs, vêtements couvrant, diffuseurs électriques, serpentins à l’extérieur, moustiquaires…),
- l’élimination, autour de chez soi, des eaux stagnantes, favorables au développement des moustiques,
- la consultation de son médecin pour toute apparition de symptômes.
Mercredi 12 Mai 2010 - 16:54
Lu 2323 fois




1.Posté par Cambronne le 12/05/2010 17:49
Après la remise à flot de l'euro fallait bien revenir au mythe effrayant de cette propagande de vilaine femelle moustik , alors on va tous mourir?

Voilà ce à quoi des gens sont payé pour relayer une information à maintenir la peur d'un insecte ce pays est vraiment foutu l'état de décrépitude collectiviste programmé ; Certes, tous les jours, nous assistons à de furtifs petits coups de canifs pour contenir l'invasion des JU 87 stukas avec leur son divin lorsqu'ils sont en piqué

J'adore la propagande sur une surveillance épidémiologique et des mesures de Lutte Anti-Vectorielle (LAV) ont été mises en place des batteries de DCA récupéré du surplus Irakien . j'espère aussi que ces agents verbalisent les mémés récalcitrantes avec leurs soucoupes qui sont placée sous les pots de fleurs. ...
L'on s'étonne ensuite pourquoi il n'aura suffit que quelques semaine pour que la France dépose les armes en 1940 pourtant la France disposait plus de canon plus de chars , mais que voulez vous les pleutres n'ont aucun sens patriotique ....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales