Economie

6 centimes de plus pour le super et 7 pour le gazole à partir du lundi

Ces augmentations étaient attendues. Dans son communiqué, la Préfecture affirme que cette décision était devenue “une nécessité”. Le préfet l’explique dans une longue déclaration de quatre pages, conformément au souhait “du Secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-mer a souhaité la transparence sur le prix des carburants”.


6 centimes de plus pour le super et 7 pour le gazole à partir du lundi
C’est fait, le super passe de 1,48 € à 1,54 € et le gazole de 1,18 € à 1,25 €.
La hausse aurait même dû être plus importante selon le document signé par le préfet. Le représentant de l’Etat appuie ses dires par un tableau précis qui donne la structure des prix du super et du gazole.
Ainsi, on apprend que 100 litres de super coûtent à l’achat 55,423 €. Puis s’ajoutent le fret (1,812 €), les droits perçus pour utilisation des infrastructures portuaires (1,8611 €), les droits de douanes (2,7238 €), l’octroi de mer (13,3291 €) et le FIRT (Fonds d’investissements routes et transports) 58,24 €.
Ce qui fait une fiscalité et une parafiscalité à 74,2929 €. Notons que ces 74,2929 €, et cela n’aura sans doute échappé à personne, c’est tout de même la Région Réunion, le Conseil général et les mairies qui avec le FIRT, prélèvent plus des deux tiers des taxes (58,24 €).
C’est plus que le coût d’achat du carburant. Maintenant faut-il se plaindre ? Rappelons que le FIRT rapporte chaque année près de 200 millions d’euros, plus de la moitié revient au Conseil régional et le reste est réparti entre le Conseil général et les communes.
Autre prélèvement pour ces trois instances locales, l’octroi de mer. Son coût est également élevé.
De fait, si l’on additionne les frais de stockage et de conditionnement (1,8250 €), la marge de distribution (10,2653 €) et la marge détaillant (10,6492 €), le coût de revient de 100 litres de carburant à la pompe, vaut 157 euros.
Le litre de super serait alors vendu 1,57 euros, “si cette structure de prix avait été appliquée stricto-sensu”. Le prix du gazole lui aurait été 1,30 € et non 1,25 €.
“Cet écart entre le prix de revient et le prix de vente, a été maintenu dans l’attente de l’aboutissement complet des travaux engagés dans le cadre de notre table ronde”.
Il semblerait que les évolutions prochaines du cours du pétrole pourraient permettre un retour à l’équilibre “en tenant compte du quasi gel du 1er août”.
Les prix du carburant devraient être revus pour le premier décembre alors que la prochaine réunion de la table ronde aura lieu le 23 octobre 2008.

Vendredi 3 Octobre 2008 - 18:02
Jismy Ramoudou
Lu 640 fois




1.Posté par darkalliance le 03/10/2008 18:51
C'est la famille V... qui vous remercie ! A la gloire du Pharaon & family.

2.Posté par Bill Vesée le 04/10/2008 08:33
Il a l'air épuisé notre Préfet.

3.Posté par Gramoun le 06/10/2008 07:24
Bon, la i komans ét bon la !
Astér kamarad Paul, la lé tro for, ou lé antrinn roul a nou…
Ou la organiz lanboutéyaj in pé partou, parske sé la Région i okip le bann gran somin, donk sé ou…
Ou pran desu chak lit lésans plis la moityé pou ou fé sad ou la anvi ansanm…
Ou lé for…

Mé la ni suiv pi a ou

4.Posté par boyer le 08/11/2008 09:05
il y a un document interessant ici: MEEDDAT/SESP – Les comptes des transports en 2007 (tome 1) – juin 2008

on y lit que depuis une decision européenne de 2005, la tipp est devenue regionale en 2007 avec un classement des taux de tipp (en euros/hl) ou en fin de compte le FIRT974 est avant dernier juste devant la corse


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales