Culture

50ème anniversaire de l'Indépendance malgache : Musique et défilé ce samedi sur le Barachois


La ville de Saint-Denis organise une festivité musicale ce samedi 26 juin 2010, dès 18h sur le Barachois, à l'occasion du cinquantième anniversaire de l'Indépendance de Madagascar. Un plateau musicale et un défilé de mode sont prévus.

Des artistes tels que Mami Bastah, adepte de folksong et qui a remporté le Prix Musique de l'Océan Indien en 2009, Lindigo, Tiana, Rasoa kininike... vous feront découvrir la musique rythmique de l'île Rouge. Le textile malgache sera également mis en avant à travers un défilé de mode.

Dès demain 18h, une conférence sur les croyances à Madagascar est prévue à l'ancien Hôtel de ville de Saint-Denis et sera présentée par Charlotte Rabesahala, de l'association Miaro.

Une exposition de photographie intitulée "Olombela" se tiendra ce samedi, avec un vernissage à 15h, au case Saint-François de Philippe Gaubert. Elle propose "un regard différent sur les régions, les mœurs et coutumes de Madagascar". 

La plupart de ces artistes seront dans le Sud à partir de 19h, sur le site de la Ravine-Blanche à Saint-Pierre le dimanche 27 juin.
Mercredi 23 Juin 2010 - 17:42
Karine Maillot
Lu 3098 fois




1.Posté par cafir le 23/06/2010 19:35
Bonne fête aux Malgaches et aux Reunionnais-d'origine gache .
Ritani dazanaoumalalao Rimadagascarasoua
cafir

2.Posté par almuba le 23/06/2010 20:58
Quand est-ce que la Fêt' Caf' sera fêtée à Madagascar?
Peut-être quand un réunionnais sera maire dans ce pays!

3.Posté par Joseph le 23/06/2010 21:44
Bonne fête à tous les Malgaches !

4.Posté par reglisse30 le 23/06/2010 22:45
bonne fete à tous, malgaches et francais réunionnais!!!!
vive madagascar!!! vive la réunion!!! vive la france!!!!

5.Posté par Toukonfé le 24/06/2010 01:49
LE MÉPRIS DE LA VILLE DE SAINT DENIS ENVERS LA MÉMOIRE DES RÉUNIONNAIS
QUI ÉTAIENT Chassé de Madagascar et qui ont SOUFFERT DU RACISME ET DE L' AGRESSION DES MALGACHES APRÈS LEUR INDÉPENDANCE.

Pour la fête de l'indépendance des malgaches QUI PAIE UNE TELLE MANIFESTATION ?
JE N'AI PAS LE TEMPS DE FAIRE MON COMMENTAIRE SUR CETTE MANIFESTATION QUI DEVIENT PESANTE MÉPRISANTE SUR LE SOL RÉUNIONNAIS , DANS MON PAYS DE FÊTER LEUR INDÉPENDANCE.
LEUR INDÉPENDANCE EST SYNONYME DE SANG ET DES LARMES POUR BON NOMBRE DES REUNIONNAIS QUE LA VILLE DE SAINT-DENIS ENCORE UNE FOIS S"EN BAS LES CO.....ES DE NOTE MÉMOIRE DE NOTRE SOUFFRANCE.

LEUR INDÉPENDANCE EST SYNONYME D'UNE PHRASE QUE MA GRAND MÈRE M' A TOUJOURS DIT QUE LES MALGACHES NOUS ONT TOUJOURS DIT " notre pays est à nous, aucun étranger doit venir ici, vous les Réunionnais dehors, soit vous rentrez à la Réunion soit rentrer EN FRANCE en tout cas FOUTEZ LE CAMP DE NOTRE PAYS.

MADAGASCAR EST A NOUS SINON ON VOUS TUE.
MES GRAND-PARENTS ONT TOUT LAISSER LA, leur vie et leurs biens et ils sont partis

Aujourd'hui ils viennent fêter leur indépendance dans notre capitale, cela veut dire que nous réunionnais en tout cas le maire de saint-denis ne respectent pas la mémoire de ceux qui ont souffert de l'atrocité , de la violence et du racisme que nous avons subit à Madagascar et ne vient pas me dire qu'on était des riches réunionnais colonisateurs mon grand père était mécanicien-.camionneur

ILS ONT PAS CHERCHER SI ON ETAIT DES FRÈRES ILS ONT NOUS Chassé comme
des animaux , comme des chiens de leur pays EN LAISSANT TOUT SUR PLACE .

ILS ONT FAIT BEAUCOUP DE MAL A BEAUCOUP DES RÉUNIONNAIS.

Ma grand-mère est morte dans une maison de retraite EN FRANCE prés d'elle il y avait sa vielle valise en carton car elle avait l'espoir d'y retourner.

Je reviendrai la dessus , de double nationalité, ils viennent ici profiter de nos lois, de nos droits profiter de notre subvention,Ils S'EN BAT" les couilles " DE LA RÉUNION.

JE NE VOIS POURQUOI LA MAIRIE DE SAINT DENIS SUBVENTIONNE LEUR FETE D'INDÉPENDANCE leur fait des mamours avec notre argent qu'ils s'occupent des Réunionnais avant tout, point barre.

D'un coté on nous dit qu'il n'y pas d'argent c'est la crise, et de l'autre on finance à gros budget, de fête d'indépendance malgaches, des fêtes ethniques.

Comme-ci on a élu ANNETTE pour développer Madagascar.


LEUR FÊTE ILS N'ONT QU'A FAIRE CHEZ EUX ; MOI JE SUIS CONTRE ET COMPLÈTEMENT CONTRE QUE LES MALGACHES FÊTENT LEUR INDÉPENDANCE DANS MON PAYS.

ILS NOUS CHASSER DE LEUR PAYS PARCEQU'ON ETAIT DES REUNIONNAIS et des français.
LEUR INDÉPENDANCE EST SYNONYME LA MORT DES FRANÇAIS ET DES RÉUNIONNAIS
IL Y A DES CENTAINES DE FRANÇAIS QUI SONT MORTS LA BAS
ILS ONT FAIT COULER LE SANG DES RÉUNIONNAIS.
ILS NOUS ONT CHASSER DE LEUR PAYS SINON C'ETAIT LA MORT POUR MON GRAND PERE ET SA FAMILLE.

MAINTENANT QU'ILS SONT DANS LA MERDE ILS COURENT ICI A LA RÉUNION

DE QUEL DROIT ILS FETENT LEUR INDEPENDANCE DANS MON PAYS VU QU'ILS ONT FOUTU MA FAMILLE DEHORS . CHASSER DE LEUR PAYS.

ET SI A MON TOUR JE LES CHASSE COMME ILS AVAIENT CHASSER MES PAUVRES GRAND PARENTS vous direz que je suis raciste et vous, vous étiez quoi vous ?

ET PUIS QUELLE FIERTÉ DE FÊTER LEUR INDÉPENDANCE DANS LE PAYS Où ILS N'HABITENT PAS ?
QUELLE FIERTÉ ILS ONT DE FÊTER LEUR INDÉPENDANCE ET DE VÉNÉRER LEUR PAYS QUAND LEUR PAYS N'offre aucun avenir pour eux et leur peuple quand ils ne se tuent pas entre eux?

Ils sont solidaires ici pour la fête et dans leur pays ils s'entendent même pas, ils se tuent entre eux , c'est à eux qu'il faut donner les leçons des tolérances et de respect des humains, pas aux réunionnais.
Au dernière manifestations il y avait quand même une centaine des morts et lci ils font la fête. Quelle solidarité ?
Quelle fierté avez-vous les malgaches de fêter votre indépendance chez des gens que vous avez chassés de chez vous ?

ET PUIS QUELLE FIERTÉ AVEZ-vous de venir ici, chercher ce que votre cher pays ne donne pas c'est à dire l'école, l'université, la santé, le travail, le logement le confort les droits et les lois sociaux chez des français, chez des réunionnais que vous avez chassé comme des chiens, comme des animaux de votre sacré pays.
Moi à votre place je me mettrai en veilleuse et de ne pas se le ramener.

je reviendrai plus tard sur cette manifestation en demandant- si à la Réunion va-t-on vers une société "COMMUNAUTARISME" ou PAS ?
Pourquoi finance-t-on les associations malgaches et les autres communautés ethniques pour glorifier et vénérer leur pays ou leur pays d'origine et que nous Réunionnais doit-on accepter cela?.
et même temps on nous dit qu'il n'y a pas d'argent c'est la crise.

EN TOUT CAS CETTE MANISFESTATION C'est un mépris de la part de la ville de saint-denis envers les réunionnais qui ont subit des violences, des agressions des malgaches PENDANT LA PÉRIODE DE LEUR RÉVOLUTION ET DE LEUR INDÉPENDANCE
COMME TOUJOURS, SOLIDAIRE ENVERS LES MALGACHES ET ON S'en fout des malheurs des RÉUNIONNAIS.

Si le maire de saint Denis et son conseil leur lèchent qu'ils aillent à Madagascar et avec l'argent des malgaches pas avec l'argent des créoles réunionnais.

Et vient pas me dire qu'il faut être tolérants, car il faut dire ça a eux, il faut voir comment vivent-ils dans leur pays et dans quelles société viennent-ils aux gens qui viennnent ici qui respectent pas notre manière de vivre, notre histoire, notre culture voire notre pays et nous même.
CAR IL FAUT TOUJOURS SE COURBER SE PLIER DEVANT EUX
VIVE LA RÉUNION ET LES CRÉOLES RÉUNIONNAIS

6.Posté par jb nguyen le 24/06/2010 05:49
bonne fete à tous les malgaches

7.Posté par fiuman le 24/06/2010 07:17
Et pourquoi pas aussi un défilé de l'armée française en armes à Tana pour le 14 juillet?

8.Posté par bouz le 24/06/2010 09:23
toukonfé
tu doit vraiment etre malheureux pour vociferer de tel propos.mais en tout cas ta grande mere ne t'a pas dit tout du moins les comportements des francais la bas envers le malgaches.les reunionais etaient encore pire envers eux .ca ete evoque recement dans un journal du dimanche la ou on refait l'histoire.on peut subir de l'agression physique seulement pour avoir l'audace de croiser un colon.certaines seulement a la vue d'un reunionais font demi tour.c'est dire l'ampleur du degat. et ca c'est dans les annees debut 70je n'invente rien la ,et puis c'est du passe ca il faut se tourner vers l'avenir.
tu termines qu'on doit se plier devant eux.deja une partie de la societe reunionnaise se fait plie de force par d'autre categorie de personne et que les malgaches en rajoutent aussi alors la on pas sortie de l'auberge.
vive la republique vive l'humanite

9.Posté par Christ le 24/06/2010 09:52
Toukonfé oublie un peu vite que la campagne de pacification de 1947 a fait 90 000 morts à Madagascar.
Il devrait partager la douleur des peuples colonisés et leur satisfaction à fêter leur indépendance.
Les permiers Réunionnais étaient des Franco-Malgaches. Et dans bien des veines coule du sang malgache. Il est noble de célébrer la libération des peuples, Bravo aux mairies de St Pierre et de St Denis de partager ce moment. Assez de revanche, n'oublions pas que nous avons envahi un pays, nous nous sommes installés en conquérant, avons massacré et pillé le pays. Ne revisitons pas l'histoire. Bonne Fête aux Malgaches et dansons le Salegy et le Maloya.

10.Posté par Robert.S le 24/06/2010 10:36
Peut-être pas un défilé, mas il semblerait que le 14 juillet soit également fêter du coter de la grande île...

http://www.ambafrance-mada.org/ambafrance-mada/spip.php?article1205

11.Posté par fiuman le 24/06/2010 12:33
Les malgaches qui fêtent leur indépendance à la réunion, les algériens en France qui brulent le drapeau français qui sifflent la marseillaise,et qui mettent le leur au lieu et place du drapeau français sur le fronton d'une mairie française.

La liste n'est pas exhaustive et j'invite chacun à l'enrichir;

Vous n'en avez pas marre de vous faire E......R? Il est temps de révolter et d'agir!

12.Posté par vazabe le 24/06/2010 13:36
Toukonfé, ne fais pas d'analyse ADN, car tu risques l'infarctus..! et oui, si tu es réunionnais, tu as trés certainement du sang malgache dans les veines..! ça doit te faire mal..!

13.Posté par Rasolo le 24/06/2010 13:55
à Toukonfé, Bonjour
Il faut connaître l'histoire, pour éviter les préjugés, et pour ne pas tomber dans le ridicule.
L'affaire de la Sakay dont on nous rabâche les oreilles, était une affaire politique entre les dirigeants de l'époque. Les Malagasy n'ont jamais demandé à faire venir des étrangers, y compris les Réunionnais; et les Réunionnais n'ont jamais demandé à venir à Madagascar. et d'un.
Madagascar n'a jamais demandé à être colonisé par la France ou par un autre pays. Et deux.
Pour coloniser Madagascar, les gouvernants Français de l'époque ont fait venir des Indiens, des Chinois, et plus tard des Réunionnais. Et comme coloniser veut dire, "faire venir des gens pour travailler et ainsi occuper le terrain" au profit du colonisateur (le gros blanc comme vous dites ici). Ces nouveaux migrants, tout comme les Réunionnais sont donc venus, sans l'accord du peuple Malagasy. Malgré tout, cela a bien marché au début. Tout comme les Chinois ou les Indiens, les Réunionnais ont commencé à "faire leur beurre".
Mais quand le président Ratsiraka est arrivé au pouvoir, il a voulu faire les yeux doux aux pays communistes, voulant être reconnu comme communiste lui-même. Voyant le Réunionnais sous son nez, et qu'il considère comme "colon" puisque de nationalité française, il a décrété de mettre la France dehors parce que colonisateur. Les Réunionnais en firent les frais. Le renvoi des Réunionnais était donc une décision gouvernementale et non populaire. D'ailleurs il a fait de même en "claquent la porte" au franc français. Rien que pour se sentir "libéré", "indépendant". Les conséquences, on le sait. Le peuple souffre, mais lui le responsable vit dans une belle villa en France.
Cela n'empêche pas la France de fêter son 14 juillet à Madagascar pour autant. Et trois.
Et pour finir, si vous trouvez que les Réunionnais ont tout perdu à la Sakay, faites le compte. Madagascar pourra rembourser vos pertes. Et la France pourra dédommager les pertes subies par Madagascar en 114 ans de présence sur le territoire, sans compter l'exploitation éhontée de l'or, du mica, de tous les produits d'exportations, des 50% des revenus d'exportation qui allaient remplir les poches de la Banque de France, et des pertes en vies humain es (environ 100.000 victimes lors de la répression de ce qu'elle appelle "insurrection" de 1947(qui n'en n'était pas une).
Et demandez aux dirigeants français, pourquoi ils tiennent tant à garder de bonnes relations avec Madagascar. S'ils veulent nous renvoyer comme vous le souhaitez, nous sommes prêts à rentrer chez nous.
PS- en tant que Français, et fier de l'être, apprenez à maîtriser votre langue pour que le pauvre Malagasy ne vous corrige pas.
A bon entendeur, Salut.

14.Posté par Quel pays ? le 24/06/2010 15:37
Je crois que certains se fourvoient. Ce n'est pas l'unité de Madagascar qui "donne la grattelle", mais de vous voir vous épancher avec délice sous couvert de diatribes post-coloniales aux frais de la marquise (ie les contribuables français). Tout comme les franco-algériens ou algéro-français (je ne sais plus comment les appeler, le savent-ils eux-mêmes ?) qui fêtent leur qualification au mondial en brûlant le drapeau national (je précise celui de notre pays, je précise à nouveau : la France) et en scandant : nique la France, nique la France,...A La Réunion, la communauté franco-malgache n'a nul besoin d'entonner de chants guerriers et n'exprime aucune revendication identitaire, elle a déjà tout ce dont elle a besoin. Lors de l'indépendance, ceux qui ont choisi le confort et la qualité de vie et qui n'étaient pas dans la sphère immédiate du pouvoir ont dû se résoudre à partir. Les fonctionnaires franco-malgaches se sont donc installés aux manettes politiques et administratives sur ce misérable 974 qui les débectent tant. Et insidieusement, des enclaves (St-Denis, Ste-Marie) se sont mises en place. "Little malagasy" était né. Je précise qu'il n'y a aucun mépris dans mes propos. C'est le communautarisme que je veux souligner, quand les autres communautés exigeront leur part du gâteau, qui dira stop ? On a l'impression qu'ici on a des sinois, des malgasses, des zarabs, des malbars,des kafs, des komors et non pas des français d'origine...Au fait concernant l'orthographe, la grammaire et autres, désolé de vous faire de la peine [@13]; mais vous n'avez rien compris à la langue et à son usage. Qu'elle soit française, anglaise,...une fois adulte, vacciné, sevré et dans la vie active, écrire sert à se faire comprendre et à communiquer malgré des fautes (bon pas trop quand même), il faut faire l'effort d'être indulgent avec les autres et essayer de comprendre le message de l'émetteur. En tout cas, c'est ma façon de concevoir "le vivre ensemble" dans une démocratie. Je ne vous souhaite pas une bonne fête et je ne félicite nos maires pour leurs dépenses républicaines. Quand notre pays se réveillera, il sera trop tard pour le compromis, la nation sera obligée de passer par le sang versé pour se ressouder et beaucoup de gens paisibles et soucieux de s'être assimilés en paieront le prix avec les coupables.

15.Posté par Joseph le 24/06/2010 20:26
Rasolo, bien d'accord avec vous.

Je rajoute à votre post un aspect méconnu des moments de crises de xénophobie affichée de la part de certains régimes Malgaches, que Ratsiraka a aussi, en reconnaissant la Chine Populaire, ce qui n'était pas mal en soi bien entendu, renié Taïwan au point de faire établir des listes noires de Chinois (venant de la migration Nationaliste) installés, mariés, tranquilles, pour les rafler et les expulser vers Taïwan. Je ne sais pas le chiffre, mais çà c'est fait ainsi. Chaque pays a sa période honteuse Hortefeux !

16.Posté par Toukonfé le 25/06/2010 02:29
Encore une fois, je n'ai pas le temps de répondre à ces français malgaches ou malgaches français, en tout le cas ils sont français quand cela les arrange comme tout communautariste qui profite le confort et le bien-être du pays où ils arrivent et y vivent et s'en foutent de l' histoire,du combat, de lutte pour la démocratie et la liberté de ce pays comme-ci cela leur était dû et il commence à glorifier leur pays d'origine.

Et si on ose dire quoique ce soit on est traité de raciste.

Pour faire court, moi j'ai dit que j'accepte mal que le drapeau malgache flotte sur la plus grande capitale de l' OUTRE MER FRANÇAIS pour sa fête nationale, que c'est un mépris à notre mémoire des réunionnais, qu'un drapeau d'un pays qui représente le peuple et que ce peuple ont chassé les réunionnais de leur pays comme des chiens, comme des animaux et qui a causé beaucoup fait des victimes physiques et morales.

Et j'accepte très mal que les maires de la Réunion donne de leur temps et notre argent pour fêter un telle manifestation de ce genre.

L'argent employé pouvait servir des réunionnais qui en ont besoin, là on emploi de l'argent des contribuables réunionnais voire français pour glorifier un pays, un drapeau, une culture, une histoire voire un gouvernement anti démocratique.C'"est ignoble.

APRES VIENT DIT QUE L'argent na poin, qu'l faut augmenter les impôts DE LA VILLE;
nous réunionnais on a toujours dans le C...

Que le seul drapeau qui doit flotter c'est celui de la FRANCE.
Moi, j'ai dit qu'ils voulaient leur pays pour eux sans compromis, qu'ils y restent .

En tout cas moi je serai pas fièr voire honte de venir parmi les gens que vous avez détestés, chassés de votre pays pour revenir DANS LEUR PAYS se servir, de S'ABREUVER de leur droit et de leur lois arrachés par des luttes et de leur combat pour la démocratie et la liberté d'expression dans leur pays.

Et qu'eux qu'ils n' ont pas foutu mettre en place chez eux .On se demande qui était le colonisateur ?
J'ai encore un peu de temps, il faut que ça s'arrête qu'on a tous des ancêtres malgaches, moi mes ancêtres sont des créole réunionnais, il y a une différence de taille entre un malgache et moi, POUR PREUVE EUX DANS LES ANNÉES 60 ILS ONT FAIT LA DIFFÉRENCE PAR EUX MÊME, ILS ONT FAIT LE TRIE PAR EUX MÊME aujourd'hui comme ils sont dans la merde dans l'incapacité de diriger leur peuple et leur pays qui vénère d'ailleurs et que les dirigeants les mènent à leur perte tout d'un coup ON EST DES FRÈRES ET SŒURS RÉUNIONNAIS et là ! NOUS SOMMES DES ANCÊTRES patati et patata c'est ça.
Eh non ! moi je suis réunionnais avec mes ancêtres REUNIONNAIS et vous des malgaches point barre mais français voire réunionnais quand cela vous arrange pour faire pleurer les politiques qui ont besoin du communautariste pour ce faire élire, sinon a quoi cela sert tout ce temps et cet argent employé si au bout il n'y a pas la communauté malgache français qui votent.

D'ailleurs, la preuve vous fêtez votre nation, cela veut dire quelque chose.
Un mot pour "ROSOTO" tu REPROCHE à la FRANCE beaucoup de chose d'ailleurs comme tout le monde mais ils y restent quand dans cette société de merde qu'est la FRANCE mais il est temps de ne plus demander de l'argent à cette FRANCE pour fêter ta révolution qui était contre elle d'ailleurs et ta fête d'indépendance.

Saint Denis, si tu connais bien la langue française tu ne connais pas les départements français,SAINT DENIS est français, tu est entrain de demander à la FRANCE en ce temps de crise qu'on nous rabat les oreilles tous les jours de l'argent pour fêter TON INDÉPENDANCE et tu ose critiquer la FRANCE. POURQUOI DEMANDES-TU PAS A TON PAYS?

Au fait, "RASOLO" vous vouliez votre pays pour vous tout seul et on était des méchants colonisateurs;
Où est-elle votre liberté ? Où est-il votre orgueil ? Où est-il votre démocratie? Où est-elle votre démocratie ? Où est -elle votre solidarité? Votre solidarité se résume à faire exploité les malgaches du pays pour l'artisanat pour vendre 100 fois le prix en arrivant ici voire dans le monde! c'est la solidarité malgache. Sinon à faire des miss malgaches, à faire la fête quand des patriotes sont dans la misère noire.Où est-elle votre tolérance, des centaines des morts tirés à bout portants sur des êtres humains
c'est ça votre démocratie et votre tolérance, votre fraternité qu'on nous rabat les oreilles dans notre pays créoles.

ARRÊTONS L'HYPOCRISIE QUAND ON EST FRANCAIS ON FÊTE LE 14 JUILLET POINT BARRE.

Il faut que je m'arrête. VIVE CRÉOLE RÉUNIONNAIS à BAS LE COMMUNAUTARISME QUI S'installe dans notre pays.




17.Posté par Toukonfé le 25/06/2010 03:11
RASOLO
Ne confondez pas les fautes de frappe
Cela fait 50 ans que la France n'y est plus.
Tu as beaucoup sous sol mais qui l'exploite à prèsent ? et pourquoi ton pays est dans cette situation là ? si tu as autant de richesse
Il y a bien des malgaches qui ont tués des malgaches sans que les français soient là-bas quand même.
Il y avait des massacres sans que les français soient là-bas quand même.
En plus vous avez votre indépendance normalement, depuis 50 ans les français n'y sont plus, 50 ans ce n'est pas 50 jours.

C 'est à toi de demander à ton gouvernement pourquoi ton pays est dans une telle situation et pourquoi je fête mon indépendance chez des gens que j'ai chassé de chez moi pour ma liberté et ma démocratie.

Avant de faire de l'histoire et de l'ironie moi je suis dans mon pays et je demande rien à personne et grâce des combat s et de lutte de mes ancêtres esclaves (le 20 décembre) et mes anciens créole réunionnais et moi même qui ont arraché la liberté d'expression que tu peux t'exprimer dans mon pays.
Et moi, avec ton indépendance je peux faire autant chez toi, malgaches français, français malgache, on ne sait plus tant qu'il y a des conflits d'intérêts.

A réfléchir avant que tu me corrige.

18.Posté par Joseph le 25/06/2010 09:03
casse toi pov toukon, toi qui n'a jamais le temps de répondre mais qui prends quand même le temps de déverser ta bile de métis mal assumé de Gaulois-Wisigoth-Malgache-Cro-Magnon-Néanderthalien (peut-être), en tous cas dont les ancêtres viennent sans nul doute de l'Afrique de l'Est, comme les miens, comme ceux de tous les êtres humains il y a environs 60 000 ans. Ta "France" n'est qu'une mosaïque de migrants, alors ton discours Alzheimer à la Hortefeux ou à la Sarkozy revisitant l'Histoire, tu peux te le garder pour Ici Paris ou pour le JIR.

19.Posté par fiuman le 25/06/2010 11:01
He bien Rasolo, personne ne te retient, good bye et so long, il y aura un réunionnais pour te remplacer si tu n'es pas au assedic!

20.Posté par Rasolo le 27/06/2010 02:01
Toukonfé,
j'ai l'impression de m'adresser à un ...Réunionnais.
Je ne critique pas la France, je parle de l'histoire; et l'histoire est têtue. Elle n'efface pas la réalité. Et c'est bien, si elle nous aide à ouvrir notre intelligence, et à nous développer pour être des humains dignes de ce qualificatif.
Si le fait que le drapeau malagasy flotte dans votre pays vous fait si mal, demandez à vos gouvernants réunionnais (ou français?) de l'interdire, et point final. A moins que vous pensiez qu'il flotte sans autorisation. Eh! les Chinois ne célèbrent-ils pas leur fête nationale à la Réunion? Mais ils sont plus malins, ils brandissent le drapeau français, (pardon, réunionnais).
Et enfin, je vous ramène ENCORE UNE FOIS à l'histoire. S'il est vrai que les Malagasy se tuent entre eux, n'oubliez pas que les pays développés dont fait partie la France (pardon, la Réunion) ont des spécialistes en géostratégie. Consultez-lez, vous êtes bien placé pour avoir leurs avis.
Et @14, vous tombez mal si vous pensez que" je ne comprends rien à la langue et à son usage"... Je suis hélas, linguiste, et j'ai blanchi mes cheveux à cause du latin et du grec que j'ai étudié pendant des années, probablement avant que vous soyez né. Merci.
Et pour ce qui est de la fête, qui vous dit que j'y tiens? Qu'il y ait fête' ou non m'importe peu.
Fiuman, if you want to absolutely practice english, come along. I'll be happy to have a talk with you. See You soon! Mandram-pihaona, veloma.





21.Posté par Joseph le 27/06/2010 02:08
Il est deux heures du matin je reviens du spectacle de Saint-Denis. Un succès total, organisé par Tiana, une pêche d'enfer !

Pendant que la poignée de demeurés du Collectif GTT (avec le pathétique Andriantavy dans son stand de toile plastique arborant ses panneaux mensongers, protégé par des barrières métalliques) arboraient un brassard noir, sans peur du ridicule, car tout le monde sait que malheureusement il ne tue pas, la fête battait son plein. Ils n'ont guère eu de succès ces attardés nostalgiques des anciens régimes.

On comprend leur deuil à ces fameux adeptes de Dada Prétoria, le régime de Ravalo semble bien fini, mort et bientôt enterré. Il n'y aura jamais de Famadihana, il est déjà dans l'oubli le pauvre homme.

On a reçu MAMI BASTAH, du Vakinankaratra Antsirabe, du pays de cette pauvre épave de Ravalo, mais Mamai présentait l'AUTRE visage de Madagascar, le positif, le drôle, le boulimique de vie, le débordant de sourire Mami Bastah. Il faut voir son jeu de scène et pas seulement l'écouter. Un petit air (de loin) de Marius Fontaine alias Fenoamby avec son petit chapeau, mais avec une grande bouche qui met son sourire en valeur. Ses Tandonaka étaient magnifiques. On a eu bien sûr droit à son succès Miraondraona re,mialohan'ny lanonnana qui salue les anciens, les jeunes et les enfants, les femmes et les hommes... au milieu du brouhaha.
De son vrai nom Ranaivo Maminirina Ramiandraharisoa, il a gagné un premier prix de je ne sais quel challenge des chanteurs de l'Océan Indien en 2009. Il est parolier, compose, il fait rire et donne à réfléchir en même temps. Il aimerait voir Rajoelina et Ravalo danser ensemble le salegy et Ravalo et Ratsiraka jouer à la belotte ... Le deuxième rêve semble déjà exaucé. Mais est-ce pour le bonheur des Malgaches ? Les chanteurs sont parfois des idéalistes invétérés.

Puis on a vu pas mal de groupes différents dont je ne me souviens plus des noms, où j'ai reconnu des danseuses et choristes de Ny Valiha, le groupe Les VOIX à capella où j'ai reconnu Mihantasoa qui se reconnaitra. Toutes les régions ont proposé les danses et chants de leurs ethnies. Diego, Toliara, Fiana et-caetera ..

Le clou de tout çà, à mon avis c'était RASOA Kininike qui chante moramora mais qui ne l'est pas vraiment, tellement elle a une énergie folle. Elle tourne les fesses en chantant avec un timbre d'une force inimaginable. Elle ne paraît jamais essouflée même après une demi-heure de don total d'elle-même : une force de la Nature , un succès monstre avec ses tsapiky Tsy agnilanao, Mampalahelo, son tsapiky Sud'Af. Elle est originaire de Tongobory.

Il y a eu des défilés de mode sublimes huit belles jeunes filles et un beau jeune homme (qui ressemble à Andry Rajoelina!) présentant des robes de soie sauvage Malgache, des lambahoany revisités en tissus imprimés. Cà ne se raconte pas, çà se regarde, malheureusement avec de superbes chorégraphies. On ne pourra voir çà que sur Kanal Austral, mais il faut avoir une parabole.

Puis sont arrivés les groupes réunionnais comme LINDIGO de Olivier Harry Araste qui ont montré les racines Malgaches des Réunionnais, avec un Maloya en langue Malgache rythmant un combat de moringue classe Un entre trois guerriers Sakalava, qui tient de la prouhesse physique. D'autres groupes aussi dont je n'ai pas entendu les noms. Bref, un spectacle magnifique présenté par une Tiana Randrianarisoa en pleine forme.

Elle nous gratifiés d'un "ouahou ! çà déménage ce soir ! mais je vois que vous, par contre vous n'avez pas déménagé !" et de belles paroles simples et amicales venue du fond de son coeur amoureux du genre humain.

Triste spectacle dérisoire, au milieu de cette ambiance de fête, le petit kiosque du GTT-Collectif Andriantavy et ses pisse-vinaigre ! Mais cela avait le mérite, tellement cette présence misérable tranchait avec l'ambiance générale, de mettre en valeur l'espoir des Malgaches d'une vie meilleure et leur joie de vivre, leurs valeurs de solidarité et de partage, face à ceux qui veulent conserver leurs privilèges et sont en deuil de leur PDG.

Kassav a allumé le feu là bas. ici, ce sont, de concert, groupes Malgaches et groupes Réunionnais qui ont apporté à cette célébration du 50ème anniversaire du retour de l'indépendance un hommage digne et joyeux. Sur la terre même de l'ancien colon, çà n'a que plus de sens encore que l'Histoire avance dans le sens de l'universalité et que les Peuples s'aiment même si les gouvernants les manipulent pour tenter de les faire se détester.

22.Posté par toukonfé le 30/06/2010 15:42
Tout d'abord, un grand merci pour le rédacteur en chef de ce site où on peut s'exprimer sans filtrage.
Bravo les nationalistes malgaches, dans mon pays, vous avez une carte d'identité nationale française dans la poche, obtenu la main sur le cœur par et devant le représentant de l'état français, Monsieur le Préfet, ça c'est le beurre et une carte de nationalité malgache dans la poche et dans le cœur, ça, c'est l'argent du beurre, cela veut dire que ça va pas à Madagascar vous courez ici et bien-sûr, si ça va pas ici vous repartez là-bas, il n'y pas un plan aussi hypocrite que démagogue dans" le vivre ensemble"qu'on nous pompe tous les jours, sinon alors là, je ne sais plus.

Dans un discours incantatoire, liant le geste de la main sur le cœur "avant tout, nous sommes français" c'est lamentable. Heureusement que le ridicule ne tue pas et la démagogie aussi.

Cette fin semaine vous pouvez auréoler de votre victoire ethnico-nationo-communautariste c'est de se faire financer à gros bouillon de fric réunionnais votre fête nationale malgache, votre révolution, honoré votre drapeau.
En somme vous vouliez le cul de la fermière et même celui du fermier et je suis poli et vous l'avez obtenu grâce aux politiques.
Et cela en pleine "crise" sociale dit-t-on par ces mêmes politiques, et dans une ville où les réunionnais dorment sous des ponts et que des SDF et clochards n'arrêtent pas de s'amplifier et que les femmes( araste) s'accrochent des grilles des institutions socio politiques pour faire manger leurs enfants. Félicitation annette.

Cette manifestation je me le répète peut-être salit la mémoire des créoles réunionnais qui ont été expulsés par le narcissisme , par un racisme, par un nationalisme sans borne DU PEUPLE MALGACHE dans des conditions d'agressions physique et verbale qui ont causé parmi des créoles réunionnais beaucoup de traumatisme.

Ils voulaient leur pays pour eux tout seul, sans des gros colonisateurs créoles qui venaient manger leur riz, alors qu'ils y restent.

A présent, les politiques financent leur révolution, ils dansent, ils chantent leur hymne sous leur drapeau dans mon pays on trouve cela normal. Et moi, je trouve que c'est ignoble de chier dessus la mémoire des réunionnais.

Les politiques se rendent complice de cette fête national malgache sont des délinquants républicains, ouvrent la porte aux pseudo-ethnico-religieux qui sévissent de plus en plus dans notre société créoles rationnelle laïque, et républicaine.

Annette et ses conseillers n'ont rien à foutre de la mémoire et de la souffrance des réunionnais , eux ce qui importent, sont les voix des nationalistes malgaches qu'ils peuvent apporter aux élections. Il a rien à foutre de la situation des dyonisiens.

Moi, j'ai dit qu'on a pas le droit ou mieux, avoir une certaine décence quand on a une carte nationale d'identité française dans la poche,de s'exhiber,de glorifier, de triompher sous le drapeau malgache en chantant l'hymne national. On a un certain respect du pays qu'on vous accueille.

Il faut avoir un peu de décence. Mais les nationalistes malgaches n'ont pas cette attitude bien au contraire ils sont hypocrites et démagogues profitant du bienfait de l'état, ses droits, ses lois,ses structures socio-culturel et chient sur le pacte républicain français et glorifient leur drapeau.
(d'ailleurs il n'y a pas qu'eux, je reviendrai plus tard la dessus)
"Mesdames et messieurs, je vous félicite : vous êtres désormais citoyens français, merci d'avoir choisi notre pays et ses valeurs républicaines.(c'est-à-dire non communautariste) Vous avez les droits et les devoirs et des responsabilités rattachant à la citoyenneté".
Cette manifestation NATIONALISTE MALGACHE "chie" dessus "le pacte républicain" dicté par le préfet lors de la remise de leur carte d'identité nationale français car s'ils ont des droits, ils doivent respecter les lois et les lieux de mémoires de ce pays mais l'angélisme français est tenace.

Cette manifestation justifie la montée du communautariste malgache, voire plus, le nationaliste malgache dans notre société créole.
Notre société n'est pas fondé sur des groupes ethniques comme Madagascar mais sur des valeurs. C'est indécent que l'on crache sur notre modèle républicain et qu'on laisse appliquer ouvertement le modèle communautariste malgache dans mon pays.

Quand on pense Madagascar, on pense à GUERET, la sécheresse, la misère des enfants, les enfants exploités par des marchands mercantiles etc...On pense jamais au miss malgaches, à la dictée ou au triomphalisme nationaliste mais ces associations qui sévissent ici se servent de cette faiblesse du cœur pour faire avancer leur pion communautariste, savent jouer sur la corde sensible de solidarité et les réunionnais tombent dans leur panneau

Caché derrière une amitié franco-malgache et des discours incantatoires qu'ils sont nos ancêtres, les malgaches manipulent les politiques et les créoles réunionnais pour des fins ethnico-politiques.
Il faut se méfier de tous ces éléments ethnico culturels qui s'amplifient dans notre pays.

Il faut me dire à quoi sert "miss malgache" à la Réunion ?

Dans leur discours et leurs colloques qu'il faut absolument assister si vous avez le temps, il n'y a pas un mot sur les Réunionnais, pour eux, on n'existe pas, pour eux, la Réunion est un prolongement de Madagascar basant sur les premiers habitants d'il y a 400 ans.

Nous, on les connait ces associations ethniques communautariste soit disant culturelles, elles ont un désir profond sur la Réunion. Et ils mènent un combat dont la fête de l'indépendance payé par des politiques angéliques est une reconnaissance voire une étape vers le communautariste.

Je m'arrête je suis trop long, je reviendrai sur le discours emphatique comme "ils sont nos ancêtres" et leur MASCARADE du culte malgache qu'ils font sur le sol Réunionnais à DIMITIL où ils prennent DIMITIL comme une fierté malgache. Je démonterai leur manipulation communautariste.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales