Economie

504 millions d'euros attendus sur la taxe bancaire

Dans un entretien accordé aux Echos, Christine Lagarde, ministre de l'Economie et des Finances, apporte des éclaircissements sur les contributions auxquelles devront s'acquitter les banques françaises.


504 millions d'euros attendus sur la taxe bancaire
Conformément aux accords de Bâle de 2008, le gouvernement français prévoit de taxer les banques françaises, au titre de leur activité internationale, mais aussi les banques étrangères, au titre de leur activité française.

Cette taxe, qui s'appliquera dès le début 2011, rapportera selon le ministère 504 millions d'euros l'an prochain, 555 millions en 2012 et 810 millions en 2013.

Un mécanisme qui désavantage la prise de risque

Le mécanisme de cette taxe prévoit de ponctionner de façon plus importante les banques qui prendraient plus de risques sur leurs actifs risqués, entamant de ce fait leurs fonds propres. En France, plus de 20 établissements bancaires sont ainsi concernées.

Cette taxe a été adoptée dès 2008 par la Suède et est en cours de finalisation en Allemagne. Ces pays européens envisagent d'utiliser cette nouvelle manne dans un fonds pour parer à une future crise financière. En France, le produit sera destiné, précise la ministre, à réduire exclusivement le déficit public (environ 145 Milliards d'euros en 2009).
Jeudi 23 Septembre 2010 - 13:50
Ludovic Grondin
Lu 1380 fois




1.Posté par midi le 23/09/2010 20:59
oh les pauvres banques. tout cet argent madame la ministre c'est pas gentil, elles vont délocaliser. ce gouvernement est formidable tellement il prend les gens pour des cons à un tel niveau!!!

2.Posté par nikki "rendez moi mes sous !!!!" le 24/09/2010 14:42
Il y a un truc que je ne m'explique pas !! Si ces frais bancaires ont été prélevés sur mon compte donc à fortiori MON ARGENT, il est logique que l'on me rembourse À MOI, le CLIENT ABUSÉ, les sommes abusivement prélevées NON ?????

Alors pourquoi l'état récupère t-il tout ? Que l'Etat joue le rôle de régulateur je veux bien et c'est normal mais derrière tout cela il y a bien eu au moins l'action intentée par les associations de défenses des usagers des banques.
Il serait donc naturel, logique, juste que l'État déduise de cette taxe les sommes qui m'ont été prélevées. Cela ma parait une mesure compensatoire juste.

C'est pourquoi, Je suis particulièrement étonnée de constater qu'il n'y ait pas plus de coups de gueules et du côté des usagers clients des banques et du côté de associations de défenses des usagers et des abus bancaires en ces sens au lieu de crier hourah sur ce que j'appellerais du "racket" fait sur le dos des clients qui pour l'occasion se font abuser une deuxième fois !!!!


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales