Social

500 personnes présentes pour le kabar contre la réforme des retraites

Environ 500 personnes se sont déplacées à l'appel de l'intersyndical (CFTC, CGTR, CGC, FO, UIRCFDT, UNSA, FSU, Solidaires et UNEF-UNL) pour le kabar organisé contre la réforme des retraites à Saint-Paul.


500 personnes présentes pour le kabar contre la réforme des retraites
Alors que des manifestations sont organisées dans près de 200 villes en métropole, un kabar, plusieurs artistes vont se produire jusqu'à 20 heures ce soir, est organisé sur le front de mer de Saint-Paul en présence de l'ensemble des représentants des syndicats.

En ce moment, Huguette Belo, député maire de Saint-Paul, fait un discours sur la réforme des retraites et les "conséquences désastreuses pour la Réunion", projet de loi déjà examiné et adopté à l'Assemblée Nationale et qui va être présenté au sénateurs fin octobre.

Une mobilisation avant la nouvelle manifestation du 12 octobre prochain.

500 personnes présentes pour le kabar contre la réforme des retraites

500 personnes présentes pour le kabar contre la réforme des retraites

500 personnes présentes pour le kabar contre la réforme des retraites

500 personnes présentes pour le kabar contre la réforme des retraites
Samedi 2 Octobre 2010 - 17:11
Julien Delarue
Lu 1620 fois




1.Posté par lol le 02/10/2010 21:24
3500 employés communaux à st Paul et ils étaient tous la avec leur Députée Maire Huguette BELLO LORS DE LA MANIF?

2.Posté par lol le 02/10/2010 21:29
Tous celà (podium, sono, toilette publique loué, employés communaux en astreinte et non payés depuis l'arrivée de Bello, décoration, etc...) a été installé par la municipalité de St Paul et c'est le contribuable de st Paul qui passentra à la caisse les fins d'années et tout celà pour un bande de con de syndicalistes qui n'arrivent même pas à mobiliser un millier de personnes

3.Posté par Payet le 02/10/2010 21:56
Kas pa la tét Bello nou lé ék ou mém, rogard tout sa do moune la venu soutenir out rabibochaz ék Popol, nou lé kontan voir zot dé ansanm, la min dan la min ! la lé vréman korék… nou sera ankor la prochin kou…

4.Posté par noe974 le 03/10/2010 11:11
Sur un sujet aussi important (me semble-t-il ?) , le côté festif ne fait pas sérieux devant nos amis"es" qui souffrent dans leur chair tous les jours et qui n'auront jamais une retraite bien méritée.

Ceux et celles qui travaillent pour la "peau-patate" ou qui désespèrent et ne savent pas comment remplir la marmite pour leurs enfants , pense-t-on à eux (à elles) ?

J'espère qu'il y avait un apéro à la clé !!! pour les Nantis qui se sont déplacés avec leur famille vir pour écouter vociférer les beaux-parleurs et les belles-parleuses sur des airs de tam-tam dans des micros prêtés par la ville de St Paul .

Que nous sommes idiots , parfois !

La méchanceté et le ridicule ne tuent pas en ce bas monde !!!

5.Posté par OPAK104 le 04/10/2010 21:11
Le peuple est épuisé, il ne peut être réceptif à un kabar : c'est autour d'un repas offert à titre de partage que le peuple aurait du être réuni : Et les résultats auraient été époustouflants. C'est autour d'une table, autour d'un repas qu'on échange, qu'on parle, qu'on lâche la profondeur de ses pensées mais oas dans un kabar.

Un kabar c'est pour intériorisé une souffrance liée à une rupture, il sert à replonger dans le passé, à renouer avec l'histoire, il est une sorte de thérapie pour ne pas voir s'effaçer celui qui marque l'histoire : l'Homme. Le nouveau système de retraite, s'il est acté annhilera l'Homme et tout ce qu'on tentera ne pourra le sauver, et tout sera détruit : valeurs, cultures, forces de progrès. Pour la retraite il n'y a aucun noeud à délier avec l'histoire mais il faut apporter là, ici et maintenant des réponses fermes, authentiques au peuple de demain, à celui qui va tirer sa révérence dans 6 mois, et ce n'est pas ce qu'on est entrain de faire.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales