Société

50 signalements de requins cette année, prudence pendant les vacances scolaires

A l'approche des vacances scolaires, le Préfet souhaite rappeler la réglementation applicable pour la baignade et certaines activités nautiques d'autant que pas moins de 50 signalements de requins ont été enregistrés depuis le début d'année. La vigilance est donc de mise.


Les observations de requins signalées au Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) de La Réunion depuis le début de l’année confirment les tendances de l’année précédente. A ce jour, pour l’année 2014, pas moins de 50 signalements attestent d’une présence régulière de requins bouledogue et tigre à proximité des côtes de La Réunion.

Par ailleurs, plusieurs détections de requins marqués ont été enregistrées ces derniers jours par les stations d'écoutes positionnées aux abords de certaines zones d'activités nautiques, notamment sur le littoral de la commune de Saint-Paul.

Cette situation conduit le préfet de La Réunion à recommander la plus grande vigilance aux usagers de la mer et plus particulièrement aux pratiquants des activités les plus exposées au risque requin, qui font l’objet d’une réglementation spécifique.

Rappel de la réglementation en vigueur

L’arrêté préfectoral du 28 août 2014 portant réglementation temporaire de la baignade et de certaines activités nautiques est applicable jusqu’au 15 février 2015.

Cet arrêté, comme le précédent, a pour objectif d’interdire, dans la bande des 300 mètres du littoral du département de La Réunion, sauf dans le lagon et, en dehors du lagon, dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal, les activités les plus exposées au risque requin, à savoir :
    •    la baignade, y compris lorsqu’elle s’effectue à l'aide d'un équipement de type palmes, masque et tuba,
    •    les activités nautiques utilisant la force motrice des vagues (surf, bodyboard, bodysurf, longboard, paddleboard).
Ainsi, dans le lagon et en dehors du lagon, dans les espaces aménagés et les zones surveillées définies par arrêté municipal, les activités de baignade demeurent possibles. De plus, en l’absence d’une réglementation plus restrictive, d’autres activités nautiques, notamment la plongée, la pêche sous marine, restent possibles et s'effectuent aux risques et périls des usagers.

Rappel des dispositifs de prévention et de surveillance en vigueur

D’une manière générale, la signalisation traditionnellement utilisée pour la baignade sur les plages surveillées est la suivante :
    •    un drapeau rouge vif signifiant : « interdiction de se baigner » ;
    •    un drapeau jaune orange signifiant « baignade dangereuse mais surveillée » ;
    •    un drapeau vert signifiant « baignade surveillée et absence de danger particulier»

Ce dispositif est complété, sur certaines plages, d’une signalétique spécifique relative au  risque requins  :
    •    si la présence d’un requin est signalée ou observée, la flamme rouge représentant un requin est hissée ;
    •    le drapeau avec la flamme orange représentant un requin indique quant à lui que les conditions météorologiques sont propices à la présence de requins.

Conseils de sécurité et de prudence

Avant de se mettre à l’eau
    •    vérifier la couleur du pavillon hissé et consulter les panneaux d’informations ;
    •    recueillir les informations utiles auprès des services compétents, comprenant les éventuelles mesures d'interdiction auprès des municipalités ainsi qu'auprès du Centre  régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de La Réunion ;
    •    se renseigner auprès des maîtres nageurs sauveteurs du poste de surveillance de la plage sur les dangers éventuels : courants, conditions météorologiques (forte houle, orage,  intempéries), qualité de l’eau (eaux troubles, pollution) ;
    •    Ne jamais se mettre à l’eau dans une zone interdite ou signalée dangereuse.

Une fois à l’eau  
    •    ne pas relâcher sa vigilance : le risque « zéro » n’existe pas, y compris lorsque l'on pratique une activité nautique dans un espace aménagé et surveillé ;
    •    ne pas se baigner en cas de blessure ;
    •    privilégier la pratique collective des activités nautiques, sous l’encadrement et la responsabilité des professionnels de la mer;
    •    en cas de pêche sous marine, ne pas conserver ses prises sur soi : les déposer le plus rapidement possible sur sa bouée ou dans son bateau.

* * * * * * * * * *

Il est demandé de rapporter toute observation de requin auprès d’un poste de surveillance ou du CROSS Réunion - 02 62 43 43 43

Toutes les informations relatives aux démarches de réduction du risque requin à La Réunion, dans l'ensemble des domaines, sont disponibles sur le site Internet dédié www.info-requin.re

 
Lundi 22 Décembre 2014 - 17:23
Lu 871 fois




1.Posté par KLD le 22/12/2014 17:25
faits attention , toi et ta famille ......

2.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 22/12/2014 18:33
*Moi, je « souhaiterais » que les Préfets-Peï – dont Dominique Sorain – lâchent les cyclones, les drones, les requins et autres « dentelles » ; je « souhaiterais » qu’ils s’attellent à l’application de la réglementation en matière d’Urbanisme…, ICI !

*Le défunt « Contrôle de la légalité » était bien prévu pour ça, non ?

3.Posté par Bravo Jb le 22/12/2014 19:40
Y avait-il autant d'observations avant? Non.
Merci au collectif d'associations environnementales qui se complaisent à voir d'énormes prédateurs marauder dans très peu d'eau, en pleine zone balnéaire et d'activités nautiques.

4.Posté par Kili Mange Woaro le 23/12/2014 00:37
Merci à tous ces cons qui ont laissé pourri la situation.....

5.Posté par L'Ardéchoise le 23/12/2014 01:51
3, vous n'avez pas l'air au courant que les bouledogues n'ont pas besoin de beaucoup d'eau pour se mouvoir et attaquer...

6.Posté par noe le 23/12/2014 08:03
On voit plein de choses dans la mer .... des débris divers , des troncs , des sous-marins et même des plongeurs !
Je suis comme St Thomas , je ne crois que ce que je vois !
On accuse à tort nos poissons dormeurs , nos requins de tout et de rien !
Parfois c'est un rêve collectif ! un mirage !

7.Posté par Ti baba le 23/12/2014 08:41
Les requins doivent déménager ? Vous leur avez trouvé un nouveau lieu de villégiature ? J'ai toujours cru que leur habitat était la mer !!! Ah mince j'ai du me tromper ...

8.Posté par faispitié le 23/12/2014 21:04
piuf que dire fais pitié

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales