Social

50 ans après, deux "enfants de la Creuse" retournent pour la première fois à La Réunion


50 ans après, deux "enfants de la Creuse" retournent pour la première fois à La Réunion
Ils seront de retour à La Réunion après avoir passé de longues années sans revoir leur île natale. Jean-Bernard Pranville et Jean-Thierry Cheroux, "enfants de la Creuse" retrouveront leurs racines ce samedi 8 octobre prochain. Agés de 50 et 56 ans, ils avaient été "transplantés"  - terme employé par l'association Rasinn Anlèr - à l'âge de 5 et 7 ans à la fin des années 60, début 70 pour l'autre.

Un retour rendu possible grâce à la mobilisation des associations, de la fédération et de l’ancienne et nouvelle ministre des Outre-mer, George Pau Langevin et Ericka Bareigts, tient à remercier la fédération des Enfants Déracinés des DROM. 

Entre 1963 et 1982, 1615 enfants réunionnais ont été transférés vers l’Hexagone afin de repeupler des départements touchés par l’exode rural. 

"Si certains sont rentrés par leurs propres moyens, d’autres (environ 150) ont pris contact auprès de nous pour revenir à La Réunion", relate Jean-Philippe Jean-Marie, le président de l'association Rasinn Anlèr.  Et la tache n’est pas aisée. Si un des billets a pu être pris en charge par l’Etat, le compte n’y serait pas pour financer le deuxième billet.  Une cagnotte via la plateforme leetchi a été lancée  "bien que ce soit à l’Etat de faire le nécessaire et de réparer ses erreurs. Tous devraient avoir le droit au moins une fois de retrouver leurs racines", lance l'ancien "déporté".

A partir de ce samedi, le fer de lance du combat pour la reconnaissance de cet épisode de notre histoire, devrait donc s’atteler à aider Jean-Bernard Pranville et Jean-Thierry Cheroux dans leurs recherches administratives et familiales. "C’est parfois difficile 50 ans après de savoir où aller et comment faire", reconnaît Jean-Philippe Jean-Marie. 

Le lendemain, pour la première fois, la fédération des Enfants Déracinés des départements et région d’Outre-mer, l’association Rasinn Anlèr et Rasine Kaf organiseront un pique-nique partage suivi d’un kabar à Bois Madame à Sainte-Marie. L’occasion de "faire connaissance et d’en apprendre un peu plus sur cette page sombre de l'histoire française encore trop méconnue et qui doit sortir de l'ombre".
Mardi 4 Octobre 2016 - 00:47
Lu 3428 fois




1.Posté par Lolo le 04/10/2016 06:06
Âgés de 50 et 56 ans, il retournent pour la première fois depuis 50 ans sur leur Ile...

Pour celui de 56 ans je comprends, l'autre, c'est un peu difficile!

Bon, allons encore pleurer un coup, ça faisait longtemps!

2.Posté par Eon le 04/10/2016 07:04
La Creuse a fait beaucoup de mal à beaucoup de personnes ! Il faut réparer ces injustices ...

3.Posté par sensuelle radio le 04/10/2016 07:45
Des reportages sur ce sujet on en a vu bcq à la tv, l'émotion sera grandiose ce samedi 8 octobre. Bon retour à eux.

4.Posté par vanille le 04/10/2016 08:26
Cette histoire doit sortir de l'ombre mais l'histoire vraie pas un roman à l'eau de rose pour faire pleurer dans les chaumières et s'en mettre plein les poches.

5.Posté par Le Jacobin le 04/10/2016 08:49
Une histoire douloureuse plus qu'un déracinement c'est un crime de l'état français il s'agit là d'enlèvement d'enfant mineur arrachés à leurs familles, la page honteuse de la France.

6.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 04/10/2016 08:59
*Cette "sombre histoire française" n'a pas été QUE "française"...

*Les "autorités" et acteurs de cette "déportation" étaient AUSSI réunionnais ( au sens où l'entend Huguette Bello)

*Un assistant social - réunionnais... - de mon équipe avait quitté son poste pour collaborer à cette "déportation"...

*Et donnait ainsi une caution morale à l'affaire, oui ?

*Mais de ça, personne ne dit rien... ou - pire ! - personne ne SAIT ou ne veut RIEN savoir...

7.Posté par yab le 04/10/2016 09:09
Ils sont partis à l'âge de 5et7 ans, reviennent 50 ans plus tard. Ils ont 50 et 56 ans. je croyais qu'il y avait 2 ou 3 heures de décalage horaire entre la Réunion et la métropole ,je découvre aujourd'hui qu'il y a au moins 5 ans.
Bon retour à ces personnes sur leur terre natale et qu'elles en profitent un maximum.
L'IRT devrait exploiter ce filon, venir à la Réunion vous rajeunit de 5 ans.

8.Posté par Jeune&con le 04/10/2016 09:50 (depuis mobile)
Dans 50 ans j'espère lire le même genre d'article sur les fonctionnaire réunionnais ( les vrais réunionnais ! ) lol

9.Posté par mortier le 04/10/2016 10:38 (depuis mobile)
Ils doivent travailler ces messieurs ? Dépuis, si vraiment ils voulaient revoir leur terre natale en mettant 10 € tous les mois de coté ils auraient pu payer leur voyage. Moi aussi j''ai conu ça sous une autre forme et je me suis demerdé.

10.Posté par Riviere le 04/10/2016 10:42 (depuis mobile)
Je me rappelle a cette époque j''avais a peu prés 10 ans quand il y avait des rapts a la sortie de l''école nos parents nous disait qu''il fallait faire attention quand des voitures nous abordait.

11.Posté par cheche le 04/10/2016 10:45
Mais alors pourquoi les Virapoulé et Verges sont bouches-cousues?Ils avaient cautionnés à l'epoque???que faisaient-ils?on aimerait savoir,car on ne connait qu'une version de cette episode douloureux.Il faut se remettre dans le contexte de l'epoque:, extreme pauvreté,familles nombreuses dont les parents ne pouvaient subvenir,orphelins,enfants à la Dass,...alors Debré a cru bien faire...et que l'on cite les milliers d'expatriés qui ont reussis et dont on ne parle pas...

12.Posté par wtf le 04/10/2016 10:56
C'est toujours super triste cette histoire. mais 50 ans pour payer un billet ? c'est cher, c'est sur, mais tout ce temps ! Et surtout, ils y reviennent pour y faire quoi ? revoir leur racine, oui, on peut comprendre. mais pour y rester ? et y faire quoi ? ça n'a certainement plsu rien à voi avec leurs souvenirs. Bon(s) retour(s) .

13.Posté par PEC-PEC le 04/10/2016 11:13
Post 11. je suis bien d'accord avec vous...les responsables qui sont encore vivants sont bien discrets....Comme vous le dites si bien ils savaient et n'ont rien fait.
L'histoire ne peut se réécrire, mais combien de ces enfants, seraient morts, devenus des épaves comme dans beaucoup de ces familles nombreuses, délaissés à tout jamais, clochards...
Je pense que la décision à la base partait d'un bon sentiment...de nombreuses familles ont bel et bien donné leur accord, ça aussi on l'oublie un peu vite.
Que ces braves gens soient les bienvenus chez eux. Et que leur séjour leur soit doux et profitable.

14.Posté par Le Jacobin le 04/10/2016 13:05
Ouvrons un procès comme pour les criminels Nazis en déposant plainte à la Réunion, il reste encore des complices vivant et bien riche sur le territoire Réunionnais, ils ont contribué s à cette dernière vague d'esclavage, pire encore l'achat et la vente d'enfants, pensez aussi aux services en tout genre qu'ont subi ces enfants, ayons le courage de nos opinons agissons.

15.Posté par loyada le 04/10/2016 13:27
9.Posté par mortier ***tu devrais proposer cela aux dirigeants de l ile aujourd hui chacun met un billet de 10 euros chaque mois et ....arrêter la continuité territoriale , nous cela nous fera des economies et cela obligera certains fainéants à bosser

16.Posté par mortier le 04/10/2016 14:48 (depuis mobile)
Ne t'affole pas Choupette on manque un 'n' à connu dans mon commentaire du poste 9

17.Posté par Vieux Créole le 04/10/2016 14:52
DE TRES JEUNES RÉUNIONNAIS (issus de milieu trés pauvres ) ONT ETE ENVOYÉS DANS "LA CREUSE" , MAIS AUSSI DANS D AUTRES DÉPARTEMENTS MÉTROPOLITAINS ! POURQUOI ne parlent-on jamais de ces derniers ... Parce qu'ils "étaient moins nombreux que le premier " ? , Parce qu'ils étaient "mieux traités que les autres" ? ? Je n'en sais absolument rien !!! Ce dont je suis absolument certain ,c'est que depuis le début de "cette opération" (en 1963 ) et pendant plusieurs années aprés sa fin, UNE VÉRITABLE CHAPE DE PLOMB - je l'ai dit à plusieurs reprises ,i ci même - S'EST ABATTUE SUR CETTE AFFAIRE SCANDALEUSE "DONT LA RESPONSABILISE REJAILLIT SUR TOUS NOS ÉLUS SANS EXCEPTION !! ! Certains d'entre eux se sont érigés en "Seuls Défenseurs" du sort de ces enfants : C''EST UNE IMPOSTURE !I lls se sont tus comme tous les Responsables politiques locaux et ont clamé leur " RÉVOLTE" véhémente , quand L'UN DE CES ENFANTS DEVENU ADULTE A RACONTÉ "SON HISTOIRE "!!! JE DIS cela , "SANS AMBAGES " après avoir lu ce que Monsieur Gilles Gauvin a écrit dans une revue française consacré à 'Histoire de l'Outre -Mer .. Il est reconnu par ses Pairs métropolitains : j' ai lu plusieurs de ses ouvrages et je l' apprécie beaucoup ...C'est un trés grand Historien qui a beaucoup écrit sur son île natale ,sur le P.C.R. aussi .
qui ne le cite pas comme l' un des grands Historiens de France qui travaillent sur des documents précis ,souvent incontestables ! Mais ,i Monsieur Gauvin reconnaît l’œuvre considérable accomplie par Michel Debré à la Réunion : cela déplaît ! Il faut préciser qu'Il n'a pas oublié de mentionner , " l'ordonnance d'Octobre 1960" et ses conséquences... Monsieur Gauvin est Réunionnais ,appartient à une Famille ,de"Démocrates" et de "Républicains" ,connue ...LES fidèles du Fondateur de leur Parti ,préfèrent ceux qu'ils appellent "les Arcs-boutants" de notre Histoire notamment ces "identitaires révolutionnaires" qui écrivent cette Histoire dans le sens que veulent ou voient les Marxistes-léninistes locaux !!!

18.Posté par kld le 04/10/2016 18:24
effectivement Gilles Gauvin, en tant qu'historien lucide , a beaucoup écrit des choses bien intéressantes sur la période debré et autres . A lire pour ceux qui s'intéressent à l'histoire de ce cailloux.

19.Posté par Grangaga le 04/10/2016 19:52
Post' 9.......Nana la ak'sèpp' zot' sorr', nana y gainll' touzourr' pa antann' parlé de satt' zot'.....momon, zot' papa, zot' rolizyion', zot' bann' z'élu, zot' nacyion...la fé subi a zot', satt' zot' la subi.......
Satt' la réussi, zis'teman, cé pé t'ètt' pars'ké li la.....bani, toutt' domounn' là... é lo ...Rényion avèk', po pouvwarr' rekonstrwi a li in nouvèl' vi, èk' in nouvo.......famy....mèm' pa ......a li.

20.Posté par Question pas bette le 04/10/2016 21:18
9.Posté par mortier le 04/10/2016 10:38 (depuis mobile)

En effet ce que font mes enfants ...

21.Posté par Marre du discours dans un seul sens! le 05/10/2016 07:18
17.Posté par Vieux Créole le 04/10/2016 14:52

Avant de s'emballer,il faudrait aussi se rappeler de l'état sanitaire et social de l'île alors: catastrophique: alccolisme important, non scolarisation, maladies, chômage, bidonvielles, etc .... .

Alors plutôt que de laisser des gens "pourrir" sur place, les envoyer en métropole n'était pas si bête et beaucoup s'en sont sortis. Certes, il y a eu aussi, HELAS, des ratés, que je déplore totalement... Sans compter que l'accord des parents n'était pas toujours pleinement réel... certainement.

Mais il faut regarder l'ensemble, et pas seulement une partie...

Vous parlez de l'Etat, des élus. Et les parents? Vous en faites quoi? Ce sont eux qui ont mis au monde les déraciné(e)s et étaient sensés s'en occuper. S'ils voulaient garder leurs enfants, eh bien ils auraient du refuser qu'ils partent!

Marre du discours toujours dans un seul sens. Alors que les responsabilités elles sont dans tous les sens!

Et bravo à certains commentaires critiques: sur le prix du billet pouvant peut-être être payé en 40 ans en économisant ou demandant des aides, ou sur les projets de ces 2 personnes.

Question: un peu ou beaucoup de récupération politique et médiatique, cette affaire?

22.Posté par dalleau marie gilberte le 07/10/2016 22:04
Réponse adressée à VIEUX CREOLE,nous avions la promesse que nous reviendrons 1 fois par an (vacances annuelles) promesse faite à nos parents et que nous poursuivrons de grandes études.Inutile d'incriminer nos parents.En outre, sachez que mes parents ne sont pas illetrés donc, conscients de leur accord.

23.Posté par Vieux Créole le 19/10/2016 17:36
MADAME DALEAU MARIE GILBERTE , JE SUIS TOTALEMENT D'ACCORD AVEC VOUS !! Je connais les promesses faites à l'époque ( vacances annuelles ou fréquentes , études sur plusieurs années assurées etc., etc....) j'ai encore une trés bonne mémoire !!! Ce que je déplore , aujourd'hui, c'est qu'on veut faire porter la responsabilité totale "de cet énorme scandale sur" un seul Homme"/ C'EST MALHONNÊTE ( il en a sa part qui est certainement GRANDE) ! MAIS , tous les Elus de l'époque ,les Parlementaires , et les Responsables des Collectivités locales ont observé un" SILENCE ASSOURDISSANT !! POUR REPRENDRE UNE EXPRESSION QUI" FAIT FLORES" DEPUIS DEUX OU TROIS ANS NOUS "TRAVAILLONS POUR LE BONHEUR DES REUNIONNAIS "! ils le clamaient sans doute à l'époque !! Ceux qui nous serinent cela aussi ,depuis deux ou trois ans , n'étaient pas en responsabilité à l'époque où ces faits ont eu lieu !,Je dois le préciser :ils ne sont nullement en cause dans "cette affaire "!
Je voulais simplement attirer l'attention des Citoyens sur des promesses non tenues ,sur des déclarations populistes et démagogiques fréquentes depuis longtemps !!!

- Je RÉPÈTE ,ENCORE UNE FOIS : 3SI l' UN DE CES ENFANTS DEVENU MAJEUR" N' AVAIT PAS RACONTÉE "SON" HISTOIRE CE SCANDALE INCROYABLE SERAIT PEUT-ÊTRE TOMBÉ DANS L ' OUBLI !! !! A L'AUTEUR DU "POST 21 du 05 10 / 2016 " : J E SUIS COMME VOUS : "J' EN AI MARRE ,MOI AUSSI , DES DISCOURS DANS UN SEUL SENS " ET ÉGALEMENT ... DES IMPOSTEURS que j'ai eu déjà l'occasion de dénoncer sur ce site !!!
"UNE COMMISSION D'ENQUÊTE " a été mise en place par le gouvernement actuel : elle est composée d'Hommes (dont des Historiens sérieux qui ont l'habitude de travaille sur des documents étayés par des preuves sûres) ! On finira par situer toutes les responsabilités , objectivement !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales