Social

4ème jour de grève : ni dialogue, ni repas pour les deux grévistes du Conseil général

Axel F. et Dominique D. entament en ce samedi leur 4ème jour de grève de la faim, au Conseil Général. Ils attendent pour l'instant en vain des négociations avec la présidente du Conseil Général, Nassimah Dindar, afin de récupérer leur emploi ainsi que leur titularisation.


Ils ont pu croiser la présidente hier, lorsqu'elle sortait de son bureau, en se mettant sur son passage. Cette altercation n'a, selon Axel F., rien donné, puisque dit-il, elle "les a ignorés".

Les deux hommes ont décidé de faire réagir les responsables du Conseil Général qui ne cessent de leur promettre monts et merveilles depuis plusieurs années. Au lieu de ça, ils ont vu leur contrat se terminer, sans obtenir de renouvellement. Après les premières pressions, on leur a certes proposé un renouvellement de leur contrat... en tant que contractuel.

Après plusieurs années de bons et loyaux services rendus au Conseil Général, les deux hommes ne veulent plus endurer cette injustice. "On m'avait promis un renouvellement de contrat en contractuel, que j'avais accepté. Vous savez quand on a des enfants on ne peut pas se permettre de refuser un emploi. Mais jusqu'à maintenant, je n'ai toujours pas de trace de cette promesse", raconte Dominique D., affaibli par déjà 3 jours de grève.

Des associations et une pétition

Ils ont reçu par ailleurs la visite d'associations qui les soutiennent, telle que l'association pour le développement de Saint-Paul, dont le président, Dominique Romely a d'ores et déjà entamé une pétition pour faire évoluer la situation. Il accuse les dirigeants de "favoriser leur famille", opérant ainsi un "casse social". "Je déplore ce qui se passe, nous aiderons ces hommes jusqu'au bout. Nous voulons faire aller cette pétition jusqu'au Ministère du travail", déclarait-il ce matin.

Axel F. et Dominique D., campés devant le Palais de la Source, n'ont hier pas oublié de souhaiter à Nassimah Dindar un bon week-end, poursuivant quant à eux leur privation.

(NDLR : Nous ne publions pas les noms des grévistes de la faim, à leur demande, pour protéger leur vie privée)
Samedi 5 Décembre 2009 - 12:30
Johanne Chung To Sang
Lu 1563 fois




1.Posté par Soutien le 06/12/2009 18:11
Je te suggère, cher Pierrot, chaque jour, de nous rappeler le sort de ces deux hommes, comme pour Ingrid Bétancourt, en attendant qu'une solution pérenne leur soit trouvée : 5e jour, 6e jour, etc....Bon courage à eux.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales