Politique

4ème Forum des RUP à Bruxelles : Pour permettre à la Réunion de tirer le plus grand profit de l'Europe


Les régions ultrapériphériques (RUP) ont longtemps été les enfants pauvres de l’Europe. Jusqu’à ce les dirigeants des différents pays ne finissent par prendre conscience que ces régions éparpillées aux quatre coins du globe connaissaient des difficultés particulières dues à leur éloignement, mais aussi à leur insularité, à leur faible superficie et souvent leur relief et climat difficiles.
 
L’Europe a donc mis en place des mesures particulières pour soutenir le développement de ces régions qui sont aujourd’hui au nombre de neuf : la Réunion, la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Mayotte et Saint-Martin (France), les Açores et Madère (Portugal) et les îles Canaries (Espagne).
 
L’article 349 du Traité sur le fonctionnement de l’UE reconnait ces spécificités et permet l’adoption de mesures spécifiques adaptées aux réalités des RUP, en tenant compte de leurs caractéristiques et contraintes particulières. Et l'arrêt de la Cour de Justice de l'UE du 15 décembre 2015 a encore renforcé la portée de l'article 349.
 
C’est dans ce contexte que la commission européenne accueillera les 30 et 31 mars prochains le 4ème forum des régions ultrapériphériques à Bruxelles. Le thème cette année : "Les RUP, terre d’Europe dans le monde : vers une stratégie renouvelée".
 
Le forum, qui comprendra des séances plénières et des ateliers thématiques, soulignera cette année l’importance de l’intégration des régions ultrapériphériques dans leurs marchés voisins, un élément clé de leur développement socio-économique.
 
L’accent sera également mis sur d’autres questions importantes telles que l’accessibilité numérique et physique, la croissance bleue, l’économie verte/circulaire et le secteur de l’énergie.
 
Le forum rassemblera les Présidents des RUP (sauf celui de Guyane, retenu dans sa région suite aux événements qui s’y déroulent), les représentants de leurs trois États membres, des membres de la société civile et des acteurs extérieurs, ainsi que les représentants des institutions de l’UE, soit près de 500 participants
 
Normalement, le Forum aurait dû être présidé par le Guyanais Rodolphe Alexandre, mais en son absence c’est Didier Robert qui assurera l’intérim.
 
Le président de la Région Réunion en profitera pour remettre au président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker un mémorandum dont le principe avait été décidé par l’ensemble des présidents de RUP à Madère,  en 2016, à l’occasion de la XXIème Conférence des Présidents des Régions ultrapériphériques.
 
Ce Mémorandum ambitionne, dans un contexte de fragilisation inédite de la construction européenne, à ce que l'Europe s'inspire des enjeux et priorités définis par les Régions pour concevoir des réponses adaptées aux réalités des RUP.
 
En ce qui concerne La Réunion, l’accent sera notamment mis sur la discontinuité territoriale qui empêche les Réunionnais de circuler librement en Europe, et sur le déficit de compétitivité persistant de nos entreprises qui évoluent sur un marché très éloigné de l'Europe continentale et très proche de pays hors UE mais à faible coût de main d'oeuvre.
Mercredi 29 Mars 2017 - 01:48
Pierrot Dupuy
Lu 1517 fois




1.Posté par GIRONDIN le 29/03/2017 07:17

[[[[[[[PUBLIREPORTAGE]]]]]]


50% de la population sous le seuil de pauvreté !
120 000 chômeurs

LE + gros taxeur c'est la région avec l'octroi de mer

Et lui=

....... mis sur la discontinuité territoriale qui empêche les Réunionnais de circuler librement en Europe,.....

Avec la victoire de Fillon le menteur on devait voyager presque GRATUITEMENT, 2 hypothèses:
Soit didiX considere que c'est cuit pour le menteur Fillon
Soit comme en 2008 il ne faudra compter sur le collaborateur de Paul Sarko bismuth Nicolas, le menteur Fillon pour mettre la main au porte monnaie

2.Posté par RUP: réunions ultra particulières? le 29/03/2017 07:50

Entre Juncker ex-premier Ministre du Luxembourg, paradis fiscal européen, et les considérations purement financières (coût de la main d'oeuvre: et la qualité des produits, comme le bio par exemple, et les normes sociales et environnementales à mettre en opposition avec vos considérations économiques de base, vous en faites quoi?), on est pas sortis de l'auberge du blabla des 500 de cette commission.

Et les populations concernées, elles en pensent quoi?

Et si on parlait aussi des problèmes de l'Europe et de ses contraintes et dérives?

3.Posté par verolia le 29/03/2017 08:21

Nuance, pour permette à "certains" de tirer profit de l'Europe...
Ici c'est l'île des inégalités des chances et des macrotages

4.Posté par Eric le 29/03/2017 09:32 (depuis mobile)

L'Europe.. Tout ca n'est que du vent !! Ils veulent diminuer cette difference ? Qu'ils arrêtent de nous taxer avec cette douane ! Et ppur l'Europe on peut y aller aussi librement que n'importe quel metro ! Avec carte d'identité !

5.Posté par laure le 29/03/2017 10:07

Une aubaine pour le président de région, c' est tout à son honneur pour présider cette commission.

6.Posté par zazie le 29/03/2017 11:04

une meilleure prise en compte de la situation spécifique des RUP dans les politiques européennes.

7.Posté par JORI le 29/03/2017 12:17

Notre pleureuse locale super cumulard Didix Robertix, doit y être pour mieux critiquer ensuite l'institution comme il le fait pour l'Etat français!!.

8.Posté par RIPOSTE974 le 29/03/2017 12:45

L’Europe , un machin comme l'avait dit de Gaulle

9.Posté par SEVERIN le 29/03/2017 15:29

Bizarre,que sa se passe en période électorale made in french cette prise de conscience,voila l'Europe de mes ????. Plusieurs fois j'ai acheté des bonnes voitures d'occasion en Allemagne ou Hollande moins chère qu'en
France.Sinon j’irais pas,d’où le contrôle technique compris dans l'achat.arrivez sur le sol Français je suis dans l'obligation de refaire un deuxième contrôle technique.+ quand la voiture est Française obligation de repasser au mine,ors qu'elle a été construite sur le sol Français,automatiquement la traçabilité est répertorié a la préfecture.
Alors L’EUROPE DE LA LIBRE ÉCHANGE COMMERCIALE ET LA LIBRE CIRCULATION DES PERSONNE,on la dans le ???.Oui c l'Europe des affaires des riches qui s'est construisent a l'insu de l'Europe des pauvres,a ce
prix,je voterai non a l'Europe si il y a une consultation par un référendum dans les mois a venir.P.S/ ON SE FAIT AVOIR AVEC CETTE GRANDE EUROPE,quant on fait partie du petit peuple,dénigré par nos divers clans parasites politique mafieux.In yab des Yvelines

10.Posté par Ma sonnerie le 29/03/2017 20:01

mouais..tout cela me rappelle les idées de quelqu'un qui publiait sur ses thématiques aujourd'hui défendues, il y a déjà au moins près de dix ans..visionnaire ce mec !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter