Politique

4e circonscription: David Lorion vs Virginie Gobalou

Dimanche 18 Juin 2017 - 07:53

4e circonscription: David Lorion vs Virginie Gobalou
Dans la 4e circonscription, David Lorion (suppléante Virginie K/Bidi) et Virginie Gobalou (suppléant Patrick Lebreton) ont sorti leur épingle du jeu. Lors de ce premier tour des élections législatives, le candidat "les Républicains" est arrivé en tête avec 33,22 % des voix contre 23,63 % pour la candidate "divers gauche". 

David Lorion souhaite faire "reconnaitre nos spécificités" en proposant d’agir dans un premier temps en faveur des plus fragiles et relancer la solidarité. Pour ce faire, le candidat propose de revaloriser les retraites des personnes âgées ou d’accélérer l’application de la loi Handicap du 11 février 2005. 

Sur le plan économique, la création d’emplois passe par une économie durable, analyse le candidat. Il propose donc de créer les conditions du développement de l’Economie Sociale et Solidaire mais aussi de préserver toutes les filières agricoles qui témoignent "de notre patrimoine et des compétences existantes à La Réunion". David Lorion veut également proposer une adaptation du code des marchés publics pour permettre de favoriser les productions locales.

Le candidat à la députation souhaite porter le projet de la construction d’une grande communauté d’agglomération rassemblant les 10 communes du Sud, soit la fusion de la CASUD et de la CIVIS.

A gauche, Virginie Gobalou propose "un développement solidaire, social et économique".  "Contre l’injustice du système de l'allocation de solidarité aux personnes âgées" (ASPA), la candidate souhaite ne plus imposer aux héritiers de l’allocataire, le remboursement. Virginie Gobalou veut s’engager pour le CHU et "l’amélioration des urgences ainsi que des équipements de soins dans les zones rurales". 

En matière d’emploi, la candidate souhaite poursuivre sur la voie tracée par son suppléant et député sortant, Patrick Lebreton, "à compétence requise, recrutement local", avec un accent particulier mis sur la jeunesse. De même pour la production locale, "des adaptations sont nécessaires pour notre développement économique". 

A l'Assemblée, Virginie Gobalou affirme qu’elle s’inscrira "dans une opposition constructive". Elle s’opposera ainsi aux attaques par ordonnance contre le Code du travail et souhaite défendre les services publics. 
Zinfos974
Lu 591 fois