Société

45 jeunes ont choisi le RSMA pour construire leur projet professionnel

La traditionnelle cérémonie de présentation à l’étendard des jeunes incorporés du RSMA-R s’est déroulée ce mercredi, au Port.


45 jeunes ont choisi le RSMA pour construire leur projet professionnel
Plus de 45 jeunes volontaires du régiment du Service militaire adapté de La Réunion du contingent de mois de février 2013 ont reçu leur insigne régimentaire, ce mercredi matin, des mains du chef de corps, le colonel Bernard Rey, des cadres du régiment et des anciens combattants.
 
Après avoir suivi une formation dans un cadre militaire durant un mois, les jeunes peuvent maintenant commencer l’apprentissage du métier choisi parmi une trentaine de formations, en adéquation avec les besoins du marché du travail. Ils vont ainsi acquérir les connaissances et l’expérience professionnelle nécessaires à leur insertion.
 
Au cours de cette cérémonie le colonel Rey a été accompagné par l’adjoint au Maire, Ismaël issop Ibrahim, qui tenait à être présent afin de constater la réussite des jeunes issus du RSMA étant donné le récent contexte relativement délicat de la ville du Port.
 
La présence des familles ainsi que des anciens encourage les jeunes à poursuivre leur projet professionnel au RSMA, permettant leur insertion dans la vie active par une poursuite de formation ou une embauche sur l’île ou en métropole comme le souligne le colonel REY à travers son discours.
 
Cette cérémonie, de l’avis de tous les participants, a été un moment fort de partage et de convivialité mais surtout de fierté des familles envers leur enfant et de reconnaissance envers le RSMA.

45 jeunes ont choisi le RSMA pour construire leur projet professionnel

45 jeunes ont choisi le RSMA pour construire leur projet professionnel
Mercredi 27 Février 2013 - 16:25
Lu 1238 fois




1.Posté par social democrate le 27/02/2013 19:21

Pas un seul commentaire des habituels pisse vinaigre qui sévissent sur ce blog. Et pourtant : tous les jeunes ne sont pas des feignants, et la formation militaire qui leur permettra d’avoir les bases d’un savoir être est le préambule d’un savoir faire qui leur sera enseigné. Bel exemple à suivre.

2.Posté par Ptipiment974 le 27/02/2013 21:15

Oui en effet je leur tire mn chapeau.....au lieu de trainer dans la rue ou autres prenez en de la graine les pseudo chercheur d'emplois ( a comprendre les casseurs) qui ont fait des scènes de violences durant ces derniers temps

3.Posté par Zarin le 27/02/2013 21:25

@ 1.Posté par social democrate

Merci

Exemple à suivre

4.Posté par patrice le 28/02/2013 08:15

l'armée a toujours été, et le restera, l'école des valeurs fondamentales de notre société(discipline, respect,responsabilité, et j'en passe...) sans lesquelles on en arrive à ce que l'on voit un peu partout dans l'ile! De plus le RSMAR (unique en FRANCE si je ne me trompe pas)est un exemple de possibilité d'insertion pour des jeunes qui veulent VRAIMENT s'en sortir! il est vrai qu'il est plus facile d'aller crier et casser dans la rue au lieu d'aller transpirer pour mériter un salaire!les plus grands responsables sont les parents laxistes à la base! ils laissent faire leurs marmailles, et puis à un moment donné ils déclarent "mi gaigne pu!" pauvre société!

5.Posté par Bayoune le 02/03/2013 08:14

social democrate, mi fé pa parti dé piss èg, na petèt inn formasiyon dann le RSMA, mé na osi in bouraze de krane pou amène noute zanfan dé koloni alé serve de sèr à kanon dans les guerres coloniales de votre France prédatrice. Au Mali, na l'or, la France lé o Q, i sar vole vole laba i soudwa lo bann laké èl la mètt an plass, lo tour lé zoué. Nos enfants vont aller défendre la Patrie - celle dAREVA pou ginye l'Uranium pou fé tourne zot centrale nucléaire. Epi na dot risèss du sol pou alé volé konm la fé an Libye pou ginye pétrole. Nou na lo devwar mètt noute zanfan an garde pour ne pas servir de chair à canon à la France Impériale et colonisatrice.



6.Posté par mankin le 02/03/2013 09:14

noute zanfan dé koloni alé serve de sèr à kanon dans les guerres coloniales

++++++++++++++++


le taux de mortalité des soldats issus des colonies a beau avoir été incomparablement plus faible que celui des soldats métropolitains historiquement parlant...ça n’empêche guère les révisionnistes maoïstes de parler de ser à canon !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 25 Juin 2017 - 12:59 La houle s'offre en spectacle dans l'ouest