Faits-divers

4 ans de prison ferme pour agression sexuelle sur sa belle-fille

Le beau-père d'une jeune fille de 11 ans, arrivée de Mayotte, a écopé de 5 ans de prison dont quatre ferme pour l'avoir agressé sexuellement par le tribunal correctionnel de Saint-Denis.


4 ans de prison ferme pour agression sexuelle sur sa belle-fille







C'est un procès qui s'est déroulé à huis clos, hier, au tribunal correctionnel de Saint-Denis. Le beau-père, d'une jeune fille de 11 ans arrivée de Mayotte en 2009, a été condamné à cinq ans de prison dont quatre ferme, malgré ses contestations, pour des faits d'agression sexuelle sur la jeune fille.

La mère de la jeune fille est arrivée à la Réunion en 2009 pour habiter avec son mari polygame. L'homme a une autre femme et d'autres enfants. La jeune fille de 11 ans a raconté, pendant l'audience, que son beau-père s'était introduit à plusieurs reprises dans sa chambre pour lui faire des attouchements. Un examen gynécologique et psychologique a jugé la victime crédible. Mais le beau-père a continué à nier les accusations de sa belle-fille.

Pendant l'enquête, la jeune file peu à l'aise avec le français, n'avait pas beaucoup parlé, mais à l'audience, elle a été plus précise. Pour Richard Bometon, "quand j'ai conclu cette affaire j'étais envahi par l'incertitude, mais aujourd'hui, je ne doute plus", le tribunal requiert cinq ans de prison dont quatre ferme.

L'avocat du prévenu, Me Lynda Tolsy, a plaidé le manque de preuves en se servant du peu de détail décrit par la jeune victime, "ce n'est peut-être pas le beau-père rêvé, mais il n'est pas coupable pour autant".

Le tribunal correctionnel de Saint-Denis n'a pas suivi l'avocate de la défense et a condamné le beau-père à 5 ans de prison, dont quatre ferme, avec obligations de soins, d'indemniser la victime et l'interdiction d'entrer en contact avec elle.
Samedi 16 Octobre 2010 - 07:29
Julien Delarue
Lu 1660 fois




1.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 16/10/2010 08:39
"par le tribunal correctionnel de Saint-Denis"... Ah bon ? c'est plus les assises ?
"un examen gynécologique et psychologique a jugé la victime crédible.".... ce qui prouve bien que c'est possible quand les Juges en charge du dossier ne sont pas IMPLIQUES dans la falsification volontaire du dossier...

On attend toujours avec impatience que ces lois arrivent jusqu'à SAINT PIERRE maintenant que les Juges en cause ont été délocalisés d'urgence, sont en fuite protégée par la chancellerie...
M. Pierre ROYER, au cas ou le Procureur aurait un sursaut de courage et de déontologie MELANIENNE

2.Posté par noe974 le 16/10/2010 14:20
Il y a encore des salauds qui abusent des plus faibles . Comment les éradiquer ?

La peine de mort aurait été utile !!!!

Mais ce n'est que le sommet de l'iceberg , et les autres qui n'osent pas porter plainte !!!!

Monde cruel et souvent rempli de salopards qui ne méritent qu"une balle dans la nuque (comme en Chine) .
Dire que des psychologues trouveraient des excuses à ces tarrés !!!

3.Posté par Mokentole le 16/10/2010 18:23
Post 2 - tu as de la chance que la peine de mort n'existe plus... dans certaines régions, on tue les cons.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales