Faits-divers

4.000 palettes partent en fumée à Cambaie

Un nouvel incendie a éclaté, hier dans l'après-midi, au sein de la société Castor-Distribution-Réunion, deux mois, seulement, après un premier incendie. En tout ce sont 4.000 palettes qui sont partis en fumée pour un préjudice estimé entre 250 et 300.000 euros.


4.000 palettes partent en fumée à Cambaie
Un incendie s'est déclaré dans la zone industrielle de Cambaie, au sein de la société Castor-Distribution-Reunion, située rue Henri Cornu, une entreprise spécialisée dans le recyclage de palettes de bois.

L'entreprise a été complètement ravagée par l'incendie, qui a commencé vers 15 heures, près de 4.000 palettes sont partis en fumée, trois véhicules ont brûlé ainsi que deux chariots élévateurs. Un préjudice estimé entre 250 et 300.000 euros pour le gérant de la société.

L'incendie a mobilisé en tout près de 30 pompiers pendant une grande partie de l'après-midi pour venir à bout du brasier. C'est la deuxième fois que cette entreprise est touchée par un incendie.

Pour le patron de Castor-Distribution-Reunion, l'origine criminelle ne fait aucun doute, d'autant qu'il avait fait nettoyé les terrains à proximité pour éviter qu'un nouvel incendie n'éclate au sein de son entreprise. Il y a deux mois, s'était un terrain situé à proximité qui avait été incendié.

Les gendarmes de Saint-Paul, sur place, ont procédé aux premières constations d'usages. Une enquête qui s'annonce longue et difficile mais la piste criminelle est privilégiée.

Les pompiers sont restés mobilisés jusqu'en fin de soirée pour éviter toute reprise de feu.

4.000 palettes partent en fumée à Cambaie
Dimanche 28 Novembre 2010 - 09:33
Julien Delarue
Lu 2887 fois




1.Posté par Choupette le 27/11/2010 17:55
Vive la pluie !

Bienvenur à la pluie sur l'ouest !

2.Posté par noe974 le 27/11/2010 19:36
Ce feu n'a -t-il pas été mis intentionnellement ? Pour les assurances ?
Le feu ne se déclare pas par un coup de baguette magique . Bizarre !!!

3.Posté par analyse le 28/11/2010 15:13
Le bois des palettes étant traité avec des produits toxiques, d'où le fait qu'il soit recommandé de ne jamais en utiliser pour faire cuire à manger avec, c'est donc l'air du Port qui a été pollué hier.

Quelqu'un saurait il ce que cette entreprise fait réellement de ces palettes ?

Comme elle est payée par les importateurs pour les en débarrasser, je me demande comment elle parvient à nous faire avaler une perte de stock de 300 000 € ?

Au contraire le feu a travaillé gratuitement pour elle et les pompiers également. C'est tout bénéfice pour elle car sans prestation aucune elle a éliminé ce pour quoi elle est payée par ailleurs, tout en ayant empoché le prix de la prestation.

A 5 € la palette calculez le jackpot pour elle ? C'est le Père Noël qui est passé hier pour elle.

4.Posté par analyse le 28/11/2010 15:21
As ton remarqué la couleur noire des fumées ? Le sapin ne donne jamais de telles couleurs en brûlant. Ce sont bien les produits toxiques qui imprègne le bois qui a donné cette couleur foncée.

Le voisin sinistré de ses coqs de combat a dû inhaler pas mal de produits toxiques.

Cette entreprise fait elle l'objet de surveillance par les services d'hygiène et de sécurité de l'État ?

Ce n'est pas SEVESO mais ça y ressemble.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales