Santé

37 millions d'euros pour compléter le financement du futur hôpital de l'Ouest


Gérald Kerbidi, directeur du CHGM, Joseph Sinimalé, président du conseil de surveillance, Olivier Camau, directeur océan Indien de la CDC
Gérald Kerbidi, directeur du CHGM, Joseph Sinimalé, président du conseil de surveillance, Olivier Camau, directeur océan Indien de la CDC
Le Centre Hospitalier Gabriel Martin (CHGM) et la Caisse des Dépôts et Consignations ont signé hier un contrat de prêt de 37 millions d’euros pour la construction du Pôle Sanitaire Ouest.

Alors que le rapprochement entre le CHGM et l’Etablissement Public de Santé Mentale de La Réunion s’affirme avec la nomination récente du directeur et de l’administrateur du GCS-GSO (Groupement de Coopération Sanitaire – Groupement Sanitaire de l’Ouest), le plan de financement du PSO se consolide grâce à la signature d’une convention de prêt de 37 millions d'euros avec la Caisse des Dépôts et Consignations ce 17 décembre.

Le projet PSO est une opération de construction d’un hôpital de court séjour comportant 310 lits et places pour une surface de plus de 28.000 m2 sur le site de Grand-Pourpier à Saint-Paul.

La répartition des financements en section investissement
La répartition des financements en section investissement
Ce projet d’établissement a été validé pour un montant de 140 millions d’euros, permettant ainsi de répondre à la saturation de l’offre actuelle en centre ville de Saint-Paul et d'une croissance démographique prévisionnelle de 25% d’ici à 2030.

La CDC prête 20 milliards sur 4 ans au secteur public

Construire le nouveau bâtiment à proximité de l'EPSM-R était devenu une évidence dans l'optique d'un renforcement des mutualisations au sein d'un unique pôle sanitaire.

En finançant sur fonds d’épargne ce projet structurant, la Caisse des Dépôts accompagne le développement de l’offre sanitaire publique à l'île de la Réunion. Ce prêt de 37 millions d'euros s'inscrit dans l'enveloppe de prêts sur fonds d'épargne de 20 milliards d'euros ouverte à l'ensemble du secteur public local sur la période 2013-2017 par la CDC.

Le lancement des travaux du PSO est attendu pour juin 2015. La réception du bâtiment est calée pour mai 2018.
Jeudi 18 Décembre 2014 - 07:00
LG
Lu 2200 fois




1.Posté par kachane le 18/12/2014 08:34
Ouais! ouais... combien dans la poche ou dans le gaspillage administratif.... Zot lé trop content pou être honnet'....

2.Posté par pourac le 18/12/2014 09:55
Continuez comme ça Monsieur Sinimalé !

3.Posté par DJ Surgeon le 18/12/2014 14:11
Monsieur Grondin :

Pour avoir rédigé récemment deux articles sur l'hôpital Gabriel Martin en fonction - j'imagine - d'éléments en votre possession, n'êtes vous pas SURPRIS qu'une personne morale de droit public venant d'être condamnée à deux reprises pour un délit (condamnation sans effet suspensif avec de plus une constitution en partie civile de la caisse générale de la sécurité sociale de la Réunion!), et, à l'heure actuelle, sous le double coup d'une nouvelle enquête demandée par le ministre de la santé en personne et d'instructions de 5 nouvelles plaintes pour le même délit (récidiviste?) puisse signer elle-même un tel emprunt de 37 millions d'euros (argent des contribuables)?

nous voyons tous les jours à quel point le système mafieux est protégé à nos dépends par ceux qui nous gouvernent ; en attendant, nous paierons tous nos impôts, regarderons le foot à la télé et iront vite faire nos cadeaux de Noel qui vont engraisser le grand capital.......Pauvre France !!!

la moindre des politesses envers le Peuple Réunionnais aurait été que cet emprunt soit signé non pas par une personne morale à ce jour DELINQUANTE mais par l'ARS Océan Indien dont l'intérêt pourrait même aller jusqu'à la placer sous tutelle

a ce titre, n'est ce pas ce que l'ARS a fait après la condamnation début 2014 par la cour d'appel du représentant de la personne morale du GHER? N'y a t-il pas eu là une FUSION (du GHER avec le CHD) qui constitue DE FAIT une VERITRABLE MISE SOUS TUTELLE au point que cet établissement n'a même plus à ce jour de directeur de site ? Le représentant de l'hôpital Gabriel Martin va t-il pouvoir LUI continuer ses exactions et se permettre de sourire béatement devant les caméras ?

un jour il va vraiment falloir arrêter de prendre les gens et les contribuables pour des cons !

4.Posté par DJ Surgeon le 18/12/2014 16:08
Sur la photo, Monsieur Camau n'a pas l'air aussi HEUREUX ET RIGOLARD que les deux compères qui l'entourent !!!! La main apparemment molle et le regard désabusé....On ressent une certaine "tension" chez lui, n'est ce pas? C'est vrai que dans sa situation il ne peut pas être dans l'ignorance de ce qui va bientôt tomber sur l'hôpital Gabriel Martin. Il sait probablement que cette photo va faire tâche dans sa carrière

5.Posté par Femme Saint Pauloise debout indignée le 18/12/2014 20:34
3.Posté par DJ Surgeon

Je suis d'accord avec vous pour les graves affaires évoquées par Zinfos sous la plume de LG qui ont attirées plus de 15000 clics en 48 heures qui soulèvent de très graves dis-fonctionnement dans l'hôpital Gabriel Martin, seul établissement hospitalier de l'Ouest susceptible d'accueillir des malades ou des accidentés de la route où chaque Week-End des dizaines de milliers d'automobilistes se rendent sur les plages ou en boite ...

Le tragique accident du Moufia ou 5 jeunes qui marchaient sur un trottoir ont perdu la vie doit nous rappeler que NUL n'est à l'abri d'accidents et que le lieu de soins ou les blessés doivent être acheminés par les secours d'urgences doivent être excellents tant par la qualité des équipes soignantes et dirigeantes que des équipements médicaux ....

POURQUOI Zinfos ne poursuit-il pas ses investigations sur la responsabilité avérée et les manquements de l'actuelle Députée de la circonscription qui a été Maire et présidente du conseil de surveillance de l'hôpital Gabriel Martin et de l'EPSM de La Réunion pendant ces 6 dernières années ???

6.Posté par nabilla le 18/12/2014 20:44
merci qui?merci qui qui?merci la peau patate eh oui comme dab

7.Posté par nathalie le 19/12/2014 21:59
mais de qui se moque t on ? on félicite SINIMALE qui n'a strictement RIEN fait pour ce PSO et on accable la députée BELLO qui s'est battue 6 ans pour qu'il sorte de terre ? l'amalgame avec l'affaire de harcèlement est un raccourci déplacé

8.Posté par lectrice attentive de Zinfos le 22/12/2014 20:48
7.Posté par nathalie

Désolée de vous contredire mais le projet du PSO a été initié par les prédécesseurs de Bello avant son arrivée à la tête de la ville de Saint-Paul, en sa qualité de députée de la circonscription elle en a été régulièrement informée et n'a fait que poursuivre le dossier !!!

Durant les 6 ans de son mandat de maire alors qu'elle était présidente du conseil d'administration du centre Gabriel Martin et de l'EPSM de la Réunion, de très graves dis-fonctionnement, relevés à plusieurs reprises par Zinfos sont apparus au sein de cet hôpital où règne une mauvaise ambiance qui n'ont pas été réglés voir couverts par les élu-e-s .....
une enquête demandée devrait déterminer les responsabilités !!!

9.Posté par DJ Surgeon le 22/12/2014 21:23 (depuis mobile)
Le PSO est politiquement né en 1998 a cambaie chez un elu en presence de Sinimale et autour d une bonne bouteille de scotch. J''y etais. 3jours plus tard la mairie le lancait devant la presse puis Gabriel Martin le votait ainsi plus tard que la mairie

10.Posté par DJ Surgeon le 22/12/2014 22:16 (depuis mobile)
En 2002 Sinimale ne peut plus rien faire. De 2002 a 2008 benard ne fait rien. En 2008 bello se bat comme une lionne mais rejete le secteur prive du PSO. Erreur qui va planter ce futur repaire de medecins fonctionnaires nantis et peu travailleurs

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales