Faits-divers

35 tués sur les routes en 2014 : Piétons et deux-roues cibles de la prévention routière

Le préfet de la Réunion, Dominique Sorain, est allé à la rencontre des acteurs départementaux de la sécurité routière à Saint-Gilles-les-Bains. Pour diminuer le nombre de morts sur la route, le préfet souhaite faire passer un message : plus de prévention à l'encontre de piétons et deux-roues mais également plus de répression, notamment sur la problématique de l'alcool.


35 tués sur les routes en 2014 : Piétons et deux-roues cibles de la prévention routière
A peine arrivée, le préfet de la Réunion, Dominique Sorain, fait un constat simple sur la problématique de la sécurité routière. "Il y a un nombre très important d'accidents qui concernent les piétons et les deux-roues. C'est une spécificité de la Réunion", explique-t-il.

Réunis en assemblée à Saint-Gilles-les-Bains, les acteurs départementaux de la sécurité routière ont eu la visite du préfet et de la sous-préfète de Saint-Benoît en charge de la sécurité routière, Hélène Rouland-Boyer. Même si le nombre de tués sur les routes a été divisé par deux en 10 ans, un constat s'impose. "Des problèmes demeurent. Sur les 35 tués sur les routes depuis le début de l'année (33 à la même période l'an dernier ndlr), 16 sont des piétons tués sur la 2X2 voies", souligne le préfet de la Réunion.

Un chiffre qualifié de "hors norme" par le représentant de l'Etat. Une approche spécifique sur les piétons devraient être mise en place. "Il faut une approche sur les lieux où les accidents se sont déroulés, de façon à agir avec l'ensemble des partenaires pour faire passer des messages. On ne traverse pas des 2X2 voies", rappelle Dominique Sorain. Dans cette perspective, des échanges avec les élus référents à la sécurité routière dans chaque commune doivent se tenir d'ici la fin de l'année. "Il y a un travail de fond à mener sur les infrastructures et la signalisation", ajoute Hélène Rouland-Boyer.

Les deux-roues ont également payé un lourd tribu depuis le début de l'année avec 13 personnes tuées, et l'Etat cherche à cibler ses actions de prévention à destination de ces catégories accidentogènes. "Nous avons rencontré les acteurs départementaux de la sécurité routière. Nous allons accentuer un effort de prévention dans les établissements scolaires afin de faire prendre conscience des conséquences des comportements à risque, notamment liés à l'alcool et liés à la drogue", poursuit Dominique Sorain.

Si la prévention est mise en avant, le volet répression n'est pas oublié. "Les forces de l'ordre seront plus fréquemment en opération de contrôles sur la route. Au niveau des sorties de boîtes de nuit", explique-t-il. Plus de 30% des accidents sont liés à la problématique de l'alcool. "Cela signifie qu'il n'y a pas de fatalité et que ces accidents sont liés à des problèmes de comportement", ajoute-t-il. Seront également mis en place des contrôles renforcés sur la vitesse, sans pour autant l'installation de nouveaux radars fixes dans l'île.

L'Etat est clair sur la prévention routière : "La route n'est pas un circuit, il faut avoir un partage de la route et avoir un comportement respectueux. C'est comme ça que l'on arrivera à de bons résultats".
Vendredi 10 Octobre 2014 - 14:52
Lu 786 fois




1.Posté par g le 10/10/2014 16:22
Ce qui faut savoir en terme de certain accident et suicide a la Réunion. Une partie est du a la Sorcellerie. Ce que j'écris va surement faire rire. Mais la réalité est là. ils y a des responsables a cela. il faudrait les interdire d’exercer et vous verrez le nombre de ces accidents et suicide diminuer .

2.Posté par noe le 10/10/2014 18:08
Nos routes commencent à devenir aussi dangereuses qu'Ebola !
Nos amis piétons et 2 roues mobiles paient un lourd tribut ... On parle ici de "morts" mais combien sont handicapés ?
Il faut inverser la donne de toute urgence !

3.Posté par le danger et le bordel de certains motards le 10/10/2014 20:10
"C'est une spécificité de la Réunion"
La spécificité ce sont ces motards qui se conduisent comme des sauvages, n'acceptent jamais d'attendre, doivent être devant à tout prix en dépassant par la gauche, la droite, en menaçant avec leur vroum vroum rageur, des enfants gâtés qui jusqu'à maintenant ne sont pas sanctionnés sauf lorsqu'ils génèrent des accidents.
Il y a des vrais fous chez les motards.
A quand des sérieux contrôles motards?

M. le préfet, faites votre boulot, comme pour les automobilistes, un nettoyage s'impose aussi chez les motards. Pas seulement les petits mais les gros. Et en plus avec la mode de certaines motos américaines aux pots non homologués, sur une petite ile (on n'a pas la route 66! on n'est pas aux usa) ces blaireaux avec leur bordel sonore ne respectent rien, avec leur pétarade ils emmerdent les habitants des villes à toute heure.
M. le préfet, il est aussi plus que temps de s'occuper de ces fauteurs de troubles sonores, une vraie plaie qui se développe. Leur argent ne leur donne pas plus de droits que les possesseurs de petits cyclos trafiqués.

4.Posté par KLD le 10/10/2014 22:36
A g , oui, c'est vrai , je propose un exorciste généralisé à toute l'ile , elle en a bien besoin , lol ;

5.Posté par Yanice le 11/10/2014 18:15
Je ne vois pas comment plus de répression routière va empêcher les soulards de traverser les 4 voies?
Ni même comment le cagnard sans casque sur son scooter trafiqué, et insolvable va arrêter de provoquer la mort!
BISOUNOURS RACKETTEURS!

6.Posté par Et ta mère post3 le 11/10/2014 19:20
elle aime la moto ?

7.Posté par l''''aide le 11/10/2014 21:17
plus fort que la sorcellerie,l'incivisme et la"connerie" inégalée de certains

8.Posté par KLD le 12/10/2014 02:09
J'ai encore un comique excité qui m'a collé sur les rampes de la Montagne , pas compliqué , avec ce genre de personnage , je descend à 40 km/h et je regarde le paysage . fatigué des tet frais !

9.Posté par Zbob le 12/10/2014 10:34
à post 3:
"C'est une spécificité de la Réunion"
ça on ne peut le nier , les piétons traversant les 4 voies , de nuit et quasiment toujours bourrés c'est vraiment , hélas une de nos spécificités...
Quant au reste , motards pressés qui font vroom vroom , y en a partout, des dingues du volant aussi, hélas , mais c'est vrai que chez nous on est particulièrement bons ,la pousse, les scootéristes sans casques et qui restent trop souvent impunis aussi ( enfin , un peu comme dans les banlieues pourries en Métropole quand même!), les motards qui se tirent la bourre TOUS les jours vers 5 h du matin au niveau d'Etang Salé , on a tout!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales