Santé

3 cas de dengue confirmés, et 3 autres probables dans le sud de l'île


3 cas de dengue confirmés, et 3 autres probables dans le sud de l'île
L'Agence régionale de santé vient de confirmer la circulation du virus de la dengue dans le sud de l'île. Au 11 janvier 2016, 6 cas de dengue autochtones ont été identifiés, soit 3 cas confirmés et 3 cas probables. Le virus s'est déclaré dans la commune de Saint-Joseph dans le quartier de Vincendo plus particulièrement.
 
L'ARS indique que l'étude de ces cas révèle que "la maladie a été contractée à La Réunion, et non à l’occasion de voyages. Ceci confirme l’apparition d’une circulation du virus de la dengue sur le territoire, pour l’instant exclusivement sur le secteur de Vincendo". 

Les conditions météorologiques font craindre une propagation du virus. L’ARS OI active donc le niveau 2A du dispositif ORSEC de lutte contre la dengue et le chikungunya.
 
Le dispositif prévoit "un renforcement de la mobilisation des communes et inter-communalités concernées, aux côtés de la Lutte Anti-Vectorielle, qui est engagé pour l'élimination systématique des situations de prolifération des moustiques vecteurs de maladies". 
 
Les équipes de Lutte Anti-Vectorielle sont actuellement fortement mobilisées. Elles procèdent notamment à des traitements insecticides de jour dans les cours et jardins, et à des pulvérisations d'insecticides de nuit dans l'ensemble des zones concernées. 
 
Une action de sensibilisation a été réalisée auprès de l’ensemble des médecins du secteur concerné. 
Il est également demandé à la population d'effectuer des gestes simples à mettre en œuvre au quotidien comme l'élimination de l'eau stagnante ou des déchets pouvant générer des gîtes larvaires.

---
En cas d’apparition des symptômes :
apparition brutale de fièvre éventuellement associée à des maux de tête, douleurs musculaires, éruptions cutanées, nausées, vomissements, saignements ou fatigue : consulter rapidement un médecin et continuer à se protéger des piqûres de moustiques.

Prévention, informations, conseils: 0800 110 000 (numéro vert)
Mardi 12 Janvier 2016 - 13:29
Lu 1139 fois




1.Posté par Eno2016 le 12/01/2016 13:17
Beaucoup de fébrifuge à mettre en réserve au cas où ....
Les moustiques sont de sortie depuis longtemps et la chaleur , l'humidité leur donnent de l'appétit surtout aux jeunes femelles attirées par nos odeurs corporelles à base de CO2 ...

2.Posté par Frigidaire le 12/01/2016 17:39
Ceux qui souhaitent plus de dessertes aériennes de Pierrefond c'est un échange plus important de maladies transmissibles par les moustiques. Le chik, la dengue, etc étaient des maladies connues à Mayotte bien avant la Réunion pour rappel.

3.Posté par Nammu le 12/01/2016 19:36
Roooooooooooooooooo ! Là, làààààààààààà !!! C'est l'épidémie catastrophe !!! Tout le monde va mourrir !!! Au secours !!!

4.Posté par pipo le 13/01/2016 04:27
c' Dingue...dingue...dingue!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales