Société

3.000 jeunes attendus au Forum des métiers de la défense et de la sécurité


3.000 jeunes attendus au Forum des métiers de la défense et de la sécurité
Près de 3.000 jeunes sont attendus toute la journée au Forum des métiers de la défense et de la sécurité au Parc des expositions de la Nordev, à Saint-Denis. Organisé par la Mission locale Nord et la Ville de Saint-Denis, ce forum permet aux jeunes de venir prendre toutes les informations nécessaires pour exercer dans divers corps de métier comme la gendarmerie, la police nationale… mais également au sein de plusieurs structures privées du type entreprise de gardiennage.

"Le but est de réunir sur une même plateforme des métiers qui touchent à la sécurité et la défense, tout ce qui porte des uniformes", explique Martial Domballe, responsable au sein de la Mission locale Nord. Toute la journée, étudiants, lycéens et collégiens du Nord et de l'Est de l'île vont défiler au Parc des expos pour obtenir des informations afin de définir au mieux leur projet professionnel.

Et certains stands connaissent leur petit succès. Marine nationale, armée de l'air, gendarmerie ou encore administration pénitentiaire trustent les premières places du forum. "Je suis venu prendre des informations pour voir si mon diplôme me permettait d'intégrer la police municipale", explique Thierry, en BTS assistant de gestion. Un peu plus loin, Jessy est très intéressé par les métiers de l'armée. "On vient prendre des renseignements pour savoir quoi faire après le bac", précise-t-elle.

La suppression de 24.000 postes dans l'armée aura une incidence sur le recrutement

Mais une certaine réalité demeure. Après l'annonce faite par le gouvernement de la suppression à terme 24.000 postes dans l'armée, le nombre de recrutement au sein de l'armée de terre a commencé à diminuer, passant de 15.000 à 10.000 pour cette année. "Il va y avoir une incidence sur le recrutement", concède Martial Domballe. Un constat partagé par l'adjudant-chef François Joseph-Rose du centre de recrutement des forces armées de la Réunion. "On va devoir cibler un peu plus nos recrutements. La suppression des postes au sein de l'armée joue sur les critères de recrutement", explique-t-il. Il faut savoir que l'armée de terre recrute en trois catégories, les officiers avec un diplôme minimum de BAC +3, les sous-officiers au niveau Bac et les militaires de rangs au niveau CAP/BEP. "A l'armée on recrute de 17 ans et demi jusqu'à 29 ans en contractuel pour une durée de 1 à 5 ans. On peut faire carrière dans l'armée après examen", précise l'adjudant-chef François Joseph-Rose.

Mais Martial Domballe tient à rassurer ceux qui voudraient faire une carrière au sein de l'armée. "300 jeunes Réunionnais ont intégré cette filière l'année dernière. Avec l'annonce de la suppression des postes au sein de l'armée, le nombre de recrutement devrait baisser de 2,5%", précise-t-il. Cette année encore, l'armée de terre devrait encore attirer de nombreux jeunes.

En marge des différents stands installés pour le forum, de nombreuses démonstrations des pompiers ou du GIPN ont lieu. Un spectacle qui fait toujours son petit effet auprès des jeunes… (voir la vidéo)

Mercredi 29 Mai 2013 - 11:46
Lu 1478 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales