Economie

26,8% de chômage à la Réunion en 2014, selon la nouvelle méthode


26,8% de chômage à la Réunion en 2014, selon la nouvelle méthode
Le taux de chômage à la Réunion - au sens du Bureau international du travail (BIT) - est de 26,8% en moyenne à la Réunion en 2014. Cela représente 94.000 personnes sans emploi. Pas de quoi se réjouir, bien que les chiffres de 2013 fassent état d’un taux de chômage autour des 29%.

Et ce pour deux raisons. Tout d’abord parce que le nombre de Réunionnais à la recherche d'un emploi reste très élevé. Il est supérieur à celui des Antilles et trois fois plus élevé qu'en Métropole. Ensuite, parce que les données de 2013 et de 2014 sont difficilement comparables, car la méthodologie pour obtenir ces chiffres a été "rénovée". 

L’Insee a en effet mis à jour  son questionnaire pour permettre au taux de chômage d’être évalué comme en Métropole. Une première dans notre département. "Nous souhaitions que le questionnaire soit d’une part simplifié, et d’autre part, qu’il colle au marché du travail", justifie Hervé Legrand de l'INSEE. En prenant par exemple en compte les offres d’emploi sur les réseaux sociaux. 
 

Une baisse de 1,3 points

Sur la collecte des infos, également, il y a du changement : Les personnes ne sont plus sondées au courant du 2ème trimestre de l’année mais tout au long de l’année. Pourtant, l’Insee estime que le taux de chômage a reculé de 1,3 points en 2014: "Nous nous sommes appuyés sur une méthodologie spécifique afin de comparer les taux de chômage sur une période donnée du 4ème trimestre de 2013, et cette même période en 2014".

Les jeunes restent ceux qui trinquent le plus : 54,4% d’entre eux sont au chômage. L’étude montre également que le diplôme est un "véritable passeport" pour accéder à l’emploi. Plus on est diplômé, plus on a de chances d’être embauché. (voir graphique, cliquer pour agrandir).

Le taux d’emploi reste par ailleurs faible dans notre département : 46% de la population en âge de travailler (15-64 ans) occupent un emploi contre 64% en Métropole.

Un halo de 57.000 personnes désireuses de décrocher un emploi

La rénovation du questionnaire permet par ailleurs d’intégrer de nouveaux concepts tels que le sous-emploi. 13% de la population active serait concernée, contre 6% dans l’Hexagone. Soit près de 34.000 Réunionnais embauchés à temps partiel mais qui souhaiteraient travailler plus. Une situation particulièrement flagrante chez les femmes.

Un "halo" de 57.000 personnes inactives est également mis en lumière. Ce halo comprend les Réunionnais qui ne font pas partie de la population active mais qui désirent travailler. Ce sont donc 151.400 personnes qui sont, en 2014, sans emploi et qui aimeraient décrocher un travail ou qui recherchent activement, si on les additionne aux 94.200 personnes au chômage.

8.000 personnes ont été interrogées dans le cadre de l'étude.
Jeudi 18 Juin 2015 - 19:14
GG
Lu 2497 fois




1.Posté par mékisonkons ! le 18/06/2015 21:30
la réyon est une aberration économique et sociale , près de la moitié de la population est sans emploi
et 1/3 des actifs sont des fonctionnaires , sur-rémunérés de surcroit...alors la méthode de calcul...
sans les massifs transferts financiers venus de métropole la réyon serait comme Mada mais en pire !
et personne ne se soucie d'une démographie toujours galopante , on serait 1 million dans 20 ans...
la réyon sera alors une espèce de réserve indienne post-coloniale où une petite élite se goinfrera
de plus en plus pendant que la majorité de la population sera condamnée à l'assistanat à vie.

2.Posté par Titi or not Titi le 18/06/2015 22:18

3.Posté par KLD le 18/06/2015 22:49
cela reste le département où le chomage est le plus important , triste constat .

4.Posté par A mon avis le 19/06/2015 02:53
Que fait le président de Région ?
Et le conseil départemental ?
Et les députés ?
Et les maires ?
Ce sont eux qui sont en première ligne pour favoriser la création d'entreprises !
C'est aussi ça la décentralisation !
Que font tous ces élus au sein de toutes les instances de la Région Océan Indien pour favoriser les échanges avec les pays voisins ?

5.Posté par maçonnerie le 19/06/2015 08:32
151 400 personnes sans emploi, dont 94 200 sans emploi et cherchant depuis moins de deux semaines, activement un travail, et 57 200 personnes ne cherchant pas depuis moins de deux semaines, un emploi..

le critère de recherche active d'emploi depuis moins de deux semaines, est en effet le critère qui distincte le sans emploi relevant de la catégorie "chômeur" de celui qui est sans emploi ne relevant pas de la catégorie "chômeur", mais faisant parti de ce fameux "halo" dont il est question.

le taux de sans emploi dans le halo sur le nombre de chômeurs, est donc de 60% (57/94).

le taux de sans emploi sur la population active, est donc de 43% (94/26,6%). la population active est de 351000 personnes.

si l'on regarde le taux de sans emploi, puisque la notion de chômage perd gravement de son sens, celui ci est de 43% à la Réunion.

la question est donc de savoir, l'influence du taux de chômage au sens du BIT (26,8%) dans l'octroi de fonds publics nationaux et européens,... la Réunion est elle spoliée de sommes qui lui seraient dues si le taux de chômage retenu était 43%..

la seconde question, est de savoir comment l'insee et pole emploi, ainsi que la dieccte, arrivent à connaître que 57000 personnes ne recherchent pas activement un emploi...imaginez que demain, lors de ces questionnaires, on puisse avoir 100% de sans emploi qui cherchent activement un emploi...le taux de chômage grimperait à 43%..

la troisième question est de savoir, pourquoi l'Etat communique sur un taux erroné de chômage qui n'a aucun sens au vu des 57000 personnes dans ce halo....Besoin d'édulcorer la réalité ??

6.Posté par môvélang le 19/06/2015 08:53
« sans les massifs transferts financiers venus de métropole la réyon serait comme Mada mais en pire ! » peut être que sans assistanat, ils se mettraient au boulot pour pouvoir faire la fête et s'acheter de grosses bagnoles
« et personne ne se soucie d'une démographie toujours galopante » , il serait bien de faire la comparaison entre les diverses ethnies résidant à la Réunion, ..
« la réyon sera alors une espèce de réserve indienne post-coloniale où une petite élite se goinfrera
de plus en plus pendant que la majorité de la population sera condamnée à l'assistanat à vie ».
Pour ne pas faire d'amalgame, disons « réserve » tout court, beaucoup se plaisent dans cette assistanat

7.Posté par mékisonkons ! le 19/06/2015 10:54
post 8

soyons clairs par "réserve indienne" je pensais à ce qui se passe aux USA , mais vous l'aviez compris !

8.Posté par mékisonkons ! le 19/06/2015 12:16
@ post 6 , pas post 8

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales