Municipales 2014

25e commune pour mars 2014: L'opposition Malet-Hamilcaro n'y croit plus


25e commune pour mars 2014: L'opposition Malet-Hamilcaro n'y croit plus
"La 25e commune, c'est l'arlésienne", en rigole Patrick Malet, conseiller général de la Rivière Saint-Louis.

A ses côtés, Cyrille Hamilcaro, son collègue du Palais de la Source, ne dit pas mieux, excepté le fait que si la 25e commune venait effectivement à voir le jour avant la fin de règne de Claude Hoarau, "ça sauvera en partie son mandat", concède-t-il.

A part laisser le bénéfice du doute planer sur ce qui pourrait être la bonne surprise de cette fin d'année pour les habitants de la Rivière - dont l'attachement à la création de leur propre commune ne s'est jamais démenti au fil des époques - le duo Malet-Hamilcaro, lui, n'y croit plus, du moins pour le timing escompté.

"Aujourd'hui, nous n'avons pas l'impression que cette 25e commune se fera avant  les élections et donc nous ne sommes plus du tout dans la préparation de la 25e commune", avise Cyrille Hamilcaro.

Manquement de l'Etat, négligence du Conseil général

Plus qu'un sentiment, des indices tendent à les convaincre, à commencer par l'accompagnement de l'autorité publique dans la démarche. "Il y a un manquement de la parole donnée par l'Etat puisque l'Etat nous lâche au dernier moment", explique le conseiller municipal d'opposition.

En second lieu, Cyrille Hamilcaro reste sceptique sur la volonté du Département d'y mettre les bouchées doubles. "Il y a une certaine négligence dans le montage du dossier. Il n'est pas normal que lors de l'assemblée plénière de ce jeudi 17 octobre, il ne soit pas inscrit à l'ordre du jour le débat concernant les limites communales. Il y a là un manquement qui fait que nous ne pouvons plus croire à ce que tout le monde souhaite : la 25e commune".

Si par miracle le projet venait à aboutir avant le 1er janvier 2014, ce qui voudrait dire que l'avis du Conseil d'Etat puis le décret de création du ministère de l'Intérieur s'enchaînent dans un délai record, Cyrille Hamilcaro garde la mesure : "Nous nous adapterons pour notre campagne, nous avons toujours dit que nous sommes prêts". Saint-Louis n'est plus à une surprise près.
Jeudi 17 Octobre 2013 - 07:44
LG
Lu 798 fois




1.Posté par INCOMPREHENSION le 17/10/2013 10:54
Blablabla!

Ah quand on croit qu'on a de l'importance...

2.Posté par jean Jouhis le 17/10/2013 12:37
qu il se consacre a rembourser ses dettes colossales
avec sa SURGINE LA SULFUREUSE
apres on verra s'il a de quoi vivre sans RSA

3.Posté par tintin le 17/10/2013 16:15
comment se voleur charlatant veux faire croire aux peulpes ses mensonges un voleur restera toujour un voleur si vous regarder bien les gens qui entoure se voleur vous avez tout de suite compris que c est un voyoux pire car il a en profiter du peuples et aujourdh ui il ve faire croire qu il va faire si et la alors arreterde prendre le peuples pour des couillons !quel pouriture se mec

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales