Politique

25e commune: Un collectif passe à l'action pour demander le respect du calendrier

Lundi 24 Juillet 2017 - 14:07

Philippe Rangama, Toolsy Odayen, Erick Fontaine, Rémi Bourgogne (à gauche),  Thibaud Chane Woon Ming (au centre)...réunis au delà des clivages politiques pour organiser des élections municipales partielles en mars 2018
Philippe Rangama, Toolsy Odayen, Erick Fontaine, Rémi Bourgogne (à gauche), Thibaud Chane Woon Ming (au centre)...réunis au delà des clivages politiques pour organiser des élections municipales partielles en mars 2018
Créé la semaine dernière, le "collectif Saint-Louis et La Rivière en mars 2018" compte agir pour le respect du calendrier de création de la commune de la Rivière. Ce lundi, les représentants d'associations et mouvements qui le composent - Association St-Louis La Rivière, CRAR, CFRC, Priorité La Rivière, # La Rivière 2018, l’AEAR et le Peup- ont tenu une conférence de presse à Saint-Pierre juste avant de déposer une motion à la sous-préfecture pour demander l’intervention de l’Etat. 

"Il n’est plus question de tergiverser", affirme Thibaud Chane Woon Ming, pharmacien à la Rivière et membre du collectif. L’objet de toutes leurs inquiétudes, l’affaire n°2 prévue à l’ordre du jour du conseil municipal de mercredi demandant la scission de Saint-Louis au 1er janvier 2020. 

"Les 23 élus de la majorité aujourd’hui font volte-face voire répandent des mensonges à la population de St-Louis". Le 21 mars, ces derniers avaient adressé une lettre au préfet demandant le report des élections après avoir voté l’organisation et les différentes étapes de la création de la Rivière lors de la séance du 16 novembre 2016, rappelle Thibaud Chane Woon Ming. "Un texte mirifique", lance-t-il . "A quoi jouent-ils? Pour qui nous prennent-ils? Pourquoi tout est fait pour ralentir, freiner et mettre des boulets pour que cela n’avance pas?" Autant de questions rhétoriques posée par ce citoyen, qui se dit "apolitique", pour lesquelles les réponses sont évidemment toutes trouvées. "Ces conseillers municipaux sont manipulés en misouk par un ‘leader charismatique’, comme il se définit lui-même", avance le pharmacien. "Les citoyens de Saint-Louis et de La Rivière en ont ras le bol. Deux maires condamnés successivement, c'est du jamais vu".

L'intervention du préfet demandée

Et les arguments budgétaires développés par la majorité ne semblent pas non plus les convaincre. "Pas un de ces élus n’étaient contre le calendrier initial lors de la venue d’Ericka Bareigts, ils ont tous manger des petits fours", rappelle Rémi Bourgogne du Peup. "La commune de la Rivière est viable du point de vue démographique et financier selon une étude de 2013". 

Le préfet se doit d’intervenir, d’accélérer le processus et faire cesser les freins qui empêche le travail des commissions thématiques, assure le collectif. "La non création pourrait déstabiliser la commune ou pire l’ordre public"

"La population doit faire entendre sa voix". "Le collectif Saint-Louis et La Rivière en mars 2018" appelle donc la population à venir assister "pacifiquement", insiste-t-il, au conseil municipal de mercredi. En attendant, des tracts seront distribués pour dire "oui à la création de la 25e commune en 2018 et stop à la hausse des impôts et à la protection fonctionnelle". 
PB
Lu 4103 fois



1.Posté par La haine le 24/07/2017 14:13 (depuis mobile)

C un scandale ! Rajouter une commune et du déficit public!
Ôn a tout compris ici!

2.Posté par Taiga974 le 24/07/2017 14:25

Bravo les gars, à quelle heure le rendez vous?, tous contre le retour des deux CH.

3.Posté par Ma sonnerie le 24/07/2017 15:08

le jour où le triste sire à mille carreaux arrêtera de prendre les citoyens pour des cons,peut être ce jour là les élus de st louis arrêteront de se comporter comme leur mentor..

Courage et respect à ce collectif !

4.Posté par BLACK MAMBA le 24/07/2017 15:29

Qu'est ce qui pousse Le Rivièrois (Le Saint-Louisiens) à vouloir une commune ? Quelques réponses : - On est plus civilisés, on a pas la même mentalité que le Saint-Louis, la taxe foncière est plus importante dans les hauts... Bien, Bien !!! Arrêter vos conneries les mecs. Tout ce qui vous intéresse c'est le pouvoir. Porter l'écharpe que ce soit en tant que adjoint ou autre. La ville de Saint-Louis pour sa grandeur a besoin d'une ville dynamique, une ville qui met ses pieds dans le progrès. Sur ces trente dernières années les élus( les maires et les conseils municipaux) qui se sont succèdés ont fait que Saint-Louis soit le dernier élèves dans sa splendeur.
Il est temps que des leaders nous proposent des zones d'activités dynamiques, des routes praticables, des écoles dans les normes. des services fonctionnels, des sites accueillants, et j'en passe.
Tout n'est que mascarade chez ces guignoles. Laisse mon ville trankil.

5.Posté par Lolita le 24/07/2017 17:50

Un bon moyen pour certains de s en mettre plein les poches en glandant. Fichez nous la paix. On est très bien comme ça.

6.Posté par KLOD le 24/07/2017 18:01

qu"en pense le mimil , et Kipling ? y fé ri la run !

7.Posté par saint Louisien en colère le 24/07/2017 18:15 (depuis mobile)

Bravo il faut que tous les saint louisiens et rivierois se mobilisent mercredi il faut arrêter ce gourou et ses manipulations. Enfin des gens qui bougent pour faire respecter les textes de lois et les décrets

8.Posté par non votant le 24/07/2017 18:30

Quand le gâteau est gros, il devient normal que chacun cherche sa part.. Les Rivièrois ont longtemps demandé leur indépendance qui de plus ont été acceptée par les élus (majorité et opposition), alors pourquoi le reporter à une date ultérieure. actuellement, Monsieur MALLET s'occupe très bien de la Rivière alors la question est pourquoi veut il qu' il y a report.
@ poste 1, peux tu m'expliquer ce que signifie la CRISE qu'on nous rabâchait à longueur de journée, et qu'entendez vous par déficit public ? Car en attendant, tandis que le nombre de riches augmente, le nombre de pauvres s'accélère.(En comptabilité, pour être simple, un compte augmente quand il y a entrées d'argent et les comptes qui diminuent c'est tout simplement sorties d'argent.. donc tout est question de répartition)
Avec un gouvernement de droite et de demi-droite, il n'y a rien à espérer, quant à la gauche, elle n'a jamais été au pouvoir, contrairement à ce qu'on veut nous faire croire.

9.Posté par noe974 le 24/07/2017 19:00

Du n'importe quoi !
Une 25e commune à la Réunion ...
des dépenses supplémentaires pour engraisser un autre roitelet péi !
La France a déjà plus de 36000 communes et certaines sont inhabitées !

10.Posté par Titi or not Titi le 24/07/2017 19:08

Pressés, De Toucher La Paye Alimentaire !! 💶💷💴😜😄😄

ANouLa©®

11.Posté par PAPANGUE le 24/07/2017 19:35

Klod

Le mimil est là. On la vu lors des inondations à bel air. Il venait acheter des voix.

12.Posté par GIRONDIN le 24/07/2017 19:57

Le 1er combat devrait être l'arrêt de cette scission.
Le 2eme se débarrasser des margoulins et de leurs complices et colistièrs

13.Posté par Zeb BULO le 24/07/2017 21:16

Donc, si je comprends la situation, le report servirait à pouvoir mettre en place dans la 25ème commune l'un des deux repris de justice, le Gourou Hamilcaro ou le Facho Hoareau. Les Riviérois sont en l'er alors !
De vous à moi, nullement besoin d'une 25ème commune.

14.Posté par Saint louisien le 24/07/2017 21:32

Et c'est reparti , un jour on veut , un jour on veut pas , un jour on veut devenir élu de s'y Louis , un jour on ne veut plus , idem pour les rivières !
Pour l'instant leur seul problème c'est d'empêcher les deux voyous avec lesquels ils ont bossé pendant des années ( la soupe était bonne) de se représenter ...
On parie que si le préfet qui bien que nouveau a dû être mis au parfum des merdouilles de cette magnifique cité fait son boulot c'est à dire fait appliquer le décret ministériel , , les vilains instrumentaliser par les deux voyous vont crier au colonialisme , à la manipulation ...bref , il y aura des manifs , des poubelles qui brûlent des portes paroles des feignasses dès quartier chaud , des appels à la responsabilite ...
Encore et toujours cette ville sera la risée de tous. Et ses élus , TOUS , se graisseront , se serviront d'autant plus vite qu'ils auront peur de perdre leur mandat...on parie ?

15.Posté par La vérité vraie... le 24/07/2017 23:07

J'habite Saint-Louis et STOP à tous ces alimentaires ! Combien dans le lot vont se porter candidat sur la potentielle 25e commune ?
HORS DE QUESTION ! Il faut impérativement annuler cette création, voir proposer la fusion de certaines communes entre-elles :
Sainte-Marie et Saint-Denis ;
Les Avirons/Trois-Bassins avec Saint-Leu ;
L'Etang-Salé/La Rivière avec Saint-Louis ;
Petite-Île et Saint-Joseph ;
Le Port et La Possession ;
Bras-Panon/Sainte-Suzanne avec Saint-André ;
L'Entre-Deux, Cilaos, Salazie et la Plaine des Palmistes seraient les 4 "petites" qui pourraient encore exister sous un label "territoires des hauts de La Réunion" dans le cadre de l'aire d'adhésion du Parc National des Hauts avec valorisation massive, etc.

Ainsi, nous passerions de 24 à 16 communes = ECONOMIES. Mais, je suis trop couillon !
Si en plus on supprime a surrémunération ! Alors là...
Les DROM coûtent effectivement une fortune à l'Etat...le jour où ce dernier s'en rendra compte véritablement, certains profiteurs n'auront plus que leurs yeux pour pleurer.

16.Posté par La connerie vraie du 15 le 25/07/2017 01:06

15.
vous énoncez des conneries mon cher..

17.Posté par @8 non votant le 25/07/2017 09:07 (depuis mobile)

Comptabilité ! Mdr
En general dans les sociétés privés ôn respecte des ratios frais généraux ! Ôn observe la productivité et les normes de solvalbilite.....
Si vous avez besoin d infos je suis à votre dispo



18.Posté par Au 8 le 25/07/2017 09:11 (depuis mobile)

Pou lé 8! Déficit public i veut état collectivité i gaspille zot fric!
Et nous paye pou ca!
Ou p venir en cours dans lycée st Louis ! Moin prof économie lep

19.Posté par Au 15 le 25/07/2017 09:15 (depuis mobile)

Touch pas not commune étang sale!
Nous depuis plus de 50 ans notre gestion lé correcte!
Nos maires lé pas dans zafair sordide!
Communiste La tué a zot
Assume zot choix foutor

20.Posté par y.féry le 25/07/2017 10:21

Je voudrais y voir un peu plus clair. Si on fait la scission en 2018,(comme cela a été décidé) cela veut dire aussi qu'il y aura des élections partielles à Saint-Louis et à La Rivière. Et rebelote deux ans après! N'aurait -il pas été plus sage d'attendre 2020, date des Municipales?
Moins de dépenses à envisager. Non?

21.Posté par JORI le 25/07/2017 10:47

Quelqu'un peut il me dire, là où en métropole se créée des communes nouvelles regroupant plusieurs communes, où est l'intérêt de la population de St Louis de se scinder en 2????.

22.Posté par Fabrice @ 20 le 25/07/2017 14:44

A ou un boug zintelligent ... mi pense kom ... s'ré plus logique fectivement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter